L'extrait de Ginkgo biloba pour les personnes souffrant de douleurs dans les jambes lors de la marche (claudication intermittente)

Le principal symptôme de la maladie artérielle périphérique (MAP) est une douleur dans un mollet ou les deux lors de la marche. Typiquement, cette douleur survient pendant la marche et est soulagée par une courte période de repos. Ce phénomène clinique est appelé claudication intermittente (CI). La maladie artérielle périphérique est provoquée par un rétrécissement progressif des artères dans un ou deux jambes et est une manifestation de l'athérosclérose systémique pouvant conduire à des événements cardiovasculaires. Le traitement conservateur consiste en un traitement contre les facteurs de risque cardiovasculaires et le soulagement symptomatique par un traitement à base d'exercices et de traitements pharmacologiques. L'une des options pharmacothérapeutiques est l'extrait de ginkgo biloba, qui est dérivé des feuilles du Ginkgo biloba et a été utilisé en médecine traditionnelle chinoise depuis des siècles. Cest un agent vasoactif ayant un effet positif sur la capacité de marche chez les patients atteints d'une MAP. Cette revue montre que les personnes utilisant du Ginkgo biloba pouvaient marcher 64,5 mètres de plus, ce qui était une différence non significative par rapport au groupe du placebo. Globalement, il n'existe aucune preuve indiquant que le Ginkgo biloba présente un bénéfice cliniquement significatif pour les patients atteints d'une MAP.

Conclusions des auteurs: 

Globalement, il n'existe aucune preuve indiquant que le Ginkgo biloba présente un bénéfice cliniquement significatif pour les patients atteints d'une maladie artérielle périphérique.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les personnes souffrant de claudication intermittente (CI) souffrent de douleurs dans les muscles de la jambe qui surviennent durant l'exercice et soulagées par une courte période de repos. Le soulagement symptomatique peut être obtenue par un traitement à base d'exercices (supervisés) et de traitements pharmacologiques. L'extrait de Ginkgo biloba est un agent vasoactif et est utilisé pour traiter la CI.

Objectifs: 

Évaluer l'effet du Ginkgo biloba sur la distance de marche chez les personnes souffrant de claudication intermittente.

La stratégie de recherche documentaire: 

Pour cette mise à jour, le coordinateur du groupe Cochrane sur les maladies vasculaires périphériques a effectué des recherches dans le registre spécialisé (mars 2013) et CENTRAL (2013, numéro 2).

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés portant sur l'extrait de ginkgo biloba, quelle que soit la dose, par rapport à un placebo chez les personnes souffrant de CI.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont sélectionné les études, évalué leur qualité et extrait les données de manière indépendante. Nous avons extrait le nombre de patients, la distance ou le temps moyen de marche et les écarts types. Pour normaliser la distance de marche ou le temps, on a utilisé les dépenses caloriques pour exprimer la différence entre les différents protocoles de tapis roulant, calculés à partir de la vitesse et de l'inclinaison du tapis roulant.

Résultats principaux: 

Quatorze essais totalisant 739 participants ont été inclus. Onze essais portant sur 477 participants, comparaient le Ginkgo biloba à un placebo et évaluaient la distance de claudication absolue (ACD). A la fin de létude ceux qui avaient suivis le traitement par Ginkgo biloba, avaient une ACD augmentée avec de 3,57 kilocalories (intervalle de confiance (IC) à 95% -0.10 à 7,23, P =0,06), par rapport à un placebo. Cela se traduit par une augmentation de seulement 64,5 (95% -1,8 à 130,7) mètres sur un tapis roulant plat à une vitesse moyenne de 3,2 km/h. Un biais de publication concernant les données manquantes ou les essais « négatifs » est susceptible d'avoir entraîné une surestimation de l'ampleur de l'effet.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.