Les antibiotiques pour le traitement de l'infection urinaire basse chez les enfants

L'infection urinaire (IU) est une des infections bactérienne les plus fréquentes chez les nourrissons et les enfants. L'infection urinaire qui se présente le plus fréquemment est connue sous le nom de cystite et dans la majorité des cas peut facilement être traitée par une antibiothérapie sans aucune autre complication. La présente revue a identifié 16 études étudiant les antibiotiques pour l'IU chez les enfants. Les résultats suggèrent qu'un traitement antibiotique de 10 jours a davantage de chances d'éliminer les bactéries de l'urine que des traitements à dose unique ; les données étaient insuffisantes pour tirer des conclusions sur d'autres durées de traitement, ou l'efficacité de certains antibiotiques. Même si un traitement antibiotique est efficace chez les enfants souffrant d'une IU, les données sont insuffisantes pour recommander un quelconque schéma posologique spécifique.

Conclusions des auteurs: 

Même si le traitement antibiotique est efficace chez les enfants souffrant d'une infection urinaire (IU), les données sont insuffisantes pour répondre à la question concernant le type d'antibiotique ou la durée qui sont les plus efficaces pour traiter l'infection urinaire basse symptomatique. La présente revue a trouvé qu'un traitement antibiotique de 10 jours a davantage de chances d'éliminer les bactéries de l'urine que des traitements à dose unique. Aucune différence n'a été observée au niveau de la bactériurie persistante, de la récurrence ou de la ré-infection entre les antibiotiques à court terme et à long terme lorsque l'antibiotique différait entre les groupes. Ces données s'additionnent à une revue Cochrane existante comparant le traitement à court terme et à long terme du même antibiotique qui n'avait pas non plus mis en évidence de preuves de différence entre les antibiotiques à court terme et à long terme.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'infection urinaire (IU) est une des infections bactérienne les plus fréquentes chez les nourrissons et les enfants. L'infection urinaire basse est la plus fréquente et dans la majorité des cas peut facilement être traitée par une antibiothérapie sans aucune autre complication. Un certain nombre d'antimicrobiens ont été utilisés pour traiter les enfants souffrant d'infection urinaire basse ; cependant, les effets bénéfiques et les risques spécifiques de ces traitements ne sont pas clairement établis.

Objectifs: 

Cette revue a pour objectif de résumer les effets bénéfiques et les risques des antibiotiques pour le traitement de l'infection urinaire basse chez les enfants.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les reins (avril 2012), CENTRAL (la Bibliothèque Cochrane 2012, numéro 5), MEDLINE OVID SP (de 1966), et EMBASE OVID SP (de 1988) sans restriction concernant la langue.
Date de la dernière recherche : mai 2012.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés (ECR) et quasi-randomisés dans lesquels l'antibiothérapie a été utilisée pour traiter une infection urinaire basse symptomatique, révélée bactériologiquement, chez les enfants âgés de zéro à 18 ans dans les services de soins primaires et les services de soins locaux ont été inclus.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont évalué la qualité méthodologique des études et extrait des données de façon indépendante. Des analyses statistiques ont été effectuées en utilisant le modèle à effets aléatoires et les résultats ont été exprimés sous la forme de risques relatifs (RR) avec des intervalles de confiance (IC) à 95 %.

Résultats principaux: 

Seize ECR, analysant 1 116 enfants ont été inclus. Le traitement antibiotique de 10 jours standard a significativement augmenté le nombre d'enfants sans bactériurie persistante comparé à un traitement à dose unique (6 études, 228 enfants : RR 2,01 IC à 95 % 1,06 à 3,80). Aucune hétérogénéité n'a été observée. La bactériurie persistante à la fin du traitement a été signalée chez 24 % des enfants recevant le traitement à dose unique comparés à 10 % des enfants qui ont été randomisés pour le traitement de 10 jours. Il n'y avait aucune différence significative entre les groupes au niveau des symptômes persistants, de la récurrence suite au traitement, ou de la ré-infection suite au traitement. Les données étaient insuffisantes pour analyser l'effet des antibiotiques sur les dommages du parenchyme rénal, l'observance, le développement d'organismes résistants ou les événements indésirables. Malgré l'inclusion de 16 ECR, compte tenu des faiblesses méthodologiques et de la petite taille des échantillons, il a été difficile de conclure si certains des antibiotiques ou schémas posologiques inclus étaient supérieurs à un autre.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.