Programmes de traitement à domicile pour la récupération fonctionnelle des membres supérieurs après un AVC

Après un AVC, les problèmes de membres supérieurs (bras) sont courants et le rétablissement est souvent limité. Cette revue de quatre études concernant 166 participants pertinents, a cherché à déterminer si la participation à des programmes de traitement à domicile, ciblés sur les membres supérieurs, pouvait améliorer les performances dans les activités de la vie quotidienne (AVQ), le mouvement fonctionnel des membres supérieurs, les performances dans les activités de la vie quotidienne (AVQ) prolongées et les déficiences motrices du bras. En comparaison avec les soins habituels, les programmes de traitement à domicile des membres supérieurs ne présentaient aucune différence dans les effets sur aucun des critères de jugement. En comparaison avec un programme ciblé sur les membres supérieurs dispensé à l'hôpital, nous avons trouvé que les programmes de traitement à domicile des membres supérieurs n'étaient pas plus ou pas moins efficaces s'agissant des critères de jugement des déficiences motrices du bras. Les preuves dans ce domaine sont limitées. Des recherches supplémentaires doivent être effectuées afin de déterminer les effets des programmes de traitement à domicile.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves de bonne qualité sont insuffisantes pour émettre des recommandations concernant l'effet relatif de programmes de traitement à domicile comparés au placebo, à l'absence d'intervention ou aux soins habituels.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Compte tenu de l'intérêt accru pour les services de traitement à domicile de l'AVC et de la mise en œuvre de programmes, ciblés sur la récupération des membres supérieurs dans le cadre de la pratique clinique, il était nécessaire de procéder à une revue systématique des programmes de traitement à domicile pour des individus présentant des déficiences des membres supérieurs après un AVC.

Objectifs: 

Déterminer les effets de programmes de traitement à domicile pour la récupération des membres supérieurs chez des patients présentant des déficiences des membres supérieurs après un AVC.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur les accidents vasculaires cérébraux (mai 2011), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2011, numéro 2), MEDLINE (de 1950 à mai 2011), EMBASE (de 1980 à mai 2011), AMED (de 1985 à mai 2011) et six bases de données supplémentaires. Nous avons également cherché dans des listes bibliographiques et des registres d'essais.

Critères de sélection: 

Des essais contrôlés randomisés (ECR) chez l'adulte après un AVC, dans lesquels l'intervention était un programme de traitement à domicile ciblé sur les membres supérieurs, comparé au placebo, ou à l'absence d'intervention ou à des soins habituels. Les principaux critères de jugement étaient les performances dans les activités de la vie quotidienne (AVQ) et le mouvement fonctionnel des membres supérieurs. Les critères de jugement secondaires étaient les performances dans les activités de la vie quotidienne (AVQ) prolongées et les déficiences motrices du bras.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont indépendamment passé au crible des résumés, extrait des données et évalué des essais. Nous avons entrepris l'évaluation du risque de biais en termes de méthode de randomisation et d'assignation secrète (biais de sélection), de mise en aveugle pour l'évaluation des résultats (biais de détection), et nous avons déterminé si tous les patients randomisés avaient été pris en compte dans l'analyse (biais d'attrition) et la présence de notification sélective de résultats.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus quatre études, soit 166 participants. Aucune étude n'avait comparé les effets de programmes de traitement à domicile des membres supérieurs à un placebo ou à l'absence d'intervention. Trois études avaient comparé les effets de programmes de traitement à domicile des membres supérieurs à des soins habituels. Résultats principaux : nous n'avons trouvé aucun résultat statistiquement significatif pour les performances dans les activités de la vie quotidienne (AVQ) (différence moyenne (DM) 2,85 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % -1,43 à 7,14) ou pour le mouvement fonctionnel des membres supérieurs (DM 2,25 ; IC à 95 % -0,24 à 4,73). Résultats secondaires : aucun résultat statistiquement significatif pour les activités de la vie quotidienne (AVQ) prolongées (DM 0,83 ; IC à 95 % -0,51 à 2,17) ou pour les déficiences motrices des membres supérieurs (DM 1,46 ; IC à 95 % -0,58 à 3,51). Une étude avait comparé les effets d'un programme de traitement à domicile des membres supérieurs au même programme de traitement des membres supérieurs dispensé à l'hôpital, mesurant uniquement les déficiences motrices des membres supérieurs ; nous n'avons trouvé aucune différence statistiquement significative entre les groupes (DM 0,60 ; IC à 95 % -8,94 à 10,14).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.