Durée nécessaire pour un traitement antibiotique administré directement dans le flux sanguin, afin de lutter contre une infection pulmonaire aiguë chez les personnes atteintes de mucoviscidose

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Les infections pulmonaires chez les personnes atteintes de mucoviscidose sont traitées de façon agressive afin de prévenir d'autres lésions pulmonaires. Les taux de survie de ces personnes se sont donc améliorés depuis ces dernières années. Il n'existe aucune directive claire concernant la durée de traitement d'une infection pulmonaire avec des antibiotiques intraveineux (antibiotiques administrés directement dans le flux sanguin). Différents centres ont tendance à utiliser différents schémas thérapeutiques. La majorité d'entre eux utilisent des traitements d'une durée allant de 10 à 14 jours, voire 21 jours si aucune amélioration n'est constatée. Nous n'avons trouvé aucune étude comparant un traitement de 10 jours à un traitement d'au moins 14 jours. Une durée plus courte pourrait être préférable en permettant aux personnes de terminer les traitements plus facilement. De tels traitements sont également moins coûteux et génèrent moins de réactions médicamenteuses que les traitements plus longs. Toutefois, nous ignorons si un traitement plus court suffit pour traiter correctement des infections. Nous ignorons également si un traitement plus court provoque une récidive précoce ou une augmentation de la fréquence des infections pulmonaires. D'autres recherches seront nécessaires afin d'identifier la durée optimale du traitement d'une infection pulmonaire.

Conclusions des auteurs: 

Il n'existe aucune directive claire concernant la durée optimale d'un traitement antibiotique intraveineux. La durée de traitement se base à l'heure actuelle sur les politiques des unités et la réponse unitaires au traitement. Un traitement plus court devrait améliorer la qualité de vie et l'observance, diminuer l'incidence des réactions médicamenteuses et son coût. Toutefois, une telle durée pourrait se révéler insuffisante pour lutter contre une infection pulmonaire et entraîner la récidive précoce d'une exacerbation. La présente revue systématique souligne le besoin d'un essai contrôlé randomisé et multicentrique comparant différentes durées de traitement antibiotique intraveineux, car leurs implications cliniques et financières sont importantes.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les maladies respiratoires sont la principale cause de mortalité et de morbidité dans la mucoviscidose (MV). La durée de vie des personnes atteintes de MV a sensiblement augmenté au cours de ces 40 dernières années. L'une des principales raisons expliquant cette augmentation est l'émergence des antibiotiques dans le traitement des exacerbations pulmonaires causées par des infections bactériennes. La durée optimale d'un traitement antibiotique intraveineux n'est pas clairement déterminée. Des antibiotiques intraveineux sont généralement administrés aux patients pendant une durée de 14 jours, mais le traitement peut durer entre 10 à 21 jours. Un traitement antibiotique plus court risque d'être insuffisant pour lutter contre l'infection, ce qui pourrait entraîner d'autres lésions pulmonaires. Le prolongement des traitements par antibiotiques intraveineux se révèle coûteux, peu pratique et entraîne une hausse de l'incidence des réactions allergiques aux antibiotiques. L'administration d'aminoglycosides nécessite une surveillance régulière afin d'éviter certains effets secondaires. Toutefois, certains organismes qui infectent les personnes atteintes de MV sont connus pour être multirésistants aux antibiotiques et peuvent nécessiter un traitement plus long.

Objectifs: 

Évaluer la durée optimale d'un traitement antibiotique intraveineux pour traiter des exacerbations pulmonaires chez les personnes atteintes de mucoviscidose.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la mucoviscidose et les autres maladies génétiques, qui se compose de références identifiées lors de recherches exhaustives dans les bases de données électroniques, ainsi que des recherches manuelles de revues pertinentes, de recueils de résumés et d'actes de conférence.

Date des recherches les plus récemment effectuées dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la mucoviscidose : 15 novembre 2012.

Critères de sélection: 

Des essais contrôlés randomisés et quasi randomisés comparant différentes durées de traitements antibiotiques intraveineux contre des exacerbations respiratoires aiguës chez les personnes atteintes de MV, à des médicaments identiques administrés à une posologie identique, à des médicaments identiques administrés à une posologie ou à une fréquence différente ou à différents antibiotiques regroupés, y compris des études examinant d'autres agents thérapeutiques.

Recueil et analyse des données: 

Aucun essai éligible n'a été identifié.

Résultats principaux: 

Aucun essai éligible n'a été identifié.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.