Vaccination contre la grippe chez des enfants suivant une chimiothérapie pour un cancer

Les enfants atteints d'un cancer ont tendance à développer des infections. La grippe est l'une de ces infections virales. Elle peut être bénigne chez ces enfants mais certains d'entre eux peuvent développer des complications graves. La présente revue s'est donc intéressée à l'efficacité de la vaccination contre la grippe chez les enfants atteints d'un cancer. Nous n'avons identifié aucune étude évaluant l'efficacité clinique de la vaccination contre la grippe. Nous avons toutefois identifié un essai additionnel dans notre mise à jour. Il y a donc neuf études qui évaluaient la réponse immunitaire après vaccination chez des enfants atteints d'un cancer. Elles ont montré que les réponses immunitaires étaient plus faibles chez ces enfants suivant une chimiothérapie par rapport à ceux en bonne santé, mais que le vaccin pouvait être administré en toute sécurité. D'après cette revue, il est impossible de recommander ou de déconseiller la vaccination contre la grippe chez des enfants suivant une chimiothérapie pour un cancer. Un futur essai devra examiner les effets bénéfiques cliniques de la vaccination contre la grippe chez ces enfants.

Conclusions des auteurs: 

Les patients en oncologie pédiatrique suivant une chimiothérapie peuvent produire une réponse immunitaire au vaccin contre la grippe, mais il reste à savoir si cette réponse immunitaire les protège de l'infection grippale ou de ses complications. Nous attendons les résultats d'ECR correctement conçus examinant les effets bénéfiques cliniques de la vaccination contre la grippe chez ces patients.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Une infection grippale est une cause de morbidité grave possible chez les enfants atteints d'un cancer. La vaccination contre la grippe est donc recommandée. Toutefois, il existe des données contradictoires concernant la réponse immunitaire à la vaccination contre la grippe chez les enfants atteints d'un cancer et l'intérêt de la vaccination reste incertain.

Objectifs: 

1. Évaluer l'efficacité de la vaccination contre la grippe dans la stimulation de la réponse immunologique chez des enfants atteints d'un cancer et suivant une chimiothérapie, par rapport aux groupes témoins.
2. Évaluer l'efficacité de la vaccination contre la grippe dans la prévention d'une grippe confirmée et d'une maladie pseudo-grippale et/ou la stimulation d'une réponse immunologique chez des enfants atteints d'un cancer et suivant une chimiothérapie, par rapport à un placebo, l'absence d'intervention ou différents schémas posologiques.
3. Déterminer les effets indésirables associés à la vaccination contre la grippe chez des enfants atteints d'un cancer et traités par chimiothérapie, comparé avec les autres groupes controles.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL, MEDLINE (de 1966 à 2012) et EMBASE (de 1980 à 2012) jusqu'enaoût 2012. Nous avons également effectué des recherches dans les listes bibliographiques des articles pertinents et les actes de conférence de l'ICAAC, l'IDSA, la MASCC et la SIOP.

Critères de sélection: 

Nous avons pris en compte des essais contrôlés randomisés (ECR) et des essais cliniques contrôlés (ECC) dans lesquels la réponse sérologique à la vaccination contre la grippe d'enfants atteints d'un cancer était comparée aux autres groupes témoins. Nous avons également pris en compte des ECR et ECC comparant les effets de la vaccination contre la grippe sur la réponse clinique et/ou immunologique chez des enfants atteints d'un cancer et traités par chimiothérapie par rapport à un placebo, l'absence d'intervention ou différents schémas posologiques.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs indépendants ont évalué la qualité méthodologique des études incluses et extrait des données.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus 1 ECR et 9 ECC (nombre total de participants = 770). Aucune des études incluses ne signalait des résultats cliniques. Toutes les études incluses s'intéressaient à l'immunité contre la grippe et des réactions indésirables à la vaccination. Dans cinq études, les réponses immunitaires au vaccin contre la grippe étaient comparées entre 272 enfants suivant une chimiothérapie et 166 enfants ne suivant pas de chimiothérapie. Dans quatres études, les réponses au vaccin contre la grippe étaient évaluées chez 236 enfants suivant une chimiothérapie et comparées aux réponses de 142 enfants en bonne santé. Les mesures utilisées pour évaluer les réponses immunitaires étaient les suivantes : une augmentation multipliée par quatre des titres d'anticorps après la vaccination, un développement du titre de l'inhibition de l'hémagglutination (IH) > 32 et des titres moyens géométriques (TMG) avant et après la vaccination. Les réponses immunitaires des enfants suivant une chimiothérapie étaient sensiblement plus faibles (augmentation multipliée par quatre de 38 % à 65 %) par rapport aux enfants ayant terminé la chimiothérapie (50 % à 86 %) et aux enfants en bonne santé (53 % à 89 %). Quant aux effets indésirables, un vaccin contre la grippe était administré à 391 patients en oncologie pédiatrique et les effets secondaires décrits étaient de légères réactions locales et une faible fièvre. Aucun effet indésirable potentiellement mortel ou persistant n'a été signalé.

Notes de traduction: 

Translated by: French Cochrane Centre

Translation supported by: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.