La neurostimulation électrique transcutanée (TENS) contre la douleur liée au cancer chez l'adulte

La douleur liée au cancer est complexe et multidimensionnelle, mais est principalement gérée au moyen d'un traitement médicamenteux. La nécessité d'approches non médicamenteuses est de plus en plus reconnue et la TENS peut avoir un rôle significatif à jouer. Une seule étude a répondu aux critères d'éligibilité pour cette mise à jour de revue, ce qui donne un total de trois études incluses. Une TENS a été administrée à 15 participants dans une étude, 41 participants dans l'autre et 24 participants dans l'étude incluse le plus récemment. L'étude incluse récemment suggérait que la TENS pourrait améliorer la douleur osseuse liée au cancer lors des mouvements, mais en tant qu'étude pilote, elle n'était pas conçue pour déterminer l'impact de la TENS sur la douleur. Les deux études de la revue précédente n'ont pas montré que la TENS améliorait significativement la douleur liée au cancer. Une étude n'avait pas suffisamment de participants pour déterminer si la TENS avait un effet. La TENS était bien tolérée dans les trois études. Il y avait des différences significatives en termes de participants, de traitements, de procédures et d'outils de mesure des symptômes utilisés dans les études. Dans deux des études, certains participants ont pu déterminer quand ils recevaient une TENS active et quand ils recevaient un placebo. En conséquence, les preuves sont insuffisantes pour déterminer si la TENS doit être utilisée chez l'adulte souffrant de douleurs liées au cancer. Des recherches supplémentaires utilisant des essais cliniques bien conçus sont nécessaires pour améliorer les connaissances dans ce domaine.

Conclusions des auteurs: 

Malgré l'ECR supplémentaire, les résultats de cette revue systématique mise à jour restent peu concluants en raison d'un manque d'ECR adaptés. De vastes ECR multicentriques sont nécessaires pour évaluer la valeur de la TNS dans la gestion de la douleur liée au cancer chez l'adulte.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La douleur liée au cancer est complexe et multidimensionnelle, mais la base de la gestion de la douleur liée au cancer utilise principalement une approche biomédicale. Des approches non pharmacologiques innovantes sont nécessaires. La neurostimulation électrique transcutanée (TENS) peut jouer un rôle dans la gestion de la douleur, mais l'efficacité de la TENS est actuellement inconnue. Ceci est une mise à jour de la revue originale publiée dans le numéro 3 en 2008.

Objectifs: 

L'objectif de cette revue systématique était de déterminer l'efficacité de la TENS contre la douleur liée au cancer chez l'adulte.

La stratégie de recherche documentaire: 

Pour la revue initiale, des recherches ont été effectuées dans les bases de données The Cochrane Library, MEDLINE, EMBASE, CINAHL, PsychINFO, AMED et PEDRO en avril 2008. Nous avons effectué une recherche mise à jour dans les bases de données CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, CINAHL et PEDRO en novembre 2011.

Critères de sélection: 

Nous n'avons inclus que les essais contrôlés randomisés (ECR) étudiant l'utilisation de la TENS pour la gestion de la douleur liée au cancer chez l'adulte.

Recueil et analyse des données: 

La stratégie de recherche a permis d'identifier deux autres études candidates à l'inclusion. L'un des auteurs de la revue a examiné chaque résumé en utilisant un outil d'éligibilité des études. Lorsque l'éligibilité n'a pas pu être déterminée, un deuxième auteur a évalué l'article complet. Un auteur a utilisé un formulaire standardisé d'extraction de données afin de recueillir des informations sur les études et a évalué indépendamment la qualité des études au moyen de l'échelle de qualité d'Oxford validée en cinq points. La petite taille des échantillons et les différences des populations de patients étudiées dans les trois études incluses (deux issues de la revue originale et une troisième incluse dans cette mise à jour) ont empêché un méta-analyse. Pour la revue originale, la stratégie de recherche a permis d'identifier 37 études publiées potentielles ; nous les avons réparties entre deux paires d'auteurs de la revue qui ont décidé de la sélection des études ; les quatre auteurs de la revue ont débattu et se sont accordés sur les scores finaux.

Résultats principaux: 

Un seul ECR supplémentaire a répondu aux critères d'éligibilité (24 participants) pour cette revue mise à jour. Bien qu'il s'agissait d'une étude de faisabilité, non conçue pour étudier l'effet de l'intervention, elle suggérait que la TENS pouvait améliorer les douleurs osseuses lors des mouvements chez une population cancéreuse. La revue initiale a identifié deux ECR (64 participants) ; cette revue inclut donc désormais un total de trois ECR (88 participants). Ces études étaient hétérogènes quant à la population étudiée, la taille des échantillons, le plan d'étude, la qualité méthodologique, le mode de TENS, la durée du traitement, la méthode d'administration et les mesures de résultats utilisées. Dans un ECR, aucune différence significative entre la TENS et un placebo n'a été observée chez des femmes souffrant de douleurs chroniques dues à un traitement du cancer du sein. Dans l'autre ECR, aucune différence significative n'a été observée entre la TENS de type acupuncture et un traitement simulé chez des patients en soins palliatifs ; cette étude manquait de puissance.

Notes de traduction: 
Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.