L'ajout de rayonnement focalisé (radiochirurgie) à la radiothérapie du cerveau entier est-il bénéfique pour les patients présentant des métastases cérébrales ?

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Nous avons identifié trois ECR ayant examiné si l'ajout de rayonnement focalisé (radiochirurgie) à la radiothérapie du cerveau entier (RTCE) est bénéfique pour les patients présentant des métastases cérébrales. La plupart de nos conclusions sont basées sur les résultats d'un vaste essai où la nocivité est peu claire, et c'est pourquoi il est prudent de faire les remarques suivantes : nous avons constaté que lorsque la radiochirurgie était ajoutée à la RTCE, il n'y avait aucune indication que les patients vivent plus longtemps que s'ils n'avaient reçu que la seule RTCE, sauf pour les patients n'ayant qu'une unique métastase cérébrale (qui pourraient vivre plus longtemps s'ils reçoivent le traitement combiné). Les patients ayant bénéficié du traitement combiné semblaient également mieux fonctionner dans la vie quotidienne, leurs tumeurs traitées étaient associés à une moindre probabilité de résurgence et ils avaient moins eu besoin de prendre des stéroïdes. Les effets secondaires de la thérapie combinée et de la seule RTCE étaient similaires.

Conclusions des auteurs: 

Depuis la dernière version de cette revue aucune nouvelle étude répondant aux critères d'inclusion n'a été trouvée. Vu le risque incertain de biais dans les études incluses, les résultats de cette analyse doivent être interprétés avec prudence. L'analyse de tous les patients inclus, RCS plus RTCE, n'a pas mis en évidence un bénéfice de survie par rapport à la seule RTCE. Cependant, le statut de performance et le contrôle local étaient significativement meilleurs dans le groupe de RCS plus RTCE. Par ailleurs, une SG significativement plus longue a été rapportée dans le groupe de traitement combiné pour les patients de la classe I de l'analyse de partitionnement récursif ainsi que pour les patients avec métastase unique.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Historiquement, la radiothérapie du cerveau entier (RTCE) a constitué le principal traitement pour les métastases cérébrales. La radiochirurgie stéréotaxique (RCS) envoie une forte dose de rayonnement focalisé et est de plus en plus utilisée pour le traitement des métastases cérébrales. Le bénéfice de l'ajout de la RCS à la RTCE n'est pas clair. Ceci est une version mise à jour de la revue Cochrane originale publiée dans le numéro 6 en 2010.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité de la RTCE avec RCS versus la seule RTCE dans le traitement des métastases cérébrales.

La stratégie de recherche documentaire: 

Pour la revue initiale nous avions effectué des recherches dans les bases de données électroniques suivantes : le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (numéro 2, 2009), MEDLINE (de 1966 à 2009), EMBASE (de 1980 à 2009) et CancerLit (de 1975 à 2009) afin d'identifier des essais à inclure dans cette revue.

Pour cette mise à jour, nous avons cherché en mai 2012 dans les bases de données suivantes : le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (numéro 5, 2012), MEDLINE (de 2009 à la 4ème semaine de mai 2012) et EMBASE (de 2009 à la 21ème semaine de 2012) afin d'identifier des essais supplémentaires à inclure dans cette revue.

Critères de sélection: 

La revue était limitée à des essais contrôlés randomisés (ECR) ayant comparé l'utilisation de la RTCE avec RCS à la seule RTCE pour le traitement initial des patients adultes atteints de métastases nouvellement diagnostiquées (simples ou multiples) dans le cerveau suite à un cancer extra-crânien primaire.

Recueil et analyse des données: 

Pour la méta-analyse, nous avons utilisé la méthode générique de la variance inverse avec modèle à effets aléatoires de RevMan 5.

Résultats principaux: 

La méta-analyse de deux essais totalisant 358 participants n'a montré aucune différence statistiquement significative pour la survie globale (SG) entre les groupes de RTCE avec RCS et de seule RTCE (hazard ratio (HR) 0,82 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,65 à 1,02). Pour les patients ayant une unique métastase cérébrale la survie médiane était significativement plus longue dans le groupe de RTCE avec RCS (6,5 mois) que dans le groupe de RTCE (4,9 mois ; P = 0,04). Les patients du groupe de RTCE avec RCS avaient moins d'échec local que ceux n'ayant reçu que la seule RTCE (HR 0,27 ; IC à 95 % 0,14 à 0,52). En outre, une amélioration des scores de performance et une diminution de l'utilisation de stéroïdes, toutes deux statistiquement significatives, ont été observées dans le groupe de RTCE avec RCS. Au bout de six mois, il a été observé que l'échelle de performance de Karnofsky (KPS) était inchangée ou améliorée chez 43 % des patients dans le groupe de traitement combiné contre seulement 28 % dans le groupe de RTCE (P = 0,03). Le risque de biais dans les études incluses était globalement faible.

Notes de traduction: 

Translated by: French Cochrane Centre

Translation supported by: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.