Les femmes peuvent présenter des niveaux élevés d'anxiété à toutes les étapes du dépistage du cancer du col de l'utérus, y compris lors de la colposcopie

Les femmes peuvent présenter des niveaux élevés d'anxiété à toutes les étapes du dépistage du cancer du col de l'utérus, y compris lors de la colposcopie (visualisation du col de l'utérus à l'aide d'un microscope binoculaire). On a montré que la colposcopie était associée à des niveaux élevés d'anxiété, encore plus élevés que les niveaux d'anxiété observés chez les femmes avant une intervention chirurgicale et similaires aux niveaux d'anxiété observés chez les femmes après un test de dépistage anormal des anomalies fœtales. Les niveaux élevés d'anxiété avant et pendant la colposcopie peuvent avoir des conséquences psychologiques, notamment des douleurs, une gêne et un abandon du suivi. Cette revue a examiné les interventions visant à réduire cette anxiété. L'anxiété associée à l'examen colposcopique semble réduite par diverses interventions, notamment par l'écoute de musique pendant la colposcopie, et le visionnage de la procédure sur un écran de télévision (vidéo de colposcopie).

Conclusions des auteurs: 

L'anxiété semble être réduite par l'écoute de musique pendant la colposcopie. Bien que les notices d'information n'aient pas réduit les niveaux d'anxiété, elles ont permis d'augmenter les niveaux de connaissances et sont donc utiles pour obtenir un consentement clinique à la procédure colposcopique. Les notices ont également contribué à améliorer la qualité de vie des patientes en réduisant le dysfonctionnement psychosexuel.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Avant le développement d'un cancer du col de l'utérus, des cellules cervicales anormales peuvent être détectées sur un frottis cervical. La pratique habituelle suite à un frottis cervical anormal consiste à réaliser une colposcopie. La colposcopie est la visualisation du col de l'utérus à l'aide d'un microscope binoculaire. Les femmes présentent des niveaux élevés d'anxiété et des réponses émotionnelles négatives à toutes les étapes du dépistage cervical. Les niveaux élevés d'anxiété avant et pendant la colposcopie peuvent avoir des conséquences indésirables, notamment des douleurs et de l’inconfort lors de la procédure et une perte importante de taux de suivi. Cette revue évalue les interventions conçues pour réduire les niveaux d'anxiété lors de l'examen colposcopique.

Objectifs: 

Comparer l'efficacité des diverses interventions visant à réduire l'anxiété lors de l'examen colposcopique chez les femmes.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche dans le registre des essais du groupe Cochrane sur les cancers gynécologiques, dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) numéro 3, 2010, et dans MEDLINE et EMBASE jusqu'à juillet 2010. Nous avons également recherché dans les registres des essais cliniques, les résumés de réunions scientifiques et les listes de référence des études incluses, et nous avons contacté des experts dans le domaine.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés (ECR) portant sur les interventions visant à réduire l'anxiété lors de l'examen colposcopique.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont, indépendamment, extrait les données et évalué les risques de biais. Les différences moyennes pour les niveaux d'anxiété, les scores de connaissances, la douleur, la satisfaction des patientes et le dysfonctionnement psychosexuel chez les femmes ayant subi une colposcopie ont été combinées dans une méta-analyse à effets aléatoires.

Résultats principaux: 

Nous avons trouvé six essais qui répondaient à nos critères d'inclusion. Ces essais évaluaient l'efficacité des différentes interventions destinées à réduire l'anxiété chez les femmes soumises à une colposcopie pour la première fois.

Toutes les comparaisons ont été restreintes à des analyses portant sur un seul essai ou à une méta-analyse portant simplement sur deux essais. Les données d'un essai à assez grande échelle (n = 220) dont le risque de biais était faible semblent indiquer que l'écoute de musique pendant la colposcopie réduit significativement les niveaux d'anxiété (DM = -4,80, IC à 95 % -7,86 à -1,74) et la douleur ressentie pendant la procédure (DM = -1,71, IC à 95 % -2,37 à -1,05) par rapport à l'absence de musique. Aucune différence statistiquement significative n'a été relevée entre les niveaux d'anxiété avant la colposcopie chez les femmes recevant des notices d'information par rapport à celles ne recevant pas de notices, ni chez les femmes recevant des notices d'information, visionnant une vidéo et participant à une séance de conseil par rapport à celles ne recevant pas de notices d'information, ne visionnant pas de vidéo et ne participant pas à une séance de conseil. Cependant, les scores de connaissances étaient significativement supérieurs et les scores de dysfonctionnement psychosexuel étaient significativement inférieurs chez les femmes ayant reçu des notices par rapport à celles n'en n'ayant pas reçu, donc un certain effet bénéfique était obtenu lorsque l'on proposait des notices d'information aux patientes. Les données d'un essai quasi-randomisé ayant évalué 81 femmes indiquent une réduction significative de l'anxiété après visionnage d'une vidéo de colposcopie.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.