Régime ou exercice, ou les deux, pour la réduction du poids chez les femmes ayant un poids excessif après l'accouchement

Les femmes prennent naturellement du poids pendant la grossesse et beaucoup le perdent progressivement par la suite. Toutefois, certaines femmes ont des difficultés à perdre le poids pris pendant la grossesse au cours de l'année ou des deux ans suivant l'accouchement et on craint que cela puisse constituer un problème de santé pour elles. La conservation du poids pris pendant la grossesse peut contribuer à l'obésité, laquelle peut augmenter le risque de diabète, de maladie cardiaque et d'hypertension artérielle. Il est suggéré que les femmes revenant à leur poids d'avant la grossesse en six mois environ ont un plus faible risque d'être en surpoids 10 ans plus tard. La revue a recherché des études randomisées pour évaluer l'impact des régimes ou de l'exercice, ou des deux, sur la perte de poids des femmes au cours des mois suivant l'accouchement. Elle a porté une attention particulière aux femmes allaitantes afin de garantir que l'allaitement ne soit pas menacé. La revue d'essais a trouvé 14 études, dont 12 portant sur 910 femmes ayant un poids excessif après l'accouchement et qui ont fourni des données pour l'analyse. Les résultats suggèrent qu'un régime associé à de l'exercice ou un régime seul comparé aux soins habituels ont semblé favoriser la perte de poids après l'accouchement. Il se pourrait que ces interventions jouent un rôle dans la prévention de l'obésité maternelle ultérieure. Il n'y a pas eu suffisamment de preuves pour être certains que l'exercice ou le régime n'interférait pas avec l'allaitement, bien que cela n'ait pas semblé être le cas dans les études incluses. Il semble préférable de perdre du poids au moyen de l'association d'un régime et de l'exercice, comparé à un régime seul, car on pense que l'exercice améliore la circulation et la capacité cardiovasculaire et préserve la masse corporelle maigre. Des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves tirées de cette revue suggèrent qu'à la fois le régime et l'exercice associés et le régime seul aident les femmes à perdre du poids après l'accouchement. Néanmoins, il pourrait être préférable de perdre du poids par l'association d'un régime et de l'exercice, car cela améliore la forme cardiorespiratoire de la mère et préserve la masse maigre, tandis que le régime seul réduit la masse maigre. Cela doit être confirmé dans des essais à grande échelle et de bonne qualité méthodologique. Pour les femmes qui allaitent, davantage de preuves sont nécessaires pour confirmer que le régime ou l'exercice, ou les deux, ne soient néfastes ni pour la mère ni pour le bébé.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le maintien du poids après la grossesse peut contribuer à l'obésité. Il est établi que le régime et l'exercice sont des composantes recommandées de tout programme de perte de poids dans la population générale. Cependant, les stratégies visant à atteindre un poids corporel sain chez les femmes en post-partum n'ont pas été correctement évaluées.

Objectifs: 

Les objectifs de cette revue étaient d'évaluer l'effet du régime, de l'exercice ou des deux sur la réduction du poids chez les femmes après l'accouchement et d'évaluer l'impact de ces interventions sur la composition corporelle des mères, leur bonne santé cardiorespiratoire, leurs performances d'allaitement et sur d'autres critères de jugement chez l'enfant et la mère.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (31 janvier 2012) et dans LILACS (31 janvier 2012). Nous avons passé au crible les références bibliographiques secondaires et contacté des experts dans le domaine. Nous avons mis à jour les recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance le 30 avril 2013 et ajouté les résultats à la section de classification en attente de la revue.

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés (ECR) et les essais quasi-randomisés publiés et non-publiés portant sur le régime ou l'exercice, ou les deux, chez les femmes au cours de la période post-partum.

Recueil et analyse des données: 

Les deux auteurs de la revue ont évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante. Les résultats sont présentés au moyen du risque relatif (RR) pour les données catégorielles et de la différence moyenne (DM) pour les données continues. Les données ont été analysées à l'aide d'un modèle à effets fixes. Un modèle à effets aléatoires a été utilisé en cas d'hétérogénéité.

Résultats principaux: 

Quatorze essais ont été inclus, mais seuls 12, portant sur 910 femmes, ont servi pour l'analyse des critères de jugement. Les femmes qui faisaient de l'exercice n'ont pas perdu significativement plus de poids que les femmes dans le groupe des soins habituels (deux essais ; n = 53 ; DM -0,10 kg ; intervalle de confiance (IC) à 95 % -1,90 à 1,71). Les femmes ayant participé à un programme de régime (un essai ; n = 45 ; DM -1,70 kg ; IC à 95 % -2,08 à -1,32) ou de régime plus exercice (sept essais ; n = 573 ; DM -1,93 kg ; IC à 95 % -2,96 à -0,89 ; effets aléatoires, T² = 1,09, I² = 71 %) ont perdu significativement plus de poids que les femmes dans le groupe des soins habituels. Il n'y a eu aucune différence en termes d'ampleur de la perte de poids entre le groupe avec régime seul et le groupe avec régime plus exercice (un essai ; n = 43 ; DM 0,30 kg ; IC à 95 % -0,06 à 0,66). Les interventions n'ont pas semblé être néfastes aux performances d'allaitement.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.