L'administration des antibiotiques intraveineux avant la mise en place d'une sonde de gastrostomie percutanée endoscopique (GPE) dans le but de réduire l'infection du site

La gastrostomie percutanée endoscopique (GPE) est une procédure chirurgicale visant à insérer une sonde d'alimentation qui rentre dans l'estomac (à travers l'abdomen) des patients qui ne sont pas capables de s'alimenter par voie orale. Des antibiotiques sont souvent administrés par voie intraveineuse avant cette procédure chirurgicale, à titre de mesure de précaution pour réduire le risque d'infection au site opératoire. Douze études de recherche clinique ont été incluses dans cette revue, et elles confirment que les personnes ayant reçu des antibiotiques lorsque leur sonde GPE a été insérée avaient moins tendance à souffrir d'une infection au niveau du site que celles n'ayant pas reçu d'antibiotiques.

Conclusions des auteurs: 

L'administration des antibiotiques prophylactiques systémiques pour la mise en place d'une sonde GPE réduit les infections péristomiales.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La gastrostomie percutanée endoscopique (GPE) est une procédure chirurgicale ayant pour but de maintenir une nutrition à court ou long terme. Durant la procédure, une sonde d'alimentation fournissant soit un régime alimentaire liquide, soit un médicament, via un système d'administration propre ou stérile, est placée par voie chirurgicale à travers la paroi abdominale antérieure. Les patients faisant l'objet d'une mise en place de sonde GPE sont souvent vulnérables à l'infection en raison de l'âge, des apports nutritionnels fragilisés, de l'immunosuppression, ou de processus pathologiques sous-jacents tels qu'une tumeur maligne et le diabète sucré. L'incidence croissante du Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) contribue d'une part au risque supplémentaire pour la procédure de mise en place, et d'autre part au débat autour de l'antibioprophylaxie pour une mise en place de sonde GPE. Le but de la prophylaxie antimicrobienne chirurgicale est d'établir une concentration bactéricide d'un médicament antimicrobien dans le sérum et les tissus des patients, via un traitement très court par un agent approprié, au moment de la mise en place d'une sonde GPE afin de prévenir les infections péristomiales susceptibles de se développer à la suite de la procédure.

Objectifs: 

Établir si l'administration prophylactique d'antimicrobiens systémiques réduit le risque d'infections péristomiales chez des patients faisant l'objet d'une mise en place d'une sonde de gastrostomie percutanée endoscopique (GPE).

La stratégie de recherche documentaire: 

En août 2013, pour cette troisième mise à jour, nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library), Ovid MEDLINE, Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, Ovid EMBASE et EBSCO CINAHL.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés (ECR) évaluant l'administration d'antimicrobiens prophylactiques au cours de la mise en place d'une sonde GPE, sans aucune restriction en ce qui concerne la langue de publication, la date de publication ou le statut de publication. Les auteurs de revue ont sélectionné les revues de façon indépendante. 

Recueil et analyse des données: 

Les deux auteurs ont extrait les données et évalué la qualité méthodologique des études. Les méta-analyses ont été réalisées lorsque cela était approprié.

Résultats principaux: 

Un nouvel essai a été identifié et inclus dans cette mise à jour, portant le nombre total à 13 ECR éligibles, pour un total de 1 637 patients. Tous les essais ont rapporté des infections péristomiales comme résultat, et une analyse groupée a mis en évidence une réduction statistiquement significative de l'incidence des infections péristomiales avec les antibioprophylaxies (1 271 patients regroupés : RC 0,36, IC à 95 % 0,26 à 0,50). Le nouvel essai identifié compare les anitbiotiques intraveineux avec les antibiotiques via GEP et n'a pas pu être inclus dans la méta-analyse. 

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.