Utilisation de drains de plaies après la réparation d'une hernie incisionnelle

Les hernies incisionnelles sont dues à une mauvaise cicatrisation de la paroi abdominale après une chirurgie abdominale, laissant place à un orifice dans lequel on observe une protrusion viscérale (intestins). Les hernies peuvent être réparées grâce à une intervention chirurgicale au cours de laquelle un drain est généralement introduit pour absorber l'excès de liquides. On ignore si ces drains contribuent ou pas à la cicatrisation des plaies. Ils peuvent entraîner des résultats inattendus, comme une hausse des risques d'infection, des douleurs et une prolongation de l'hospitalisation suite à l'intervention chirurgicale. Nous avons passé en revue toutes les preuves des essais disponibles afin de déterminer si les drains contribuent à ou empêchent la guérison après une chirurgie de réparation d'une hernie incisionnelle. Nous n'avons trouvé aucun essai comparant l'insertion d'un drain pour ce type de chirurgie à l'absence de drain. Un essai comparait deux types de drains et l'efficacité de ces deux modèles de drains était semblable. Des essais supplémentaires doivent être réalisés avant de répondre à la question concernant les avantages, ou autres, liés à l'insertion de drains lors de la réparation d'hernies incisionnelles.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves sont insuffisantes pour déterminer si les drains de plaies insérés après la réparation d'une hernie incisionnelles améliorent ou aggravent les résultats par rapport à l'absence de drains.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les hernies incisionnelles sont dues à une mauvaise cicatrisation de la paroi abdominale après une chirurgie abdominale, laissant place à un orifice dans lequel on observe une protrusion viscérale. Les hernies incisionnelles sont réparées grâce à une intervention chirurgicale supplémentaire. Des drains chirurgicaux sont couramment insérés pendant la réparation d'une hernie afin de faciliter le drainage des liquides et éviter toute complication. L'approche classique recommande l'utilisation de drains suite à la réparation d'une hernie incisionnelle autre que la réparation d'une hernie ventrale par laparoscopie. Des drains sont insérés dans plus de 50 % des réparations ouvertes avec résille des hernies ventrales. Toutefois, on ignore si ces drains sont bénéfiques ou nocifs pour le patient.

Objectifs: 

Déterminer les effets, au niveau de l'infection des plaies et d'autres résultats, liés à l'insertion d'un drain de plaies au cours d'une intervention chirurgicale pour la réparation d'hernies incisionnelles et, si possible, déterminer les effets comparatifs de différents types de drains de plaies après la réparation d'une hernie incisionnelle.

La stratégie de recherche documentaire: 

En novembre 2013, pour cette quatrième mise à jour, nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et les contusions, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), The Cochrane Library numéro, Ovid MEDLINE, Ovid EMBASE et EBSCO CINAHL.

Critères de sélection: 

Nous avons pris en compte tous les essais randomisés réalisés chez des patients adultes, qui ont fait l'objet d'une réparation d'une hernie incisionnelle, comparant l'utilisation d'un drain à l'absence de drain. Nous avons également tenu compte des essais comparant différents types de drains.

Recueil et analyse des données: 

Nous avons extrait des données relatives aux caractéristiques de chaque essai, leur qualité méthodologique et leurs critères de résultats (par ex. : infections et autres complications de cicatrisation). Pour chaque critère de résultat, nous avons calculé le risque relatif (RR) avec des intervalles de confiance (IC) à 95 % sur la base d'une analyse en intention de traiter.

Résultats principaux: 

Aucun nouvel essai n'a été identifié par les recherches mises à jour. Un seul essai était éligible pour être inclus dans la revue et totalisait 24 patients randomisés à un drain électrique (12 patients) comparés à ceux randomisés à un drain multitubulé (12 patients). Il n'y avait aucune différence statistiquement significative entre les groupes en termes d'infection de la plaie ou de durée d'hospitalisation.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.