Les cliniques prénatales spécialisées pour les femmes ayant une grossesse multiple pour améliorer les résultats chez la mère et ses nourrissons

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Comparaison des cliniques prénatales « spécialisées » aux soins prénataux « standard » pour les femmes ayant une grossesse multiple.

Les femmes portant plus d'un bébé sont davantage exposées à un risque de complications durant la grossesse, pouvant affecter la santé de la mère comme celle des bébés. Les cliniques prénatales « spécialisées » ont été suggérées pour les femmes ayant une grossesse multiple comme solution pour améliorer le prognostic chez les femmes et leurs nourrissons. La revue a trouvé un essai randomisé portant sur 162 femmes ayant une grossesse multiple. Aucune différence statistiquement significative n'a été identifiée entre les soins prénataux spécialisés et les soins standard quant au risque possible de décès périnatal. Les femmes bénéficiant de soins prénataux spécialisés avaient significativement plus de chances d'accoucher par césarienne. Il est nécessaire d'obtenir des informations supplémentaires issues d'essais bien conçus rendant compte de critères de jugement chez les femmes et leurs nourrissons.

Conclusions des auteurs: 

On dispose actuellement d'informations limitées issues d'essais contrôlés randomisés pour évaluer le rôle des cliniques prénatales « spécialisées » pour les femmes ayant une grossesse multiple comparativement aux soins prénataux « standard » en termes d'amélioration du prognostic chez la mère et ses nourrissons. L'intérêt des cliniques pour grossesse multiple « spécialisées » en termes d'amélioration du prognostic chez les femmes et leurs nourrissons exige une évaluation par des essais contrôlés randomisés ayant une puissance suffisante et une conception adéquate.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les soins prénataux normaux pour les femmes ayant une grossesse multiple sont une pratique courante, et tandis que la plupart des femmes connaissent une augmentation du nombre de visites prénatales, il n'y a toujours pas de consensus en ce qui concerne la définition des soins optimaux. Les cliniques prénatales « spécialisées » ont été préconisées comme solution pour améliorer les critères de jugement chez les femmes et leurs nourrissons.

Objectifs: 

Évaluer, en utilisant les meilleures preuves disponibles, les avantages et les inconvénients des cliniques prénatales « spécialisées » comparativement aux soins prénataux « standard » pour les femmes ayant une grossesse multiple.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (11 avril 2012).

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés publiés, non publiés et en cours, rapportant des données qui comparaient les critères de jugement chez les mères et les bébés dans le cas d'une grossesse multiple ayant bénéficié de soins prénataux spécifiquement mis au point pour les femmes ayant une grossesse multiple (selon la définition des auteurs des essais) avec les critères de jugement chez les témoins ayant bénéficié de soins prénataux « standard » (selon la définition des auteurs des essais).

Recueil et analyse des données: 

Les deux auteurs de la revue ont indépendamment évalué les essais à inclure, ainsi que leur qualité méthodologique. Les deux auteurs ont extrait des données. L'exactitude des données a été vérifiée.

Résultats principaux: 

Les données disponibles provenaient d'une étude incluse dans la revue portant sur 162 femmes ayant une grossesse multiple. Pour l'unique critère de jugement principal signalé, la mortalité périnatale, aucune différence statistiquement significative n'a été identifiée entre les soins prénataux spécialisés et les soins standard (risque relatif (RR) 1,02 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,26 à 4,03). Les femmes bénéficiant de soins prénataux spécialisés avaient significativement plus de chances d'accoucher par césarienne (RR 1,38 ; IC à 95 % 1,06 à 1,81). L'étude n'a pas rendu compte de données sur les principaux critères de jugement suivants : la petite taille pour l'âge gestationnel, la naissance très prématurée ou la mortalité maternelle. Aucune différence statistiquement significative n'a été identifiée entre les soins prénataux spécialisés et les soins standard pour les autres critères de jugement secondaires examinés : la dépression postnatale (RR 0,48 ; IC à 95 % 0,19 à 1,20), l'allaitement maternel (RR 0,63 ; IC à 95 % 0,24 à 1,68), la mortinatalité (RR 0,68 ; 0,12 à 4,04) ou la mortalité néonatale (RR 2,05 ; IC à 95 % 0,19 à 22,39).

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.