Incisions transversales et incisions médianes pour la chirurgie abdominale

L’accès abdominal transversal semble moins affecter la fonction pulmonaire que l’accès médian et pourrait être moins sujet à la rupture. Une incision transversale serait également moins douloureuse, mais ce résultat est moins clair. Les autres taux de rétablissement et de complication sont similaires, bien que l’apparence de l’incision transversale puisse être plus acceptable.

Le choix de l’incision en chirurgie abdominale est déterminé en grande partie par l’accès. Une incision transversale peut toutefois être supérieure à une incision médiane en termes de rétablissement et de complications. Tous les essais cliniques randomisés comparant ces incisions ont été identifiés. Les résultats incluaient le recours à l’analgésie, la fonction pulmonaire, les taux de complication et l’hospitalisation. Une variabilité prononcée au niveau de la méthodologie a rendu la comparaison difficile et les biais potentiels dans l’ensemble des études suggèrent d’interpréter les résultats avec prudence. Une tendance s’est néanmoins dessinée en faveur d’un recours moindre à l’analgésie, d’un effet moins prononcé sur la fonction pulmonaire et de taux plus faibles de déhiscence de la plaie et d’hernie incisionnelle en cas d’incision transversale. La douleur moins marquée et la diminution de l’effet sur la fonction pulmonaire n’ont toutefois pas été traduites en d’autres avantages cliniques, les temps de rétablissement et d’autres taux de complication (à l’exception de l’aspect esthétique) étant en effet similaires.

Conclusions des auteurs: 

Le recours à l’analgésie et les difficultés pulmonaires peuvent être réduits en cas d'incision transversale/oblique, mais ceci ne semble pas être cliniquement significatif étant donné que les taux de complication pulmonaire et les temps de rétablissement étaient identiques. La probabilité de déhiscence de la plaie et de rupture semble être diminuée en cas d’incision transversale dont l’apparence peut être plus acceptable. La diversité méthodologique et clinique et le risque de biais impliquent également que les résultats en faveur d’une incision transversale/oblique (tout particulièrement pour ce qui est du recours à l’analgésie) doivent être interprétés avec prudence. L’incision optimale pour la chirurgie abdominale.relève toutefois de la préférence du chirurgien.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le choix de l’incision chirurgicale dans l’abdomen est déterminé par l’accès. Il a été suggéré que d’autres paramètres tels que le taux de rétablissement et le taux de complications pouvaient être influencés par le recours à une incision transversale ou oblique plutôt qu’à une incision médiane. Le consensus est toutefois faible dans la littérature quant à un éventuel avantage conféré par une incision particulière.

Objectifs: 

Déterminer si une incision médiane ou une incision transversale (incluant une incision oblique) confère un avantage au patient en termes de rétablissement.

La stratégie de recherche documentaire: 

La recherche portait sur des essais randomisés contenant des combinaisons des termes suivants : ’abdominal’, ’incisions’, ’horizontal’, ’transversal’,’vertical’, ’médian’, ’laparotomie’.

Critères de sélection: 

Tous les essais prospectifs randomisés comparant les incisions médianes et les incisions transversales pour une chirurgie abdominale ont été inclus. Les césariennes ont été exclues.

Recueil et analyse des données: 

Deux évaluateurs ont évalué la qualité méthodologique des essais potentiellement admissibles et ont extrait les données de l’essai inclus de manière indépendante. De nombreuses mesures de résultats ont été prises en considération.

Résultats principaux: 

En raison des différences au niveau de la méthode d’évaluation, de la variabilité des données et de l’hétérogénéité des groupes de participants, il a été difficile de combiner certaines données de résultats. Malgré ces limitations et les biais potentiellement significatifs liés à la qualité méthodologique, des preuves ont permis de suggérer qu’une incision transversale ou oblique exerçait un impact moindre sur la fonction pulmonaire, tout particulièrement au début de la période post-opératoire, et qu’elle était moins sujette à la rupture (déhiscence de la plaie/hernie au niveau de l'incision). Les données sur la douleur sont moins claires et doivent être interprétées avec prudence, mais certaines données laissent penser qu’une incision transversale serait moins douloureuse. Aucune différence n’a été notée au niveau d’autres complications post-opératoires précoces ou tardives et les temps de rétablissement étaient similaires, bien que l’incision transversale puisse être plus acceptable sur le plan esthétique..

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.