Utilisation de différents traitements pour l'incoordination des mouvements des membres (ataxie) ou les tremblements chez les personnes atteintes de sclérose en plaques

La SEP est une maladie chronique du système nerveux central qui touche généralement les jeunes et les adultes d'âge moyen. Elle peut entraîner de nombreux symptômes différents, notamment l'ataxie.

Afin de soulager ces symptômes, plusieurs traitements différents, tels que la physiothérapie, la neurochirurgie et les médicaments oraux contenant de l'extrait de cannabis, de l'isoniazide ou du baclofène, ont été utilisés. Les auteurs ont effectué une recherche dans la littérature médicale et ont constaté que parmi 59 études trouvées, seulement 10 répondaient aux critères de qualité méthodologique minimale nécessaire pour l’inclusion dans cette revue. Ces études totalisaient 172 patients atteints de SEP et souffrant d'ataxie. Cette revue a révélé qu'il n'y a pas suffisamment de données probantes pour nous permettre de suggérer un traitement (physiothérapie, neurochirurgie ou médicaments) aidant à améliorer de façon durable l'ataxie ou les tremblements. Des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Conclusions des auteurs: 

L'efficacité et la tolérance absolues et comparatives des médicaments (pharmacothérapies) pour traiter l'ataxie dans la SEP sont peu documentées et aucune recommandation ne peut être faite pour orienter leur prescription. Bien que les études sur la neurochirurgie et la neurorééducation aient révélé des résultats prometteurs, ces méthodes ne nous permettent pas de développer des indications thérapeutiques absolues. Des mesures standardisées et largement validées de l’ataxie et des tremblements doivent être mises au point et utilisées dans le cadre d'essais contrôlés randomisés de plus grande taille et portant une attention particulière à la mise en aveugle.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les tremblements invalidants ou l'ataxie sont fréquents dans la sclérose en plaques (SEP) et jusqu'à 80 % des patients souffrent de tremblements ou d’ataxie à un moment donné au cours de leur maladie. Divers traitements sont disponibles, de la pharmacothérapie ou la neurochirurgie stéréotaxique à la neurorééducation.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et la tolérance des traitements pharmacologiques et non pharmacologiques de l'ataxie chez les patients atteints de SEP.

La stratégie de recherche documentaire: 

Les ressources électroniques suivantes ont été consultées : le registre des essais du groupe de travail Cochrane sur la sclérose en plaques (juin 2006), le registre Cochrane des essais contrôlés (Bibliothèque Cochrane, numéro 2, 2006), MEDLINE (de janvier 1966 à juin 2006), EMBASE (janvier 1988 à juin 2006) et le National Research Register (NRR) qui comprend le Medical Research Council Clinical Trials Directory (numéro 2, 2006). Les auteurs ont aussi examiné manuellement les bibliographies d’articles pertinents, des revues médicales et neurologiques pertinentes et des recueils d’actes de grandes conférences sur la neurologie et la SEP (2001-2006). De plus, nous avons visé à communiquer directement avec des experts et des sociétés pharmaceutiques.

Critères de sélection: 

Des essais randomisés en insu, contre placebo ou comparant deux ou plusieurs traitements ont été inclus. Les participants et évaluateurs des essais portant sur des agents pharmacologiques devaient avoir été soumis à l'insu. Les essais portant sur des interventions chirurgicales ou les effets de la physiothérapie, dans lesquels les participants n'ont pas été soumis à l’insu, devaient avoir été évalués par des évaluateurs indépendants soumis à l’insu. Des essais croisés ont été inclus.

Recueil et analyse des données: 

Trois auteurs de revue indépendants ont extrait les données et des résumés des résultats des essais ont été réalisés. Aucune méta-analyse n'a été effectuée en raison du nombre insuffisant de critères de jugement mesurés et de problèmes méthodologiques observés dans les études de la revue.

Résultats principaux: 

Dix essais contrôlés randomisés répondaient aux critères d'inclusion. Six études contrôlées par placebo (pharmacothérapie) et quatre études comparatives (une sur la neurochirurgie stéréotaxique et trois sur la neurorééducation) ont été examinées. Aucune mesure standardisée des critères de jugement n'a été utilisée dans les études. Les pharmacothérapies étaient, de manière générale, infructueuses et les données sur la neurochirurgie ou la neurorééducation sont insuffisantes pour conduire à un changement dans la pratique.

Notes de traduction: 

Post-édition effectuée par Elisa CALLEGARI et Cochrane France. Une erreur de traduction ou dans le texte d'origine ? Merci d'adresser vos commentaires à : traduction@cochrane.fr

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.