Plantes médicinales chinoises dans le traitement de la grippe

La grippe est une infection respiratoire virale qui provoque une maladie fébrile aiguë accompagnée de myalgie, de céphalées et de toux, et qui peut être associée à des taux de morbidité et de mortalité élevés au cours d'une épidémie. On pense que les épidémies annuelles sont responsables d'entre trois et cinq millions de cas de grippe sévère, et entre 250 000 et 500 000 décès partout dans le monde. À l'heure actuelle, la vaccination annuelle constitue la principale stratégie de prévention de la grippe, et quatre agents antigrippaux (amantadine, rimantadine, zanamivir et oseltamivir) ont été homologués dans le traitement de la maladie. Néanmoins, des niveaux élevés de résistance aux médicaments ont été observés. De nombreuses plantes médicinales chinoises sont utilisées dans le traitement et la prévention de cette maladie.

Cette revue mise à jour évaluait les effets thérapeutiques et l'innocuité des plantes médicinales chinoises en tant que traitement alternatif et complémentaire à d'autres médicaments couramment utilisés dans le traitement de la grippe. Dix-huit études portant sur 2 521 participants ont été incluses dans cette revue. Les capsules de Ganmao s'avéraient plus efficaces que l'amantadine pour réduire les symptômes grippaux et faciliter le rétablissement dans une étude (dans laquelle des réactions indésirables étaient mentionnées dans le groupe recevant de l'amantadine, mais pour lesquelles aucune donnée n'était rapportée). Aucune différence significative n'était observée entre l'E Shu You et la ribavirine concernant le traitement de la grippe et l'incidence des réactions indésirables. Les 17 autres essais portant sur des plantes médicinales chinoises rapportaient un effet similaire à celui des médicaments antiviraux dans la prévention ou le traitement de la grippe. Néanmoins, les études incluses étaient de faible qualité et les preuves sont insuffisantes pour recommander ou déconseiller l'utilisation de toute préparation médicinale chinoise dans le traitement de la grippe. Des essais de haute qualité sont nécessaires.

Conclusions des auteurs: 

La plupart des plantes médicinales chinoises examinées dans les études incluses présentaient des effets similaires à ceux des médicaments antiviraux dans la prévention ou le traitement de la grippe. Peu de plantes s'avéraient supérieures aux médicaments antiviraux. Aucun événement indésirable notable n'était rapporté dans les études incluses. Néanmoins, les preuves actuelles restent de faible qualité en raison des limitations méthodologiques des essais. D'autres ECR de haute qualité présentant des effectifs plus importants et une documentation claire sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La grippe est une infection respiratoire aiguë transmissible qui peut entraîner des taux de mortalité et de morbidité élevés au cours d'une épidémie. Les plantes médicinales traditionnelles chinoises, souvent administrées dans le respect d'une pratique médicale chinoise spécifique, pourraient potentiellement constituer un traitement de choix.

Objectifs: 

Évaluer les effets des plantes médicinales chinoises dans la prévention et le traitement de la grippe, et estimer la fréquence des effets indésirables.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté CENTRAL (2012, numéro 11), MEDLINE (de janvier 1966 à la 2ème semaine de novembre 2012), EMBASE (janvier 1988 à novembre 2012) et CNKI (janvier 1988 au 29 mars 2012). Nous avons également examiné les références bibliographiques des articles et le portail de recherche ICTRP de l'OMS (novembre 2012).

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés (ECR) comparant des plantes médicinales traditionnelles chinoises à un placebo, une absence de traitement ou des médicaments conventionnels normalement utilisés dans la prévention et le traitement de la grippe non compliquée.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont extrait indépendamment les données et évalué la qualité méthodologique des essais.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus 18 études portant au total sur 2 521 participants. La qualité méthodologique des 17 études incluses était faible. Les ECR inclus comparaient séparément des plantes médicinales à deux médicaments antiviraux différents, ce qui ne permettait pas de combiner les résultats. Trois essais seulement indiquaient que, par rapport aux médicaments antiviraux, les plantes médicinales chinoises pourraient être efficaces dans la prévention de la grippe et le soulagement des symptômes grippaux. Les capsules de Ganmao s'avéraient plus efficaces que l'amantadine pour réduire les symptômes grippaux et accélérer le rétablissement dans une étude (dans laquelle des réactions indésirables étaient mentionnées dans le groupe recevant de l'amantadine, mais pour lesquelles aucune donnée n'était rapportée). Aucune différence significative n'était observée entre l'E Shu You et la ribavirine concernant le traitement de la grippe et l'incidence des réactions indésirables. Dix études rapportaient des réactions indésirables légères.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.