À l'heure actuelle, il n'existe pas suffisamment de preuves permettant de conclure que les traitements psychosociaux seuls sont adaptés pour le traitement de la consommation abusive et la dépendance aux opiacés.

Cette revue a été retirée.

Les raisons de ce retrait et les versions précédentes sont archivées et accessibles à partir du dossier archivé dans la Bibliothèque Cochrane.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.