Facteur neurotrophique ciliaire (CNTF) pour le traitement de la sclérose latérale amyotrophique, aussi connue sous le nom de « maladie du motoneurone »

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie du motoneurone (MMN) est une maladie neuromusculaire mortelle qui se caractérise par un affaiblissement progressif du muscle jusqu’à sa paralysie. Il a été montré que le facteur neurotrophique ciliaire (CNTF pour « Ciliary Neurotrophic Factor ») permettait de ralentir la progression de la maladie et d’améliorer la force musculaire dans le modèle animal de la MMN, via des effets de survie sur les motoneurones. Le traitement à base de CNTF n’a révélé aucun effet significatif sur la progression de la sclérose latérale amyotrophique et des effets secondaires ont été observés à des concentrations élevées. La revue n’a identifié que deux essais éligibles totalisant 1 300 participants ; le risque de biais était faible pour un essai, mais douteux pour l’autre ; ils ne montraient aucun effet significatif du CNTF sur la progression de la SLA ou la MMN chez l’homme. En revanche, plusieurs effets indésirables ont été observés après un traitement à base de CNTF. Une recherche mise à jour a été effectuée en avril 2011, mais aucune nouvelle étude n’a été trouvée.

Conclusions des auteurs: 

Le traitement par CNTF n’avait aucun effet significatif sur la progression de la sclérose latérale amyotrophique. À des concentrations élevées, plusieurs effets secondaires ont été observés. le CNTF combiné à d’autres facteurs neurotrophiques (comme le suggèrent les résultats sur les modèles animaux) et des méthodes d’administration plus efficaces doivent être testés..

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La sclérose latérale amyotrophique, aussi appelée « maladie du motoneurone », est une maladie neuromusculaire mortelle qui se caractérise par un affaiblissement progressif du muscle jusqu’à sa paralysie. Elle peut être traitée à l’aide du facteur neurotrophique ciliaire (CNTF pour « Ciliary Neurotrophic Factor »). Il s’agit d’une revue mise à jour. Une recherche mise à jour a été effectuée en avril 2011, mais aucune nouvelle étude n’a été trouvée.

Objectifs: 

L’objectif de cette revue était d’examiner l’efficacité du CNTF pour le traitement de lasclérose latérale amyotrophique.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons mis à jour les recherches du registre spécialisé du groupe Cochrane sur les affections neuro-musculaires (19 avril 2011), CENTRAL (2011, numéro 2), MEDLINE (janvier 1966 à avril 2011) et EMBASE (janvier 1980 à avril 2011), vérifié les listes bibliographiques des documents identifiés et contacté les auteurs des études identifiées afin d’obtenir des résultats non publiés supplémentaires.

Critères de sélection: 

Nous avons pris en compte les critères de sélection suivants :
Types d’études : essais cliniques contrôlés randomisés.
Types de participants : adultes diagnostiqués avec une sclérose latérale amyotrophique probable ou certaine conformément aux critères El Escorial
Types d’interventions : traitement avec le CNTF d’une durée d’au moins six mois dans un essai randomisé contrôlé par placebo
Nous n’avons spécifié de critères de sélection sur les critères de jugements. Dans cette revue, nos critères de jugement étaient les suivants :
Critère principal : la survie
Critères secondaires : force musculaire, fonction respiratoire, changements au niveau des fonctions bulbaires, changement de qualité de vie, proportion de patients présentant des effets secondaires indésirables (comme la toue, l’asthénie, les nausées, l’anorexie, la perte de poids et une augmentation de la salivation)..

Recueil et analyse des données: 

Trois auteurs de la revue ont vérifié de façon indépendante tous les titres et résumés issus des recherches afin d’identifier les essais contrôlés randomisés éligibles. Deux auteurs de la revue ont extrait de façon indépendante les données et un troisième les a vérifiées. Nous avons obtenu certaines données manquantes auprès des investigateurs. Deux auteurs ont évalué de façon indépendante les risques de biais pour chaque étude incluse.

Résultats principaux: 

Deux essais, totalisant une population de 1 300 patients atteints d’une sclérose latérale amyotrophique et randomisés à un traitement à base d’injections sous-cutanées de CNTF humain recombiné ou à un placebo, ont été examinés dans cette revue. Les risques de biais étaient faibles pour un essai, mais confus pour l’autre essai. Aucun nouvel essai n’a été trouvé lors de la mise à jour de la recherche en avril 2011. La qualité méthodologique de ces essais était considérée adéquate.

Aucune différence significative n’a été observée entre les groupes avec CNTF et placebo en termes de survie, le critère de jugement principale. Le risque relatif était de 1,07 (intervalle de confiance à 95 % 0,81 à 1,41)..

Aucune différence significative entre les groupes n’a été observée pour la majorité des résultats secondaires. Toutefois, une augmentation significative de l’incidence de plusieurs événements indésirables était observée dans les groupes traités avec des fortes doses de CNTF..

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.