Identification (au moyen d'un dépistage) des enfants de moins de quatre ans pour le traitement précoce de l'otite moyenne avec effusion (OME)

L'otite moyenne avec effusion (OME, également connue sous le nom d'otite séreuse) est une inflammation fréquente chez l'enfant qui se caractérise par l'accumulation de liquide séreux dans l'oreille moyenne. Bien que le liquide disparaisse généralement sans traitement, il est possible qu'il persiste et provoque de longues périodes de perte auditive. Cela peut conduire à des problèmes de comportement et de développement du langage oral. Les enfants atteints d'une OME peuvent ne présenter aucun autre symptôme, si bien qu'il a été suggéré que tous les enfants devraient être examinés (soumis à un dépistage) pour cette affection. Cependant, dans les pays développés, la revue d'essais a révélé que l'examen des enfants pour détecter une OME et la traiter de manière précoce, avant l'âge de quatre ans, n'entraîne pas une amélioration des résultats.

Conclusions des auteurs: 

Les essais randomisés identifiés ne révèlent aucun bénéfice important, sur le développement du langage oral et le comportement, du dépistage de l'OME chez la population générale d'enfants asymptomatiques, avant l'âge de quatre ans. Cependant, ces essais ont tous été réalisés dans des pays développés. Les preuves générées dans les pays développés, où les enfants peuvent bénéficier d'une meilleure alimentation, de meilleures conditions de vie et connaître moins d'infections différentes ou de gravité moindre, peuvent ne pas s'appliquer aux enfants vivant dans des pays en voie de développement. Dans certaines de ces études, le dépistage était principalement orienté vers l'identification d'enfants appropriés pour l'évaluation des effets thérapeutiques, au lieu de l'évaluation des effets des programmes de dépistage. Des enfants plus jeunes et des enfants souffrant d'une forme plus bénigne de la maladie peuvent avoir été inclus dans ces essais de traitement, au lieu d'enfants traités dans des milieux pragmatiques.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Cette revue est une mise à jour d'une revue Cochrane publiée d'abord dans The Cochrane Library dans le numéro 2, 2003 et déjà mise à jour en 2006.

L'otite moyenne avec effusion (OME) est la cause la plus fréquente de perte auditive acquise au cours de l'enfance ; elle a été associée à un retard du développement du langage oral et à des problèmes comportementaux. Certains soutiennent que les enfants devraient être soumis à un dépistage et traités de manière précoce si une OME cliniquement importante est diagnostiquée. On observe cependant un taux élevé de guérison spontanée et les effusions, chez certains enfants, peuvent ne pas réduire significativement l'audition ou avoir une incidence négative sur le développement du langage oral et le comportement.

Objectifs: 

L'objectif de cette revue était d'évaluer les données, provenant d'essais contrôlés randomisés, relatives aux effets du dépistage et du traitement sur les résultats liés au langage et au comportement, chez les enfants souffrant d'une OME cliniquement importante avant l'âge de quatre ans.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur l'otorhinolaryngologie, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), ainsi que dans PubMed, EMBASE et autres sources afin de recenser des essais publiés ou non. La recherche la plus récente a été effectuée le 30 juin 2009, après une mise à jour des recherches précédentes en janvier 2006 et des recherches originales en février 2002.

Critères de sélection: 

1. Les essais contrôlés randomisés évaluant les interventions pour l'OME chez des enfants souffrant d'une OME détectée au moyen d'un dépistage.
2. Comparaison des résultats d'enfants randomisés dans le groupe soumis à un dépistage de l'OME avec les résultats d'enfants n'étant pas randomisés dans le groupe de dépistage de l'OME.

Recueil et analyse des données: 

Quatre auteurs ont, de manière indépendante, extrait les données et évalué la qualité des essais; deux étaient issus de la revue originale et deux des mises à jour.

Résultats principaux: 

Nous n'avons identifié aucun essai comparant les résultats d'enfants randomisés dans le groupe soumis à un dépistage de l'OME avec les résultats d'enfants n'étant pas randomisés dans le groupe de dépistage de l'OME. Nous avons identifié trois essais (668 participants) évaluant les interventions pour l'OME chez des enfants souffrant d'une OME détectée au moyen d'un dépistage. L'un de ces essais a généré cinq études publiées. Il s'agissait d'essais portant sur le traitement d'enfants identifiés à l'aide d'un dépistage au lieu d'essais sur des programmes de traitement. Ces essais ne démontraient pas que le dépistage et le traitement de l'OME cliniquement importante produisaient un effet bénéfique significatif sur le développement du langage oral.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.