Alimentation par gastrostomie versus alimentation orale seule chez les enfants atteints d'infirmité motrice cérébrale

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Les enfants atteints d'infirmité motrice cérébrale peuvent avoir du mal à téter, mâcher et avaler. Cela peut avoir un impact sur leur capacité à s'alimenter et entraîner, à terme, une dénutrition et/ou des problèmes liés à la pénétration d'aliments dans les poumons. Les repas peuvent être longs et stressants. Une sonde d'alimentation insérée chirurgicalement dans l'estomac (gastrostomie) ou au centre de l'intestin grêle (jéjunostomie) est de plus en plus utilisée pour fournir des nutriments à ces enfants. Ce processus peut être onéreux et émotionnellement difficile pour les familles. Nous n'avons identifié aucun essai remplissant les critères d'inclusion de cette revue. Des essais bien planifiés sont nécessaires.

Conclusions des auteurs: 

Sur la base de cette revue systématique, les effets de la gastrostomie chez les enfants atteints d'infirmité motrice cérébrale demeurent très incertains. Un essai contrôlé randomisé bien planifié et réalisé est nécessaire afin de dissiper les doutes actuels concernant la prise en charge médicale des enfants présentant une infirmité motrice cérébrale et des difficultés physiques à s'alimenter.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les enfants atteints d'infirmité motrice cérébrale (IMC) peuvent présenter d'importantes difficultés à téter, mâcher et avaler. Cela peut avoir un impact significatif sur leur capacité à s'alimenter et, à terme, entraîner une dénutrition. Cela peut également provoquer l'aspiration d'aliments dans les poumons. La durée nécessaire à l'alimentation peut être très longue et les repas, au lieu d'être une expérience agréable, peuvent s'avérer stressants pour l'enfant et les parents/soignants. La gastrostomie et la jéjunostomie sont de plus en plus utilisées chez les enfants incapables de maintenir un état nutritionnel normal par alimentation orale afin d'apporter les nutriments nécessaires à leur système digestif. Une sonde de gastrostomie est une sonde d'alimentation insérée chirurgicalement dans l'estomac par la paroi abdominale. Une sonde de jéjunostomie est insérée dans le jéjunum, une partie de l'intestin grêle, directement ou après une gastrostomie. Bien que la gastrostomie et la jéjunostomie puissent considérablement faciliter l'alimentation des enfants atteints d'IMC, de nombreux soignants ont beaucoup de mal à accepter cette intervention d'un point de vue émotionnel. De plus, ce traitement est relativement onéreux. Toutes ces raisons justifient une évaluation de son efficacité.

Objectifs: 

Évaluer les effets d'une supplémentation nutritionnelle administrée par gastrostomie ou jéjunostomie chez les enfants présentant des difficultés d'alimentation liées à une infirmité motrice cérébrale.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre des essais contrôlés de la Bibliothèque Cochrane (CENTRAL) jusqu'au numéro 4, 2003, MEDLINE 1977 - décembre 2003, EMBASE 1980 - décembre 2003, CINAHL 1982 - décembre 2003, LILACS 1980 - fin 2003, ASLIB 1983 - 2003 et Dissertation Abstracts 1980 - 2003.

Critères de sélection: 

Seuls les essais contrôlés randomisés comparant une nutrition par sonde de gastrostomie ou de jéjunostomie à une alimentation orale seule chez des enfants âgés de jusqu'à 16 ans ont été pris en compte dans cette revue.

Recueil et analyse des données: 

La sélection des essais, l'extraction des données et l'évaluation de la qualité des essais ont été effectuées par deux évaluateurs de manière indépendante.

Résultats principaux: 

Nous n'avons identifié aucun essai remplissant les critères d'inclusion de cette revue.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.