Fluorures dans la prévention des caries précoce (lésions blanches déminéralisées) pendant un traitement avec un appareil dentaire fixe

Question de la revue

Des marques blanches déplaisantes apparaissent parfois sur les dents au cours d’un traitement orthodontique (appareil dentaire). Elles sont causées par une carie dentaire précoce et surviennent généralement avec des appareils dentaires fixes (ou collés) lorsque les dents ne sont pas correctement nettoyées.

Nous savons que le fluorure dans le dentifrice aide à prévenir la formation de caries dentaires; par conséquent, un supplément en fluorure chez les patients portant un appareil dentaire fixe devrait les protéger de ces taches. Cette revue, produite par le groupe Cochrane sur la santé bucco-dentaire, examine les preuves dans les recherches existantes. L'objectif de cette revue est d'évaluer l'efficacité des fluorures dans la prévention des caries précoces pendant le traitement orthodontique (appareil dentaire) et de déterminer la meilleure façon de l’effectuer.

Contexte

La carie dentaire précoce autour des supports qui relient les bagues aux dents peut provoquer des taches blanches ou brunes (lésions blanches déminéralisées) sur les dents pendant un traitement avec un appareil fixe. L’accumulation de plaque dentaire autour de ces supports est associée à un risque accru de déminéralisation rapide de l'émail des dents. La déminéralisation est un stade précoce, mais réversible, dans le développement de caries. Le port d'un appareil orthodontique fixe peut être associé à de la douleur, ce qui ne facilite pas le brossage des dents et il est donc plus difficile de prévenir l'accumulation de plaque dentaire. Les personnes portent souvent un appareil dentaire pendant une durée de 18 mois ou plus et les caries dentaires peuvent abimer les dents, des obturations et des plombages seront donc nécessaires.

Le fluorure est efficace pour réduire la carie dentaire chez les personnes qui risquent de la développer. Les personnes recevant un traitement orthodontique peuvent être prescrites diverses formes de traitement au fluorure. Il est important de tenir compte de la façon dont le fluorure doit être appliqué et si les enfants et les adolescents (recevant un traitement avec un appareil fixe) sont enclins et capables d’appliquer régulièrement les quantités nécessaires par eux-mêmes pour prévenir la formation précoce de caries dentaires.

Les caractéristiques de l'étude

Les preuves sur lesquelles cette revue est basée ont été actualisées le 31 janvier 2013. Trois études totalisant 458 participants ont été inclues dans cette revue mise à jour. Les participants subissaient un traitement orthodontique avec un appareil fixe et les lésions blanches déminéralisées ont été évaluées sur les dents restantes à la fin du traitement orthodontique.

Différentes méthodes d'applications de fluorure qui ont été évaluées incluaient:

1. La fluoration, par exemple, du vernis, un bain de bouche, du gel ou du dentifrice contenant du fluor
2. Du fluor fixé sur les attelles;
3. Différentes approches des groupe de contrôle - les personnes n'avaient pas reçu de fluorure comme décrit, ou avaient reçu un placebo ou une autre forme de fluorure.

Résultats principaux

Une étude a montré que lorsque le dentiste vernit le contour de la dent et l’appareil dentaire au fluorure et à chaque ajustage, le risque de développer des taches blanches est réduit de presque 70%; toutefois, d'autres essais bien conçus sont nécessaires pour confirmer ce résultat.

Le reste des preuves est faible et des études supplémentaires sont nécessaires pour établir la meilleure façon d'administrer un supplément de fluorure à des personnes portant un appareil dentaire fixe. Les effets indésirables ou les inconvénients des interventions n'étaient rapportés dans aucune des études incluses.

Qualité des preuves

Les preuves identifiées sont de qualité modérée dans le cas d'une étude bien planifiée et faibles dans les études restantes. Les recommandations indiquent que d'autres recherches bien réalisées devraient être menées dans ce domaine.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue a trouvé certaines preuves de qualité modérée indiquant que le vernis au fluorure, appliqué toutes les six semaines au moment de la revue orthodontique pendant le traitement, est efficace, mais ce résultat est basé sur une seule étude. Des essais contrôlés randomisés supplémentaires, suffisamment puissants et en double aveugle sont nécessaires pour déterminer le meilleur moyen de prévenir les lésions blanches déminéralisées chez les patients subissant un traitement orthodontique et le moyen le plus précis pour évaluer l'observance du traitement et les effets indésirables potentiels. Les futures études devraient effectuer un suivi des participants au-delà de la fin du traitement orthodontique pour déterminer l'effet des lésions blanches déminéralisées sur la satisfaction des participants avec le traitement.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les lésions blanches déminéralisées peuvent apparaître sur les dents pendant un traitement avec un appareil fixe en raison d'une carie précoce autour des supports qui relient les bagues aux dents. Le fluorure est efficace dans la réduction des caries chez les personnes sensibles dans l’ensemble de la population. Les personnes recevant un traitement orthodontique peuvent être prescrites diverses formes de traitement au fluorure. Cette revue compare les effets de diverses formes de fluorure utilisées pendant le traitement orthodontique pour prévenir le développement des lésions blanches déminéralisées. Ceci est une mise à jour d'une revue Cochrane publiée pour la première fois en 2004.

Objectifs: 

L'objectif principal de cette revue était d'évaluer les effets du fluorure pour réduire l'incidence de lésions blanches déminéralisées sur les dents pendant le traitement orthodontique.

Les objectifs secondaires étaient d'examiner l'efficacité de différents modes de fluorure pour réduire l'incidence de lésions blanches déminéralisées, ainsi que la taille des lésions. Les critères de jugement évalués par les participants, tels que la perception de lésions blanches déminéralisées et la qualité de vie liée à la santé buccale, ainsi que les rapports sur les effets indésirables devaient être inclus.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur la santé bucco-dentaire (jusqu' au 31 janvier 2013); le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (La Bibliothèque Cochrane 2012, numéro 12); MEDLINE via OVID (de 1946 au 31 janvier 2013); et EMBASE via OVID (de 1980 au 31 janvier 2013).

Critères de sélection: 

Nous avons inclus les essais s'ils répondaient aux critères suivants: (1) groupes parallèles des essais cliniques randomisés comparant l'utilisation d'un produit contenant du fluorure par rapport à un placebo, à l'absence de traitement ou à un autre type de traitement au fluorure, dans lesquels (2) le critère de jugement de la déminéralisation de l’émail a été évalué au début et à la fin du traitement orthodontique.

Recueil et analyse des données: 

Au moins deux auteurs de la revue ont évalué les risques de biais et extrait les données de manière indépendante et en double. Les auteurs des essais ont été contactés pour obtenir des données manquantes ou clarifier certains aspects de la méthodologie des essais. Les directives statistiques de la Collaboration Cochrane ont été suivies.

Résultats principaux: 

Pour la mise à jour de 2013, trois changements ont été effectués au protocole concernant les critères d'inclusion. Quatorze études incluses dans la version précédente de la revue ont été exclues de cette mise à jour pour les raisons suivantes : cinq études précédemment incluses étaient quasi-randomisées, cinq autres étaient sur bouche divisée, trois mesuraient les critères de jugement uniquement sur les dents extraites et pour une étude, la même intervention au fluorure était utilisée dans chaque groupe d'intervention de l'étude.

Trois études et 458 participants ont été inclus dans cette revue mise à jour. Une étude a été évaluée à faible risque de biais pour tous les domaines. Dans une étude, le risque de biais n'était pas clair et dans l'autre étude, le risque de biais était élevé.

Une étude contrôlée par placebo de vernis au fluorure appliqué toutes les six semaines (253 participants, faible risque de biais), a fourni des preuves de qualité modérée d'une réduction de lésions blanches déminéralisées de presque 70% (risque relatif (RR) 0,31, intervalle de confiance à 95% (IC) de 0,21 à 0,44, valeur P < 0,001). Ce résultat fournit des preuves de qualité modérée pour cette intervention, car il n'a pas encore été répliqué par d'autres études de participants orthodontiques.

Une étude a comparé deux différentes formulations de dentifrice au fluorure et de bain de bouche prescrits aux participants subissant un traitement orthodontique (97 participants, risque de biais incertain) et n'a trouvé aucune différence entre la combinaison d’un dentifrice / bain de bouche au fluorure d’amines avec le fluorure stanneux et un dentifrice / bain de bouche au fluorure de sodium pour les critères de jugement des taches blanches, de la plaque dentaire et des saignements gingivaux.

Une étude de petite taille (37 participants) comparait l'utilisation d'un dispositif de bille de verre intra-buccal fixé à l'appareil dentaire et libérant du fluorure par rapport à un bain de bouche quotidien au fluorure. L'étude a été évaluée avec un risque de biais élevé parce qu’un nombre important de participants avaient été perdu de vue durant le suivi et l'observance de l’utilisation du bain de bouche n'a pas été mesurée.

Ni les critères de jugement secondaires de cette revue, ni les effets indésirables des interventions n’ont été rapportés dans aucune des études incluses.

Notes de traduction: 
Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.