Sortie précoce de l'hôpital avec assistance à domicile pour l'alimentation par gavage chez les nouveau-nés prématurés stables pour lesquels l'alimentation orale n'est pas complètement établie

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Il n'existe pas suffisamment de preuves solides concernant les effets de la sortie précoce de l'hôpital chez les bébés prématurés qui sont stables mais continuent de nécessiter une alimentation par gavage (sonde). Les bébés nés prématurément (avant la 37ème semaine) ne sortent généralement pas de l'hôpital avant d'être capables de s'alimenter complètement par succion. La sortie précoce des bébés qui sont stables mais qui continuent de nécessiter une alimentation par gavage (sonde) pourrait permettre aux familles de se réunir plus rapidement et de réduire les coûts. Ces bébés pourraient atteindre progressivement une alimentation par succion à domicile avec l'assistance d'un professionnel. Néanmoins, cela pourrait également constituer un fardeau pour la famille et accroître les complications pendant l'arrêt progressif de l'alimentation par sonde. Cette revue a observé qu'il n'existait pas suffisamment de preuves solides concernant les effets de la sortie précoce de l'hôpital chez les bébés prématurés qui sont stables mais continuent de nécessiter une alimentation par gavage.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves expérimentales permettant d'évaluer les effets bénéfiques et les risques liés à une sortie précoce de l'hôpital avec alimentation par gavage à domicile chez les nouveau-nés prématurés par rapport à une sortie d'hôpital plus tardive après l'établissement de l'alimentation par succion sont limitées aux résultats d'un petit essai contrôlé quasi-randomisé. Des essais de haute qualité présentant une assignation secrète, un suivi complet de tous les nourrissons randomisés et un effectif adéquat sont nécessaires avant de pouvoir émettre des recommandations pratiques.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La sortie précoce des nouveau-nés prématurés stables qui continuent de nécessiter une alimentation par gavage pourrait être associée à des effets bénéfiques potentiels, notamment une réunion plus rapide des familles et une réduction des frais familiaux et des dépenses de santé par rapport à une sortie d'hôpital après l'établissement de l'alimentation par succion. Les inconvénients potentiels de la sortie précoce incluent un fardeau supplémentaire pour la famille et d'éventuelles complications liées à l'alimentation par gavage.

Objectifs: 

Déterminer les effets d'une politique de sortie précoce de l'hôpital chez les nouveau-nés prématurés stables avec assistance à domicile pour l'alimentation par gavage par rapport à une politique de sortie d'hôpital après l'établissement de l'alimentation par succion.

La stratégie de recherche documentaire: 

La stratégie de recherche documentaire standard du groupe de revue Cochrane sur la néonatologie a été utilisée et des recherches supplémentaires ont été effectuées dans le registre Cochrane central des essais contrôlés (numéro 3, 2007), CINAHL (1982 à la 4ème semaine de juin 2007), EMBASE (1980 à la semaine 15 de 2003) et MEDLINE (1950 à la 4ème semaine de juin 2007). Aucun nouvel essai n'a été identifié.

Critères de sélection: 

Tous les essais randomisés et quasi-randomisés portant sur des nourrissons nés avant la 37ème semaine de gestation et ne nécessitant pas de nutrition intraveineuse lors de la sortie d'hôpital ont été inclus. Les essais inclus devaient comparer une sortie précoce de l'hôpital avec alimentation par gavage et assistance sanitaire à une sortie d'hôpital plus tardive après l'établissement de l'alimentation par succion.

Recueil et analyse des données: 

Deux évaluateurs ont évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante. Les auteurs de l'étude ont été contactés pour des informations supplémentaires. L'analyse des données a été effectuée selon les normes du groupe de revue Cochrane sur la néonatologie.

Résultats principaux: 

Les données provenant d'un essai quasi-randomisé portant sur 88 nourrissons et 75 familles ont été incluses dans la revue. Chez les nourrissons du programme de sortie précoce avec alimentation par gavage à domicile, la durée moyenne du séjour à l'hôpital était inférieure de 9,3 jours [DM de -9,3 (-18,49 à -0,11)] par rapport aux nourrissons du groupe témoin. Les nourrissons du programme de sortie précoce présentaient également un risque inférieur d'infection clinique au cours de la période de gavage à domicile par rapport à la même période à l'hôpital pour les nourrissons du groupe témoin [risque relatif de 0,35 (0,17 à 0,69)]. Aucune différence significative n'était observée entre les groupes en termes de durée et de proportion de l'allaitement maternel, de prise de poids, de réadmission dans les 12 mois suivant l'arrêt du programme de gavage à domicile ou la sortie d'hôpital, de scores reflétant la satisfaction parentale ou d'utilisation des services de santé.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.