Ginkgo biloba dans l'accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique aigu

L'extrait de ginkgo biloba, qui appartient à la médecine traditionnelle chinoise, est largement utilisé dans le traitement de l'AVC ischémique aigu en Chine et moins souvent en Europe ; cependant, son efficacité est incertaine. Il existe peu de preuves soutenant l'utilisation de l'extrait de ginkgo biloba en AVC ischémique. Or, il a été démontré que l'extrait de ginkgo biloba entraîne une augmentation significative du débit sanguin cérébral et de l'assimilation de glucose dans les tissus cérébraux. Cette revue a identifié tous les essais randomisés ou quasi randomisés sur l'extrait de ginkgo biloba chez les patients victimes d'un AVC ischémique aigu. Nous n'avons pas obtenu de preuve convaincante, à partir d'essais d'une qualité méthodologique suffisante, pour recommander l'utilisation habituelle de l'extrait de ginkgo biloba afin de favoriser la récupération après un AVC. Des essais contrôlés randomisés de bonne qualité et à grande échelle sont nécessaire pour tester son efficacité.

Conclusions des auteurs: 

Nous n'avons pas obtenu de preuve convaincante, à partir d'essais d'une qualité méthodologique suffisante, pour recommander l'utilisation habituelle de l'extrait de ginkgo biloba afin de favoriser la récupération après un AVC. Des essais contrôlés randomisés de bonne qualité et à grande échelle sont nécessaire pour tester son efficacité.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'extrait de ginkgo biloba est largement utilisé dans le traitement de l'AVC ischémique aigu en Chine. Notre objectif était d'évaluer les preuves issues d'essais contrôlés randomisés et d'essais contrôlés quasi randomisés sur l'utilisation de l'extrait de ginkgo biloba en AVC ischémique aigu.

Objectifs: 

L'objectif principal était de déterminer si l'extrait de ginkgo biloba améliore le résultat fonctionnel sans entraîner d'effets délétères indus chez des patients victimes d'un AVC ischémique aigu. Les objectifs secondaires étaient d'évaluer l'effet de l'extrait de ginkgo biloba sur le handicap neurologique et sur la qualité de vie.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre d'essais du groupe Cochrane sur les accidents vasculaires cérébraux (dernière recherche en octobre 2004), le registre d'essais du groupe Cochrane du champ de la médecine complémentaire (dernière recherche en octobre 2004) et le registre des essais chinois sur les AVC (dernière recherche en juin 2004). Nous avons également consulté le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library numéro 3, 2004), MEDLINE (de 1966 à août 2004), EMBASE (de 1980 à juin 2004), AMED (de 1985 à mai 2002) et China Biological Medicine Database (CBM-disc, de 1979 à août 2004). Nous avons mené une recherche dans des registres d'essais cliniques et de recherche pertinents et contacté des entreprises pharmaceutiques et des investigateurs en vue d'identifier d'autres études publiées et non publiées.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés ou essais contrôlés quasi randomisés comparant l'extrait de ginkgo biloba et un placebo ou un contrôle ouvert (sans placebo) chez des patients victimes d'AVC ischémique aigu.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont sélectionné indépendamment les essais à inclure, évalué la qualité des essais et extrait les données.

Résultats principaux: 

Quatorze essais ont été identifiés et 10 d'entre eux (792 patients) ont été inclus. Quatre essais sont en attente d'évaluation. Dans les 10 essais inclus, le suivi était réalisé 14 ou 35 jours après l'AVC. Dans toutes les études, le résultat neurologique était évalué, mais aucune d'entre elle ne rapportait les résultats d'incapacité (fonction dans les activités quotidiennes) ou de qualité de vie. Seuls trois essais rapportaient les événements indésirables. Dans neuf essais, tous évalués comme étant de qualité inférieure, une amélioration significative du déficit neurologique à la fin du traitement était utilisée comme mesure du résultat. L'analyse conjointe de ces essais a mis en évidence que l'extrait de ginkgo biloba était associé à une augmentation significative du nombre de patients ayant connu une amélioration (rapport des cotes (RC) Peto 2,66 ; intervalle de confiance (IC) à 95 %, entre 1,79 et 3,94). Un essai contrôlé contre placebo, évalué comme étant de bonne qualité, rapportait le résultat neurologique en tant que variable continue. Il n'a pas été démontré qu'il existait une amélioration du déficit neurologique à la fin du traitement (différence moyenne pondérée (fixe) 0,81 ; IC à 95 %, entre -8,9 et 10,52). Aucun décès ou événement indésirable majeur n'a été rapporté pendant la période de suivi.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.