Interventions pharmacologiques dans les urgences hypertensives

Les urgences hypertensives surviennent lorsqu'une pression artérielle élevée est liée à la présence de lésions aiguës au niveau d'un organe cible, comme une crise cardiaque ou un AVC. Le moment et le type de médicament antihypertenseur devant être administré dans ces situations sont sujets à controverse. La présente revue a examiné toutes les études dans lesquelles les patients étaient randomisés à un ou plusieurs traitements afin de mesurer leurs effets. Les questions posées dans cette revue permettaient de déterminer si ces traitements affectaient la mortalité ou la morbidité cardiovasculaire ou s'il y avait des différences entre eux. Les preuves disponibles étaient insuffisantes pour donner une réponse.

Conclusions des auteurs: 

Il n'existe aucune preuve dans les ECR démontrant que les médicaments antihypertenseurs réduisent la mortalité ou la morbidité chez des patients présentant des urgences hypertensives. De plus, il n'existe aucune preuve suffisamment probante dans les ECR pour déterminer le médicament ou la classe de médicament le/la plus efficace à réduire la mortalité et la morbidité. Il y avait quelques différences mineures concernant le niveau de diminution de la pression artérielle lors de la comparaison d'une classe de médicament antihypertenseur à une autre. Toutefois, la signification clinique est inconnue. D'autres ECR devront évaluer différentes classes de médicaments afin de déterminer les résultats initiaux et à long terme sur la mortalité et la morbidité.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les urgences hypertensives, une hypertension marquée liée à des lésions aiguës d'un organe cible, sont des affections potentiellement mortelles. De nombreux médicaments antihypertenseurs ont été administrés dans ces contextes cliniques. Les effets bénéfiques et néfastes de ces traitements et le meilleur traitement de première ligne n'ont pas été identifiés.

Objectifs: 

Répondre aux deux questions suivantes à l'aide d'essais contrôlés randomisés (ECR) : 1) un traitement antihypertenseur, comparé à un placebo ou à l'absence de traitement, a-t-il un effet sur la mortalité et la morbidité des patients présentant une urgence hypertensive ? 2) Une classe de médicament antihypertenseur de première ligne, comparée à une autre classe de médicament antihypertenseur, a-t-elle un effet sur la mortalité et la morbidité chez ces patients ?

La stratégie de recherche documentaire: 

Sources électroniques : MEDLINE, EMBASE, registre Cochrane des essais cliniques. Nous avons également effectué des recherches dans les bibliographies des articles et essais de la revue. Nous avons essayé de contacter des investigateurs. Date des recherches les plus récentes : août 2007.

Critères de sélection: 

Tous les essais réellement randomisés, non biaisés, comparant un médicament hypertenseur à un placebo, à l'absence de traitement ou à un autre médicament antihypertenseur provenant d'une classe différente chez des patients présentant une urgence hypertensive.

Recueil et analyse des données: 

La qualité de l'assignation secrète était notée. Les données concernant les patients randomisés, le nombre total d'événements indésirables graves, la mortalité toutes causes confondues, les événements cardiovasculaires non mortels, les arrêts prématurés en raison d'événements indésirables, la durée du suivi, la pression artérielle et le rythme cardiaque ont été indépendamment extraites et recoupées.

Résultats principaux: 

Quinze essais contrôlés randomisés (représentant 869 patients) répondaient aux critères d'inclusion. Deux essais incluaient un bras placebo. Toutes les études (sauf une) étaient des essais ouverts. Sept classes de médicaments ont été évaluées dans ces essais : nitrates (9 essais), inhibiteurs de l'ECA (7), diurétiques (3), inhibiteurs des canaux calciques (6), antagonistes adrénergiques alpha-1 (4), vasodilatateurs directs (2) et antagonistes de la dopamine (1).
Des données sur la mortalité étaient signalées dans 7 essais. Aucune méta-analyse n'a été réalisée quant aux résultats cliniques en raison de données insuffisantes. Les effets groupés de 3 médicaments antihypertenseurs différents dans un essai contrôlé par placebo montraient une diminution statistiquement significative plus importante de la pression artérielle systolique [DMP - 13, IC à 95 % - 19, - 7] et diastolique [DMP - 8, IC à 95 %, - 12, - 3] avec un traitement antihypertenseur.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.