La manipulation fœtale pour faciliter les tests du bien-être du fœtus

Certaines preuves montrent que la manipulation fœtale manuelle de bébés à naître rend les tests de leur bien-être plus efficaces.

Les tests sur les bébés à naître tels que l'échographie et les tests de la fréquence cardiaque sont effectués afin de contrôler leur bien-être. Comme les périodes de sommeil du bébé peuvent modifier ces résultats, différentes méthodes sont utilisées pour le réveiller. La manipulation mnuelle du fœtus est l'une des méthodes. La revue des essais suggère que cette méthode pouvait améliorer l'efficacité des tests de fréquence cardiaque du fœtus antepartum. Des recherches supplémentaires sur la manipulation fœtale manuelle doivent prendre en compte les différents protocoles de stimulation.

Conclusions des auteurs: 

Il n'existe pas suffisamment de preuves pour recommander l'utilisation de la manipulation fœtale manuelle au cours de la cardiotocographie ou d'autres tests de bien-être du fœtus. D'autres études de manipulation manuelle qui utilisent des protocoles normalisés devraient être encouragées.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La manipulation fœtale manuelle a été suggérée pour améliorer l'efficacité de la fréquence cardiaque du fœtus antepartum.

Objectifs: 

L'objectif de cette revue était d'évaluer les mérites ou les effets indésirables de la manipulation fœtale manuelle conjointement avec les tests du bien-être du fœtus.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (le 30 septembre 2013).

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés publiés et non publiés évaluant l'utilisation de la manipulation du fœtus par rapport à une stimulation simulée, à l'absence de stimulation ou à d'autres types de stimulation utilisés avec la cardiotocographie ou d'autres tests du bien-être du fœtus.

Recueil et analyse des données: 

Trois auteurs de la revue ont indépendamment évalué les études à inclure, évalué la qualité des essais et extrait les données. Des données ont été vérifiés. Nous avons contacté les auteurs des essais publiés et non publiés afin d'obtenir des informations supplémentaires.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus quatre essais portant sur un total de 1280 femmes, dont 2670 séances. Aucun essai était à faible risque de biais pour tous les domaines et seuls deux essais étaient à faible risque de biais pour la sélection et le biais d'attrition.

La manipulation manuelle fœtale réduisait l'incidence de test non réactifs à des cardiotocographies prénatales par rapport à une stimulation simulée ou à l'absence de stimulation. Cependant, cela n'était pas statistiquement significatif (risque relatif moyen (RR) 0,31, intervalle de confiance (IC) à 95%, de 0,02 à 6,20, I² =96%; deux essais, N =2350). Il n'y avait également aucune réduction significative dans la moyenne de durée du test pour obtenir un résultat réactif (différence moyenne -2,29 minutes, IC à 95%, de -9,61 à 5,03 minutes, I² =97%; deux essais, N =560).

La comparaison de la manipulation manuelle du fœtus avec la stimulation vibro-acoustique ne montrait aucune différence significative dans l'incidence de la cardiotocographie non-réactive ou le besoin de tests stressants de contractions.

Il n'y avait pas de données disponibles sur les autres résultats tels que la mortalité périnatale, la détresse fœtale, l'anxiété maternelle et de gestation à l'accouchement.

Notes de traduction: 
Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.