Interventions psychologiques pour le traitement de la dépression dans l'insuffisance cardiaque

On ignore si les interventions psychologiques réduisent les symptômes de la dépression et améliorent les résultats des patients atteints d'insuffisance cardiaque. Les adultes atteints d'insuffisance cardiaque souffrent parfois de dépression. Des interventions psychologiques, telles que la thérapie cognitivo-comportementale et d'autres types de thérapies de conseil ou de soutien, ont été développées pour essayer de soulager cette dépression. Malheureusement, cette revue n'a identifié aucun essai randomisé portant sur des interventions psychologiques visant à soulager la dépression chez les patients atteints d'insuffisance cardiaque. Certaines études moins rigoureuses suggèrent cependant que les interventions psychologiques pourraient entraîner une petite réduction des symptômes dépressifs et une amélioration de la capacité d'exercice.

Conclusions des auteurs: 

La dépression est courante chez les patients atteints d'insuffisance cardiaque. Compte tenu de l'absence d'essais dans ce domaine et de la prévalence croissante de l'insuffisance cardiaque, des essais contrôlés randomisés portant sur des interventions psychologiques pour le traitement de la dépression chez des patients atteints d'insuffisance cardiaque sont nécessaires afin d'étudier leur impact sur la dépression, la qualité de vie, les facteurs de risque cardio-vasculaire comportementaux, la morbidité cardiaque, l'économie de la santé et la mortalité.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'insuffisance cardiaque est un problème de santé courant et de plus en plus fréquent. La dépression est prévalente parmi ces patients et associée à un risque accru de mortalité dans certaines études mais pas toutes. La dépression peut accroître le risque d'événements cardiaques récurrents et de décès, soit par le biais de mécanismes physiopathologiques directs, tels que la thrombogenèse ou les arythmies ventriculaires, soit par le biais de mécanismes comportementaux. Les patients déprimés sont moins susceptibles d'adhérer au schéma thérapeutique et de modifier leur mode de vie en conséquence, ce qui accroît le risque d'événements cardiaques récurrents et de décès. On ignore les effets des interventions psychologiques pour le traitement de la dépression sur le soulagement des symptômes et l'amélioration du pronostic des patients atteints d'insuffisance cardiaque.

Objectifs: 

Évaluer les effets des interventions psychologiques portant sur la dépression chez des patients atteints d'insuffisance cardiaque en termes de dépression, de qualité de vie, de morbidité et de mortalité.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre Cochrane central des essais contrôlés et la base des résumés des revues systématiques hors Cochrane dans la Bibliothèque Cochrane (numéro 3, 2003), MEDLINE (1951 à août 2003), PsycINFO (1887 à août 2003), CINAHL (1980 à août 2003) et EMBASE (1980 à août 2003). Nous avons également consulté les références bibliographiques des articles identifiés et contacté des experts. Les actes des conférences nationales et internationales de cardiologie, psychologie et psychiatrie de 2003 ont également été consultés. Tous les articles pertinents en langues étrangères ont été traduits.

Critères de sélection: 

Les ECR portant sur des interventions psychologiques pour le traitement de la dépression chez des adultes (18 ans ou plus) atteints d'insuffisance cardiaque. Le critère de jugement principal était la réduction significative de la dépression. Les critères de jugement secondaires étaient l'acceptabilité du traitement, la qualité de vie, la morbidité cardiaque (réadmissions à l'hôpital pour cause d'insuffisance cardiaque et événements cardio-vasculaires non mortels), la réduction des facteurs de risque cardio-vasculaire comportementaux, l'économie de la santé et les décès.

Recueil et analyse des données: 

Deux évaluateurs ont sélectionné les titres et résumés des études potentiellement pertinentes de manière indépendante. Deux évaluateurs ont évalué le texte intégral des articles de manière indépendante sur la base des critères d'inclusion. Des informations supplémentaires ont été sollicitées aux auteurs lorsque les données étaient insuffisantes pour décider de l'éligibilité des articles.

Résultats principaux: 

Aucun ECR portant sur des interventions psychologiques pour le traitement de la dépression chez des patients atteints d'insuffisance cardiaque n'a été identifié.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.