Antibiothérapie intraveineuse systématique (régulière) versus symptomatique dans la mucoviscidose

L'infection chronique des voies respiratoires par Pseudomonas aeruginosa chez les personnes atteintes de mucoviscidose est associée à une détérioration de la fonction respiratoire. Les antibiotiques intraveineux représentent le traitement standard pour les exacerbations pulmonaires provoquées par ce micro-organisme. De nombreux centres préconisent l'utilisation d'antibiotiques systématiques (réguliers) tous les trois mois pour réduire la fréquence des exacerbations et donc ralentir la détérioration de la fonction pulmonaire. Sinon, les antibiotiques intraveineux sont prescrits uniquement lorsque cela est indiqué par les symptômes. Le traitement systématique peut favoriser une résistance multiple aux antibiotiques. Cette revue a pour but d'identifier les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés qui évaluent les résultats des deux différentes approches. Aucune conclusion claire n'a été identifiée. Cette revue ne sera plus mise à jour régulièrement. Les recherches sur la mucoviscidose seront néanmoins réalisées tous les deux ans par le groupe Cochrane sur la mucoviscidose et les troubles génétiques. La revue sera mise à jour si des essais pertinents sont à l'avenir identifiés.

Conclusions des auteurs: 

Les études sont insuffisantes pour identifier des preuves concluantes privilégiant une politique d'administration d'antibiotiques intraveineux systématiques, malgré leur utilisation répandue, et les risques potentiels ne sont pas évalués de manière adéquate. Les résultats doivent être considérés avec prudence, car les nombres de participants sont faibles. Un essai contrôlé, randomisé, multicentrique, bien conçu et de puissance adéquate, est clairement nécessaire pour évaluer ces questions.

Cette revue ne sera plus mise à jour régulièrement. Les recherches sur la mucoviscidose seront néanmoins réalisées tous les deux ans par le groupe Cochrane sur la mucoviscidose et les troubles génétiques. La revue sera mise à jour si des essais pertinents sont à l'avenir identifiés.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Pseudomonas aeruginosa est le micro-organisme le plus couramment associé à des infections respiratoires dans la mucoviscidose. Des études rétrospectives ont suggéré que l'utilisation d'une politique agressive d'antibiotiques anti-Pseudomonas intraveineux à intervalles réguliers, indépendamment des symptômes, augmentait la survie.

Objectifs: 

Déterminer s'il existe des preuves indiquant qu'un traitement antibiotique intraveineux systématique (régulier) versus symptomatique est associé à une amélioration de l'état clinique et du taux de survie chez les personnes atteintes de mucoviscidose. Identifier les effets indésirables associés à l'utilisation systématique d'antibiotiques intraveineux, notamment une augmentation du développement d'organismes résistants.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur la mucoviscidose et autres maladies génétiques constitué de références identifiées lors de recherches exhaustives dans les bases de données électroniques, ainsi que des recherches manuelles de revues pertinentes et de résumés dactes de conférence.

Date de la recherche la plus récente effectuée dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la mucoviscidose: le 15 mars 2012.

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés décrivant l'utilisation de politiques d'antibiotiques intraveineux systématique comparés aux politiques symptomatiques, quels que soient la durée ou le schéma posologique. Les schémas posologiques d'antibiotiques intraveineux systématiques versus symptomatiques contre tous organismes ont été pris en compte. Les patients atteints de mucoviscidose, quels que soient leur âge ou la gravité de la maladie, ont été inclus.

Recueil et analyse des données: 

Les deux auteurs ont évalué l'éligibilité et la qualité méthodologique des essais de façon indépendanteet ont extrait les données.

Résultats principaux: 

Les recherches ont permis d'identifier quatre études. Deux études, contenant les résultats d'un total de 79participants, ont été incluses dans la revue. Les différences de plan d'étude et d'objectifs n'ont pas rendu possible le regroupement des données pour procéder à une méta-analyse. Aucune des deux études n'a présenté de différence significative en termes de mesures de résultats entre les groupes d'intervention et de comparaison.

Notes de traduction: 

Translated by: French Cochrane Centre

Translation supported by: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.