Dissection versus diathermie pour l'amygdalectomie

L'amygdalectomie constitue l'une des opérations les plus courantes. Les complications peuvent comprendre une hémorragie, pendant ou après l'opération, et des douleurs. Cette revue a comparé l'efficacité de deux différentes techniques chirurgicales visant à réduire ces complications. Les techniques chirurgicales étaient la diathermie (l'utilisation d'un courant électrique à haute fréquence pour couper le tissu, enlever l'amygdale et contrôler le saignement) et la dissection classique à froid (l'amygdale est retranchée et le saignement est contrôlé au moyen de ligatures, de points de suture ou de la diathermie). Deux études (254 patients) ont été incluses dans la revue. La revue a révélé qu'il n'existe pas assez de preuves pour démontrer que la diathermie est plus efficace que la dissection. Certaines preuves indiquaient que les patients ayant subi une amygdalectomie par diathermie présentaient moins d'hémorragies au cours de l'opération mais davantage de douleurs par la suite. D'autres recherches sont toutefois nécessaires.

Conclusions des auteurs: 

L'insuffisance de données ne permet pas de déterminer la supériorité d'une méthode d'amygdalectomie en particulier. Les preuves indiquent que les douleurs peuvent être plus importantes à la suite d'une dissection monopolaire. Des essais contrôlés randomisés bien planifiés et réalisés à grande échelle sont nécessaires pour déterminer la méthode d'amygdalectomie la plus favorable.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Cette revue est une mise à jour d'une revue Cochrane publiée pour la première fois dans The Cochrane Library dans le numéro 4, 2001 et déjà mise à jour en 2003.

L'amygdalectomie est un acte chirurgical fréquemment réalisé. Il existe actuellement plusieurs méthodes opératoires, mais la supériorité de l'une par rapport à une autre n'a pas encore été clairement démontrée.

Objectifs: 

Comparer la morbidité associée à l'amygdalectomie par deux différentes techniques : la dissection et la diathermie.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur l'otorhinolaryngologie, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library, numéro 3, 2010), ainsi que dans PubMed, EMBASE, CINAHL, Web of Science, BIOSIS Previews, ISRCTN et autres sources afin de recenser des essais publiés ou non. La recherche la plus récente a été effectuée le 1er octobre 2010, après une mise à jour de la recherche précédente réalisée en 2003.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés portant sur des enfants et des adultes subissant une amygdalectomie ou une adéno-amygdalectomie par dissection ou par diathermie.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de revue ont, de manière indépendante, sélectionné les études, extrait les données et évalué le risque de biais.

Résultats principaux: 

Deux études (254 participants) ont été incluses dans la revue. Les études incluses présentaient un risque de biais global faible, mais les données sur la douleur provenant d'une étude ont été exclues du fait d'un risque de biais incertain. Une étude comparaît la dissection par diathermie monopolaire à la dissection classique à froid chez les enfants ; l'autre étude comparaît la dissection bipolaire microscopique avec la dissection à froid chez des enfants et des adultes. Ces études démontraient une réduction des hémorragies peropératoires, mais des douleurs accrues dans le groupe de diathermie. Globalement, les taux d'hémorragie secondaire n'étaient pas différents, mais les deux études manquaient de puissance statistique pour pouvoir déceler de légères différences.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.