Literie en plume versus literie synthétique pour les patients asthmatiques

Un allergène est une substance qui déclenche une réaction allergique chez les personnes qui y sont sensibles. Les acariens sont l'un des principaux allergènes de l'asthme. On pense que les oreillers et la literie contenant des fibres artificielles (fabriquées par l'homme) sont moins susceptibles d'accumuler des allergènes que les oreillers et les édredons en plume. Néanmoins, certaines preuves indiquent que la literie en plume pourrait, au contraire, être moins susceptible de causer de l'asthme. Cette revue n'a identifié aucun essai comparant les plumes aux fibres synthétiques et des recherches sont nécessaires afin d'établir le type de literie le mieux adapté aux patients asthmatiques.

Conclusions des auteurs: 

Bien que de récentes études épidémiologiques suggèrent que la literie en plume est associée à une respiration sifflante moins fréquente qu'avec des fibres synthétiques, les preuves actuellement disponibles sont insuffisantes pour évaluer les bénéfices cliniques de la literie en plume dans la prise en charge de l'asthme.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Deux récentes études épidémiologiques rapportaient que les épisodes de respiration sifflante étaient plus fréquents chez les enfants utilisant des oreillers synthétiques que chez ceux utilisant des oreillers en plume.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité de la literie en plume pour contrôler les symptômes de l'asthme.

La stratégie de recherche documentaire: 

Le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les voies respiratoires a été consulté en utilisant des termes prédéfinis. Les recherches étaient à jour en février 2009.

Critères de sélection: 

Seuls les essais randomisés et les essais cliniques comparatifs étaient éligibles.

Recueil et analyse des données: 

Aucun essai ne remplissait les critères d'inclusion dans la revue.

Résultats principaux: 

La consultation de la littérature électronique a permis d'identifier 15 études en vue de l'examen de l'intégralité des articles. Après examen, aucune de ces études ne remplissait les critères d'inclusion dans la revue.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.