Prazosine pour le syndrome de Raynaud associé à la sclérodermie généralisée

La sclérodermie est une maladie du tissu conjonctif qui entraîne une fibrose et affecte généralement la peau et les organes internes tels que la voie gastro-intestinale, les poumons, les reins et le cœur. La plupart des personnes souffrant de sclérodermie sont également atteintes du syndrome de Raynaud (SR). Le SR est un angiospasme des artères ou artérioles qui entraîne une pâleur et un ou plusieurs autres changement(s) de couleur lors de la reperfusion, tels qu'une cyanose ou des rougeurs. Le SR primaire se produit en l’absence de causes telles qu’une maladie du tissu conjonctif. Le SR secondaire se produit chez les personnes atteintes de maladies sous-jacentes affectant les vaisseaux sanguins, en particulier la sclérodermie et le lupus. Le SR associé à la sclérodermie est souvent plus grave car il implique non seulement un angiospasme, mais également une déficience locale des vaisseaux sanguins avec prolifération de l’intima entraînant un resserrement des vaisseaux. Le syndrome de Raynaud peut également s’accompagner d’ulcères digitaux pouvant être la manifestation d’une ischémie.

La prazosine est l’une des options de traitement du SR associé à la sclérodermie.

Deux essais portant sur un total de 40 patients ont été inclus. Deux essais contrôlés randomisés croisés ont établi que la prazosine était plus efficace qu’un placebo pour le traitement du syndrome de Raynaud associé à une sclérodermie. La réponse positive est cependant modeste et les effets secondaires ne sont pas rares chez les personnes traitées à la prazosine.

Conclusions des auteurs: 

La prazosine est modérément efficace pour le traitement du syndrome de Raynaud associé à une sclérodermie.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La sclérodermie est une maladie du tissu conjonctif qui entraîne une fibrose et affecte généralement la peau et les organes internes tels que la voie gastro-intestinale, les poumons, les reins et le cœur. La plupart des personnes souffrant de sclérodermie sont également atteintes du syndrome de Raynaud (SR). La prazosine est l’une des options de traitement du SR associé à la sclérodermie.

Objectifs: 

Déterminer les effets et la toxicité de la prazosine par rapport au placebo proposé pour le traitement du syndrome de Raynaud (SR) associé à une sclérodermie.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre Cochrane des essais contrôlés ainsi que Medline (jusqu’en décembre 1996) en suivant la stratégie de recherche documentaire de Cochrane Collaboration développée par Dickersin et al. (1994). Mots clés utilisés : Raynaud, angiospasme, sclérodermie, sclérodermie généralisée, maladie du tissu conjonctif ou maladie auto-immune. Les Current Contents ont été consultés jusqu’au 7 avril 1997 inclus. Toutes les références bibliographiques des articles issus de cette recherche ont été consultées et les principaux experts en la matière ont été contactés pour obtenir des données supplémentaires non publiées. La stratégie de recherche documentaire initiale incluait toutes les langues.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés comparant la prazosine à un placebo étaient admissibles lorsqu’ils rapportaient les résultats cliniques depuis le début du traitement. Les essais présentant un taux de sortie d’étude supérieur à 35 % ont été exclus. Les essais ont été inclus lorsqu’ils portaient sur des patients atteints de sclérodermie diffuse ou limitée. Si les patients atteints d’autres maladies du tissu conjonctif ou d’un syndrome de Raynaud primaire ont été inclus, l’essai est utilisé, quand les données des patients atteints de sclérodermie peuvent être extraites de l’article

Recueil et analyse des données: 

Toutes les données ont été résumées par deux évaluateurs professionnels indépendants (DF, AT) et vérifiées par un troisième évaluateur (JP). La qualité de chaque essai a été évaluée de manière indépendante par les deux mêmes évaluateurs au moyen d’un outil d’évaluation de la qualité homologué (Jadad 1996).

Les rapports des cotes de Peto ont été calculés pour tous les résultats dichotomiques et une différence moyenne pondérée a été appliquée à tous les résultats continus. Des modèles à effets fixes et à effets aléatoires ont été utilisés lorsque les données étaient respectivement homogènes ou hétérogènes.

Résultats principaux: 

Deux essais portant sur un total de 40 patients ont été inclus. Deux essais contrôlés randomisés croisés ont établi que la prazosine était plus efficace qu’un placebo pour le traitement du syndrome de Raynaud associé à une sclérodermie. La réponse positive est cependant modeste et les effets secondaires ne sont pas rares chez les personnes traitées à la prazosine.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.