Le parrainage industriel et les résultats des recherches

Les résultats des études cliniques portant sur des médicaments et sur des dispositifs médicaux affectent les pratiques des médecins et de cette manière les traitements offerts aux patients. Cependant, la recherche clinique est de plus en plus souvent financée par des sociétés fabriquant ces produits, soit parce que ces sociétés réalisent directement ces études, ou parce que celles-ci les financent en partie ou totalement. De précédentes recherches ont constaté que les études sponsorisées par l'industrie pharmaceutique ont plus tendance à recommander les médicaments des sponsors que les études ayant d'autres sources de parrainage. Ces observations suggèrent que les études sponsorisées par l'industrie sont biaisées en faveur des produits des sponsors.

Cet article est une mise à jour d'une précédente revue ayant examiné le soutien industriel offert aux études portant sur des médicament et sur des dispositifs médicaux. L'objectif principal de cette revue était de déterminer si les résultats publiés et les conclusions globales des études sponsorisées par l'industrie pharmaceutique portant sur des médicaments et sur des dispositif médicaux sont plus susceptibles de recommander les produits des sponsors, par rapport aux études ayant d'autres sources de parrainage. L'objectif secondaire était de déterminer si ces études sponsorisées par l'industrie ont utilisé des méthodes augmentant le risque de biais, de nouveau par rapport aux études ayant d'autres sources de parrainage. Dans cette mise à jour, nous avons effectué une recherche exhaustive visant à identifier tous les articles et toutes les études empiriques pertinentes publiées de 2010 jusqu'à février 2015 et nous avons inclus 27 nouveaux articles, ce qui mène à un total de 75 articles inclus dans notre revue.

Les études portant sur des médicaments et sur des dispositifs médiaux sponsorisées par l'industrie pharmaceutique ont plus souvent présenté des résultats en matière d'efficacité favorables envers les produits des sponsors (risque relatif (RR) : 1,27, intervalle de confiance à 95 % (IC) : de 1,17 à 1,37), des résultats liés aux préjudices similaires (RR : 1,37, IC à 95 % : 0,64 à 2,93) et des conclusions globales favorables (RR : 1,34, IC à 95 % : 1,19 à 1,51), par rapport aux études portant sur des médicaments et sur des dispositifs médicaux sans parrainage industriel. Nous n'avons pas trouvé de différences entre les études sponsorisées par l'industrie et les études ayant d'autres sponsors au niveau des facteurs méthodologiques standards pouvant augmenter le risque de biais, sauf pour la mise en aveugle : les études sponsorisées par l'industrie ont rapporté une mise en aveugle satisfaisante plus souvent que les études sans parrainage industriel. Dans les études sponsorisées par l'industrie, il y avait une plus faible concordance entre les résultats et les conclusions que dans les études sans parrainage industriel, RR : 0,83 (IC à 95 % : 0,70 à 0,98). Nous n'avons pas trouvé de différences entre les études portant sur des médicaments et sur des dispositif médicaux au niveau de l'association entre le parrainage et les conclusions. Notre analyse suggère que les études portant sur des médicaments et sur des dispositifs médicaux sponsorisées par l'industrie ont des résultats plus souvent favorables aux produits du sponsor que les études portant sur des médicaments et sur des dispositifs médicaux sans parrainage industriel en raison de biais ne pouvant pas être expliqués par les outils standards d'évaluation du « Risque de biais ».

Conclusions des auteurs : 

Le parrainage des études portant sur des médicaments et sur des dispositifs médicaux par les sociétés produisant ceux-ci conduit à des résultats en matière d'efficacité et à des conclusions plus favorables par rapport au parrainage provenant d'autres sources. Nos analyses suggèrent qu'il existe un biais lié au parrainage industriel qui ne peut pas être expliqué par les évaluations standards du « Risque de biais ».

Lire le résumé complet...
Contexte : 

La recherche clinique affectant les pratiques des médecins est de plus en plus souvent parrainée par des sociétés fabriquant les médicaments et les dispositifs médicaux. Les précédentes revues systématiques ont constaté que les études financées par l'industrie pharmaceutique ont des résultats plus souvent favorables envers les produits des sponsors par rapport aux études ayant d'autres sources de parrainage. Une association similaire entre le parrainage et les critères de jugement a été constatée au niveau des études portant sur des dispositifs médicaux mais le corpus de preuves n'est pas autant concluant que pour le parrainage des études portant sur des médicaments. Cette revue Cochrane mise à jour inclut des études empiriques portant sur l'association entre le parrainage et les résultats des recherches.

Objectifs : 

Examiner si les études portant sur des médicaments et sur des dispositifs médicaux sponsorisées par l'industrie pharmaceutique ont des résultats plus favorables et si celles-ci diffèrent au niveau du risque de biais, en comparaison avec les études ayant d'autres sources de parrainage.

Stratégie de recherche documentaire : 

Dans cette mise à jour, nous avons effectué des recherches dans MEDLINE (de 2010 à février 2015), Embase (de 2010 à février 2015), dans le registre Cochrane Methodology (2015, numéro 2) et sur Web of Science (juin 2015). En outre, nous avons effectué des recherches dans les références bibliographiques des articles inclus, dans les précédentes revues systématiques et dans les fichiers des auteurs.

Critères de sélection : 

Les études croisées, les études de cohorte, les revues systématiques et les méta-analyses ayant quantitativement comparé des études primaires portant sur des médicaments ou sur des dispositifs médicaux parrainées par l'industrie à des études ayant d'autres sources de parrainage. Nous n'avons pas appliqué de restrictions concernant la langue de publication.

Recueil et analyse des données : 

Deux évaluateurs ont passé au crible les résumés, identifié et inclus les articles pertinents. Deux évaluateurs ont extrait les données, et nous avons contacté les auteurs des articles inclus pour obtenir des données non publiées. Les critères de jugement comprenaient les résultats favorables, les conclusions favorables, l'ampleur de l'effet, le risque de biais et si les conclusions concordaient avec les résultats de l'étude. Deux évaluateurs ont évalué les risques de biais des articles inclus. Nous avons calculé les risques relatifs (RR) pour les données dichotomiques (avec des intervalles de confiance à 95 % (IC)).

Résultats principaux : 

Vingt-sept nouveaux articles ont été inclus dans cette mise à jour et la revue comprend désormais un total de 75 articles. Les études sponsorisées par l'industrie ont plus souvent présenté des résultats d'efficacité favorables, RR : 1,27 (IC à 95 % : 1,17 à 1,37) (25 articles) (preuves de qualité modérée), des résultats liés aux préjudices similaires : RR 1,37 (IC à 95 % : 0,64 à 2,93) (quatre articles) (preuves de très faible qualité) et celles-ci ont plus souvent présenté des conclusions favorables : RR 1,34 (IC à 95 % : 1,19 à 1,51) (29 articles) (preuves de faible qualité) par rapport aux études sans parrainage industriel. Dix-neuf articles ont rapporté des informations concernant le parrainage et l'ampleur de l'effet en matière d'efficacité, mais celles-ci n'ont pas pu être regroupées en raison de différences dans leur consignation des données et les résultats étaient hétérogènes. Nous n'avons pas trouvé de différences entre les études portant sur des médicaments et sur des dispositifs médicaux au niveau de l'association entre le parrainage et les conclusions (test d'interaction, P = 0,98) (quatre articles). Lorsque nous avons comparé les études sponsorisées par l'industrie et sans parrainage industriel, nous n'avons pas trouvé de différences au niveau du risque de biais lié à la génération de la séquence aléatoire, de l'assignation secrète, du suivi et de la notification sélective de résultats. Cependant, les études sponsorisées par l'industrie présentaient plus souvent un faible risque de biais au niveau de la mise en aveugle, RR : 1,25 (IC à 95 % : 1,05 à 1,50) (13 articles), par rapport aux études sans parrainage industriel. Dans les études sponsorisées par l'industrie, il y avait une plus faible concordance entre les résultats et les conclusions que dans les études sans parrainage industriel, RR : 0,83 (IC à 95 % : 0,70 à 0,98) (six articles).

Notes de traduction : 

Traduction réalisée par Martin Vuillème

Tools
Information
Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.