Dans une maladie pulmonaire obstructive chronique stable, les corticoïdes inhalés doivent-ils être utilisés avec des inhalateurs combinant des bêta2-agonistes à longue durée d'action et des antagonistes muscariniques à longue durée d'action  ?

Pourquoi cette question est-elle importante ?

La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), qui inclut la bronchite chronique et l'emphysème, est une maladie pulmonaire à long terme courante souvent associée au tabagisme. Les patients souffrant de MPOC présentent des symptômes persistants, y compris l'essoufflement, de la toux et une production de mucus. La MPOC est souvent traitée avec un certain nombre de médicaments inhalés. Ceux-ci comprennent les bronchodilatateurs à longue durée d'action (BALA et AMLA) qui ouvrent les voies respiratoires (dilatation) et des corticostéroïdes inhalés (CSI), qui sont des médicaments qui suppriment l'inflammation des voies respiratoires. Chez certaines personnes souffrant de symptômes particulièrement persistants ou d'exacerbations fréquentes (épisodes durant lesquels leurs symptômes empirent), ces trois classes de médicaments inhalés sont utilisées.

Les bronchodilatateurs BALA et AMLA sont aujourd'hui disponibles en inhalateurs combinés uniques. Il a été démontré que ces inhalateurs combinés améliorent l'observance du traitement et les résultats des patients. À l'heure actuelle, il est difficile de savoir si l'utilisation d'un CSI en plus de ces nouveaux inhalateurs combinés BALA / AMLA apporte un quelconque bénéfice thérapeutique supplémentaire ou un risque d'effets secondaires.

Comment avons-nous répondu à cette question ?

Nous avons recherché toutes les études comparant le traitement de la MPOC stable avec les CSI en plus des inhalateurs combinés BALA / AMLA par rapport aux inhalateurs combinés BALA / AMLA seuls. Ce processus a impliqué une recherche détaillée de plusieurs bases de données électroniques d'essais jusqu'au 9 décembre 2015.

Qu'avons-nous trouvé ?

Notre revue n'a pas permis d'identifier des études évaluant les bénéfices et les risques relatifs de ces deux stratégies de traitement.

Conclusion

Aucun essai pertinent n'a été publié à ce jour. Nous ne sommes pas en mesure, dans cette revue, de confirmer d'éventuels bénéfices de l'ajout de CSI à un inhalateur combiné BALA / AMLA pour le traitement de la MPOC stable.

Conclusions des auteurs : 

Actuellement, aucune étude évaluant l'effet des CSI en plus des inhalateurs combinés BALA / AMLA pour le traitement de la BPCO stable n'a été publiée. Les inhalateurs combinés BALA / AMLA étant aujourd'hui largement disponibles, il est nécessaire de réaliser des ECR bien planifiés afin de déterminer si l'ajout de CSI apporte un quelconque bénéfice thérapeutique.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

La prise en charge de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) implique généralement l'utilisation de bronchodilatateurs à longue durée d'action, notamment de bêta-agonistes (BALA) et d'antagonistes muscariniques (AMLA). Chez les personnes présentant des symptômes persistants ou des exacerbations fréquentes, des corticostéroïdes inhalés (CSI) sont également utilisés. Les bronchodilatateurs BALA et AMLA sont aujourd'hui disponibles en inhalateurs combinés uniques. Toutefois, les bénéfices et les risques de l'ajout de CSI aux inhalateurs combinés BALA/AMLA restent incertains.

Objectifs : 

Évaluation de l'effet de l'ajout de corticoïdes inhalés (CSI) à des inhalateurs combinés de bêta₂-agonistes à longue durée d'action (BALA) / antagonistes muscariniques à longue durée d'action (AMLA) dans le traitement de la BPCO stable.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé des essais du groupe Cochrane sur les voies respiratoires (recherche effectuée le 20 septembre 2016), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, 2015, numéro 12) de la Bibliothèque Cochrane (recherche effectuée le 15 décembre 2015) et MEDLINE (recherche effectuée le 15 décembre 2015). Nous avons également consulté ClinicalTrials.gov, le portail des essais de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les bases de données des essais cliniques de laboratoires pharmaceutiques jusqu'au 7 janvier 2016.

Critères de sélection : 

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés (ECR) en groupes parallèles de trois semaines ou plus comparant le traitement de la BPCO stable avec des CSI en plus des inhalateurs combinés BALA / AMLA aux inhalateurs combinés BALA / AMLA seuls.

Recueil et analyse des données : 

Nous avons utilisé les procédures méthodologiques standards prévues par Cochrane.

Résultats principaux : 

Nous avons identifié un total de 586 dossiers dans notre recherche. Après le retrait des doublons, 386 résumés ont été évalués pour l'inclusion. Six études ont été identifiées comme potentiellement pertinentes. Cependant, aucune ne répondait aux critères d'inclusion après évaluation du texte intégral ou suite à la prise de contact avec l'auteur correspondant pour clarifier les caractéristiques de l'étude.

Notes de traduction : 

Post-édition : Bruno Goisque (M2 ILTS, Université Paris Diderot)

Tools
Information
Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.