Comparaison des résultats de la mère et du bébé après un accouchement naturel et un accouchement par césarienne de femmes atteintes de troubles hémorragiques ou qui en sont porteuses

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Problématique de la revue

Nous avons examiné les éléments de preuve sur les résultats de la mère et du bébé après un accouchement vaginal naturel et une césarienne chez les femmes atteintes de troubles hémorragiques ou qui en sont porteuses.

Contexte

Nous voulions examiner la façon la plus sûre d'accoucher pour les femmes atteintes de troubles hémorragiques ou qui en sont porteuses, et évaluer les problèmes qui peuvent survenir lors de l'accouchement pour la mère et le bébé avec l'une ou l'autre méthode d'accouchement.

Date de recherche

Les données sont à jour en date du 13 janvier 2015.

Principaux résultats

Nous n'avons pas trouvé d'essais contrôlés randomisés pour analyser la manière la plus sûre d'accoucher (entre accouchement vaginal naturel ou césarienne) et les problèmes rencontrés pendant l'accouchement par les mères et les bébés dans cette population. Compte tenu de la rareté de ces troubles et des défis que pose la réalisation d'essais pendant la grossesse, il est peu probable que des essais contrôlés randomisés seront menés sur cette question à l'avenir. Par conséquent, les cliniciens devront s'appuyer sur des données de niveau inférieur pour prendre des décisions de traitement.

Conclusions des auteurs : 

Nous n'avons identifié dans cette revue aucun essai contrôlé randomisé enquêtant sur le mode d'accouchement le plus sûr et les complications maternelles et fœtales associées lors de l'accouchement chez les femmes atteintes de troubles hémorragiques ou qui en sont porteuses. En l'absence de données de haute qualité, les cliniciens doivent s'appuyer sur leur jugement clinique et des données de niveau inférieur (ex. issues d'essais d'observation et d'études de cas) pour se prononcer sur le mode optimal d'accouchement permettant d'assurer la sécurité tant de la mère que du fœtus.

Compte tenu des considérations éthiques, de la rareté de ces troubles et de la faible incidence des complications maternelles et fœtales, il est peu probable que des essais contrôlés randomisés seront réalisés à l'avenir pour déterminer le mode optimal d'accouchement dans cette population. D'autres études contrôlées de haute qualité (ex. allocation en fonction du risque, conception séquentielle, cohortes parallèles) sont nécessaires pour étudier les risques et les avantages de l'accouchement naturel par voie basse et de l'accouchement par césarienne dans cette population, ainsi que l'extrapolation à partir d'autres affections cliniques qui font courir un risque hémorragique au bébé, telles que l'allo-immunisation plaquettaire.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

Bien que rares, les troubles hémorragiques peuvent provoquer d'importantes complications hémorragiques pendant la grossesse et le travail et après l'accouchement tant pour la mère que pour le fœtus. Alors que de nombreux troubles de la coagulation chez les femmes tendent à s'améliorer pendant la grossesse, réduisant ainsi le risque hémorragique pour la mère au moment de l'accouchement, d'autres ne se corrigent pas ou ne retrouvent pas assez rapidement leurs niveaux d'avant la grossesse dans la période post-partum. Par conséquent, des mesures spécifiques sont nécessaires pour prévenir l'hémorragie maternelle et les complications fœtales lors de l'accouchement. La méthode d'accouchement la plus sûre pour réduire la morbidité et la mortalité chez ces femmes est controversée.

Objectifs : 

Évaluer le mode optimal d'accouchement chez les femmes hémophiles ou porteuses.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons effectué une recherche dans le registre des essais sur les coagulopathies du groupe Cochrane sur la mucoviscidose et les autres maladies génétiques, qui est compilé à partir de recherches dans des bases de données électroniques et de recherches manuelles dans les revues et les recueils de résumés d'actes de conférence. Nous avons également interrogé le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et l'accouchement ainsi que d'autres registres d'essais, et consulté les références bibliographiques des articles et revues pertinents.

Dernière recherche dans les registres d'essais cliniques du groupe Cochrane : 13 janvier 2015.

Critères de sélection : 

Les essais contrôlés randomisés et tout type d'essais cliniques contrôlés enquêtant sur le mode optimal d'accouchement chez les femmes atteintes de ou porteuses de tout type de trouble hémorragique pendant la grossesse étaient admissibles dans la revue.

Recueil et analyse des données : 

Aucun essai correspondant aux critères de sélection n'était éligible à l'inclusion.

Résultats principaux : 

Nous n'avons pas trouvé de résultats issus d'essais contrôlés randomisés.

Notes de traduction : 

Traduction réalisée par Cochrane France

Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.