Capsaïcine à faible concentration appliquée sur la peau contre les douleurs neuropathiques chroniques chez l'adulte

Les douleurs neuropathiques sont provoquées par des lésions des nerfs, soit à la suite d'une blessure ou d'une maladie. Les douleurs sont décrites comme chroniques si elles ont été ressenties la plupart des jours pendant au moins trois mois. Il est peu probable que la capsaïcine topique (frottée sur la peau) à faible concentration (< 1 %) apporte un soulagement de la douleur utile dans le cas des douleurs neuropathiques. On sait qu'elle provoque une irritation cutanée locale, telle qu'une brûlure ou des picotements.

Conclusions des auteurs : 

Les données ont été insuffisantes pour tirer des conclusions quant à l'efficacité de la crème à base de capsaïcine à faible concentration pour le traitement des douleurs neuropathiques. Les informations dont nous disposons suggèrent que la capsaïcine topique à faible concentration n'a pas d'effet significatif supérieur à celui des crèmes avec placebo ; étant donné le risque de biais dû à la petite taille des études, il est peu probable que la capsaïcine topique à faible concentration ait une utilité significative dans la pratique clinique. Des irritations cutanées locales souvent bénignes et transitoires, mais pouvant conduire à un abandon d'étude, ont été courantes. Les effets indésirables systémiques ont été rares.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

Les crèmes topiques à la capsaïcine sont utilisées pour traiter les douleurs provenant d'un grand nombre d'affections chroniques différentes, notamment les douleurs neuropathiques. Après application sur la peau, la capsaïcine provoque une sensibilité accrue aux stimuli nocifs, suivie d'une période de sensibilité réduite et, après des applications répétées, une désensibilisation persistante. Il existe des incertitudes concernant l'efficacité et la tolérance de la capsaïcine pour traiter les neuropathies chroniques douloureuses. Ceci est une mise à jour d'une revue précédente portant sur la capsaïcine topique pour traiter les douleurs neuropathiques chroniques chez l'adulte qui étudiait toutes les doses et formulations de la capsaïcine. La revue d'origine a désormais été divisée : nous n'examinons ici que les formulations utilisant une faible concentration de capsaïcine (< 1 %) et appliquées plusieurs fois par jour pendant plusieurs semaines, tandis qu'une autre revue étudiera une application unique de capsaïcine à forte concentration.

Objectifs : 

Examiner les preuves issues d'essais contrôlés concernant l'efficacité et la tolérance de la capsaïcine en application locale à faible concentration (< 1 %) dans les cas de douleurs neuropathiques chroniques chez l'adulte.

Stratégie de recherche documentaire : 

Cochrane CENTRAL, MEDLINE, EMBASE et Oxford Pain Relief Database, recherches jusqu'en juillet 2012.

Critères de sélection : 

Les études randomisées, en double aveugle, contrôlées par placebo, d'une durée d'au moins six semaines, utilisant de la capsaïcine topique à faible concentration (< 1 %) pour traiter les douleurs neuropathiques.

Recueil et analyse des données : 

Deux auteurs de la revue ont évalué la qualité et la validité des études et extrait des données de manière indépendante. Des informations ont été extraites concernant le nombre de participants ayant ressenti un soulagement de leurs douleurs (amélioration clinique) après au moins six semaines et présentant des réactions cutanées locales ; ces informations ont été utilisées pour calculer le risque relatif (RR) et le nombre de patients à traiter pour observer un bénéfice (NST) et un effet indésirable (NNN) du traitement. Des détails concernant la définition du soulagement de la douleur et des événements indésirables spécifiques ont été recherchés.

Résultats principaux : 

Aucune étude supplémentaire n'a été identifiée pour cette mise à jour sur la capsaïcine à faible concentration. Les études incluses ont été publiées avant 1996. Six études (389 participants au total) comparaient l'application régulière d'une crème à la capsaïcine à faible dose (0,075 %) à celle d'une crème avec placebo. Une importante hétérogénéité a été observée dans les résultats, probablement en raison du petit nombre d'études et du faible nombre de participants dans chacune d'elles, ainsi que des différentes affections douloureuses étudiées et des différentes définitions indiquées pour la « réussite clinique ». Seules deux études ont fourni des données pour le critère de jugement principal préféré d'un soulagement de la douleur d'au moins 50 % et trop peu de données étaient disponibles pour une analyse groupée. Les réactions cutanées locales ont été plus courantes avec la capsaïcine, elles étaient généralement tolérables et s'atténuaient avec le temps ; le NNN pour une application répétée à faible dose a été de 2,5 (intervalle de confiance (IC) à 95 % 2,1 à 3,1). Toutes les études ont répondu aux critères minimaux concernant la qualité et la validité, mais le maintien de l'aveugle reste un problème potentiel.

Notes de traduction : 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.