Les poudres contenant des vitamines et des minéraux ajoutés aux aliments au point d'utilisation réduisent l'anémie et la carence en fer chez les enfants d'âge préscolaire et scolaire

Contexte à la question

Environ un milliard de personnes à travers le monde ont une carence liée à au moins une vitamine ou à une substance minérale spécifique (ont parle alors également de micronutriments). Les carences en fer, en vitamine A, en zinc et en iode sont très fréquentes chez les enfants d'âge préscolaire (âgés de 24 mois à moins de 5 ans) et d'âge scolaire (de 5 à 12 ans), ce qui limite leur état de santé et les performances physiques quotidiennes. L'anémie, un état caractérisé par des globules rouges ayant une plus faible capacité à transporter l'oxygène, survient fréquemment lorsqu'une carence en fer est prolongée.

Il a été suggéré que l'enrichissement au point d'utilisation au moyen de vitamines et de minéraux en poudre serait une intervention de santé publique qui permettrait de réduire les carences en micronutriments chez les enfants. L'enrichissement consiste à ajouter une poudre pré-mélangée contenant du fer, et éventuellement d'autres vitamines et minéraux à des aliments soit pendant la préparation ou après qu'ils aient été cuisinés, ou juste avant la consommation afin d'améliorer leur valeur nutritive, mais pas leur arôme ou leur couleur. Dans certains cas, l'enrichissement au point d'utilisation est également appelé "enrichissement des aliments à domicile".

Question de la revue

Quels sont les effets de l'enrichissement des aliments au point d'utilisation à l'aide de poudres de micronutriments ferreux seuls (PMN), ou en combinaison avec d'autres vitamines et minéraux, sur la nutrition, la santé et le développement des enfants d'âge préscolaire et scolaire (24 mois à 12 ans) par rapport à l'absence d'intervention, par rapport à un placebo (pilule factice) ou par rapport à la prise régulière de suppléments contenant du fer (sous la forme de gouttes, de comprimés ou de sirop) ?

Les caractéristiques de l'étude

Cette revue a inclus 13 essais cliniques comprenant un total de 5810 participants provenant d'Amérique Latine, d'Afrique et d'Asie. Tous les essais ont comparé l'administration d'un enrichissement au point d'utilisation au moyen d'une PMN à l'absence d'intervention ou à un placebo. Six essais ont seulement inclus des participants âgés de moins de 59 mois, quatre portaient uniquement sur des enfants âgés de 60 mois ou plus, et trois essais incluaient des enfants à la fois plus jeunes que et âgés de moins de 59 mois. Les PMN contenaient de deux à 18 vitamines et minéraux. Nous avons effectué des recherches pour identifier les essais cliniques déjà réalisés en décembre 2016 et pour identifier les essais en cours en avril 2017. Nous avons également contacté des institutions pour obtenir des informations supplémentaires lorsque le protocole de l'étude a été publié et en avril 2017.

Principaux résultats

La revue a découvert que les enfants recevant un enrichissement des aliments au point d'utilisation au moyen d'une PMN contenant du fer ont présenté un risque significativement inférieur d'anémie et de carence en fer et ceux-ci avaient des concentrations d'hémoglobine plus élevées. Nous n'avons pas trouvé d'effet positif ou négatif sur la diarrhée ou sur la mortalité, mais les données concernant ces deux résultats étaient très limitées.

La qualité des preuves

Nous avons évalué la qualité globale des preuves concernant l'offre de multiples PMN par rapport à l'absence d'intervention ou par rapport à un placebo comme étant modérée pour l'anémie, la carence en fer et les effets indésirables. Nous avons jugé que les preuves étaient de faible qualité pour la concentration d'hémoglobine, la mortalité et la diarrhée, et de très faible qualité pour la ferritine. En général, le risque de biais le plus courant dans les études était l'absence de mise en aveugle des participants, du personnel et des évaluateurs.

Les conclusions des auteurs

L'enrichissement des aliments au point d'utilisation au moyen de PMN contenant du fer réduit l'anémie et la carence en fer chez les enfants d'âge préscolaire et scolaire et semble faisable en tant qu'intervention de santé publique. Cependant, les futures recherches devraient tenter d'augmenter le corpus de preuves concernant la mortalité, la morbidité, les résultats développementaux et les effets indésirables. En raison du manque d'essais, nous n'avons pas pu déterminer si cette intervention a des effets comparables à ceux observés avec des suppléments en fer (fournis sous la forme de gouttes, de comprimés ou de sirop).

Conclusions des auteurs : 

L'enrichissement des aliments au point d'utilisation au moyen de PMN contenant du fer réduit l'anémie et la carence en fer chez les enfants d'âge préscolaire et scolaire. Cependant, les informations concernant la mortalité, la morbidité, les résultats développementaux et les effets indésirables sont encore rares.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

Environ 600 millions d'enfants d'âge préscolaire et scolaire dans le monde sont anémiques. On estime qu'au moins la moitié des cas sont dus à une carence en fer. Il a été suggéré que l'enrichissement des aliments au point d'utilisation au moyen de poudres de micronutriments (PMN) serait une intervention faisable pour prévenir et traiter l'anémie. L'enrichissement fait référence à l'ajout de fer, seul ou en combinaison avec d'autres vitamines et minéraux sous la forme de poudres, à des aliments contenant de l'énergie (à l'exclusion des boissons) à la maison ou à tout autre endroit où les repas sont consommés. Les PMN peuvent être ajoutées aux aliments soit pendant leur préparation ou après qu'ils aient été cuisinés ou juste avant la consommation sans but explicite d'améliorer les arôme ou la couleur.

Objectifs : 

Évaluer les effets de l'enrichissement des aliments au point d'utilisation à l'aide d'une PMN contenant seulement du fer ou en combinaison avec d'autres vitamines et minéraux sur la nutrition, la santé et le développement des enfants d'âge préscolaire (âgés de 24 à 59 mois) et scolaire (de cinq à 12 ans), par rapport à l'absence d'intervention, à un placebo ou à des suppléments contenant du fer.

Stratégie de recherche documentaire : 

En décembre 2016, nous avons effectué des recherches dans les bases de données suivantes : CENTRAL, MEDLINE, Embase, BIOSIS, Science Citation Index, Social Science Citation Index, CINAHL, LILACS, IBECS, Popline et SciELO. Nous avons également effectué des recherches dans deux registres d'essais en avril 2017, et contacté des organisations pertinentes pour identifier des essais en cours et non publiés.

Critères de sélection : 

Les essais contrôlés randomisés (ECR) et les quasi-ECR avec randomisation individuelle ou en grappes. Les participants étaient des enfants âgés de 24 mois à 12 ans au moment de l'intervention. Pour les essais portant sur des enfants en dehors de cette tranche d'âge, nous avons inclus les études à partir desquelles nous avons pu extraire les données concernant les enfants âgés de 24 mois à 12 ans, ou lorsque plus de la moitié des participants étaient dans la tranche d'âge cible. Nous avons inclus les essais incluant des enfants apparemment en bonne santé ; cependant, nous avons inclus des études menées dans des contextes où l'anémie et la carence en fer sont prévalentes; certains participants peuvent ainsi avoir présenté ces conditions à l'inclusion.

Recueil et analyse des données : 

Deux auteurs de la revue ont indépendamment évalué l'éligibilité des essais par rapport aux critères d'inclusion, extrait les données des essais inclus, puis évalué le risque de biais des essais inclus et la qualité des preuves.

Résultats principaux : 

Nous avons inclus 13 études portant sur 5810 participants provenant d'Amérique Latine, d'Afrique et d'Asie. Nous avons exclu 38 études et nous avons identifié six essais en cours/non publiés. Tous les essais ont comparé l'administration d'un enrichissement au point d'utilisation au moyen de PMN à l'absence d'intervention ou à un placebo. Aucun essai n'a comparé les effets des PMN à des suppléments contenant du fer (sous la forme de gouttes, de comprimés ou de sirop).

Les tailles des échantillons dans les essais inclus allaient de 90 à 2193 participants. Six essais ont seulement inclus des participants âgés de moins de 59 mois, quatre portaient uniquement sur des enfants âgés de 60 mois ou plus, et trois essais incluaient des enfants à la fois plus jeunes que et âgés de plus de 59 mois.

Les PMN contenaient de deux à 18 vitamines et minéraux. Les doses de fer variaient de 2,5 mg à 30 mg de fer élémentaire. Quatre essais ont rapporté l'administration de 10 mg de fer élémentaire sous la forme de sodium de fer d'acide éthylènediamine-tétraacétique (NaFeEDTA), de sulfate ferreux chélaté ou de fumarate ferreux encapsulé. Trois essais ont offert 12,5 mg de fer élémentaire sous la forme de fumarate ferreux encapsulé. Trois essais ont offert 2,5 mg ou 2,86 mg de fer élémentaire sous la forme de NaFeEDTA. Un essai a offert 30 mg et un autre 14 mg de fer élémentaire sous la forme de fumarate ferreux encapsulé, tandis qu'un essai a offert 28 mg de fer sous la forme de phosphate de glycine ferreux.

En comparaison avec l'absence d'intervention ou par rapport à un placebo, les enfants recevant un enrichissement des aliments au point d'utilisation au moyen de PMN avaient un plus faible risque de rapport de prévalence de l'anémie (RP) (RP 0,66, intervalle de confiance à 95 % (IC) 0,49 à 0,88, 10 essais, 2448 enfants ; preuves de qualité modérée) et de la carence en fer (RP 0,35, IC à 95 % 0,27 à 0,47, 5 essais, 1364 enfants ; preuves de qualité modérée) et avaient des concentrations d'hémoglobine plus élevées (différence moyenne (DM) 3,37g/l, IC à 95 % 0,94 à 5,80, 11 essais, 2746 enfants ; preuves de faible qualité).

Un seul essai portant sur 115 enfants a rapporté des données concernant la mortalité toutes causes confondues (zéro cas ; preuves de faible qualité). Il n'y avait aucun effet sur la diarrhée (risque relatif (RR) 0,97, IC à 95 % 0,53 à 1,78, 2 essais, 366 enfants ; preuves de faible qualité).

Notes de traduction : 

Traduction notes CD009666.pub2

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.