Thé vert pour la perte de poids et le maintien du poids chez l'adulte en surpoids ou obèse

Le thé vert a depuis longtemps de nombreux usages, dont l'un est d'aider les personnes en surpoids à perdre du poids et à maintenir cette perte de poids. Censées pouvoir augmenter la production d'énergie d'une personne, les préparations amincissantes au thé vert sont des extraits de thé vert qui contiennent une plus forte concentration d'ingrédients (catéchines et caféine) que la boisson au thé vert classique préparée avec un sachet de thé et de l'eau bouillante. Cette revue a examiné 15 études sur la perte de poids et trois études mesurant le maintien du poids dans lesquelles un type de préparation au thé vert était administré à un groupe et les résultats étaient comparés à ceux d'un groupe recevant un témoin. Aucun groupe ne savait s'il recevait la préparation au thé vert ou le témoin. Au total, 1 945 personnes ont participé aux études, lesquelles ont duré de 12 à 13 semaines. En résumé, la perte de poids chez les adultes ayant pris une préparation au thé vert a été statistiquement non-significative et très faible, et il est peu probable qu'elle soit cliniquement importante. Des résultats semblables ont été obtenus dans les études qui utilisaient d'autres manières de mesurer la perte de poids (indice de masse corporelle, tour de taille). Les études examinant l'effet des préparations au thé vert sur le maintien du poids n'ont montré aucun bénéfice comparé à l'utilisation d'une préparation témoin.

La plupart des effets indésirables, tels que des nausées, une constipation, une gêne abdominale et une pression artérielle accrue, ont été considérés comme bénins à modérés et non liés au thé vert ou à l'intervention témoin. Aucun décès n'a été rapporté, bien que des événements indésirables aient nécessité une hospitalisation. Une étude a tenté d'examiner la qualité de vie liée à la santé en questionnant les participants sur leur comportement alimentaire. Neuf études ont suivi le respect par les participants de la prise de préparations au thé vert. Les études n'ont pas inclus d'informations concernant les effets des préparations au thé vert sur la morbidité, les coûts ou la satisfaction des patients.

Conclusions des auteurs : 

Les préparations au thé vert semblent induire une légère perte de poids statistiquement non-significative chez l'adulte en surpoids ou obèse. Du fait que la perte de poids est faible, il est peu probable qu'elle soit cliniquement importante. Le thé vert n'a eu aucun effet significatif sur le maintien de la perte de poids. Parmi les études enregistrant des informations sur les événements indésirables, seules deux ont identifié un événement indésirable nécessitant une hospitalisation. Les autres événements indésirables ont été considérés comme étant bénins à modérés.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

Les préparations au thé vert sont utilisées pour favoriser la perte de poids et le maintien du poids. Les catéchines et la caféine, contenues dans le thé vert, auraient toutes deux un rôle dans l'augmentation du métabolisme énergétique, ce qui pourrait conduire à la perte de poids. Un certain nombre d'essais contrôlés randomisés (ECR) évaluant le rôle du thé vert dans la perte de poids ont été publiés ; cependant, l'efficacité des préparations au thé vert pour la perte de poids reste incertaine.

Objectifs : 

Évaluer l'efficacité et la sécurité des préparations au thé vert pour la perte de poids et le maintien du poids chez l'adulte en surpoids ou obèse.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données suivantes de leur origine respective jusqu'à la date indiquée, ainsi que dans les listes bibliographiques d'articles pertinents : The Cochrane Library (numéro 12, 2011), MEDLINE (décembre 2011), EMBASE (décembre 2011), CINAHL (janvier 2012), AMED (janvier 2012), Biological Abstracts (janvier 2012), IBIDS (août 2010), Obesity+ (janvier 2012), IPA (janvier 2012) et Web of Science (décembre 2011). Nous avons également effectué des recherches dans Current Controlled Trials qui fournit des liens vers d'autres bases de données d'essais en cours.

Critères de sélection : 

Les ECR d'une durée d'au moins 12 semaines comparant des préparations au thé vert à un témoin chez l'adulte en surpoids ou obèse.

Recueil et analyse des données : 

Trois auteurs ont indépendamment extrait des données et évalué le risque de biais et la qualité méthodologique des études, les différences ayant été résolues par consensus. L'hétérogénéité des études incluses a été évaluée visuellement à l'aide de Forest plots et quantifiée au moyen de la statistique I2. Nous avons résumé les données au moyen d'une méta-analyse et d'une analyse descriptive, selon le cas ; des analyses en sous-groupe et des analyses de sensibilité ont été réalisées. Les effets indésirables rapportés dans les études ont été enregistrés.

Résultats principaux : 

En raison du niveau d'hétérogénéité entre les études, celles-ci ont été réparties en deux groupes : celles menées au Japon et celles réalisées en dehors du Japon. La durée des études variait entre 12 et 13 semaines. La méta-analyse de six études réalisées en dehors du Japon a montré une différence moyenne (DM) concernant la perte de poids de -0,04 kg (IC à 95 % -0,5 à 0,4 ; P = 0,88 ; I2 = 18 % ; 532 participants). Les huit études menées au Japon n'étaient pas assez semblables pour permettre de combiner les résultats et la DM en termes de perte de poids variait de -0,2 kg à -3,5 kg (1 030 participants) et était en faveur des préparations au thé vert. La méta-analyse des études mesurant le changement d'indice de masse corporelle (IMC) réalisées en dehors du Japon a montré une DM en termes d'IMC de -0,2 kg/m2 (IC à 95 % -0,5 à 0,1 ; P = 0,21 ; I2 = 38 % ; 222 participants). Les différences entre les huit études réalisées au Japon n'ont pas permis de combiner les résultats et ont montré une réduction de l'IMC allant de l'absence d'effet à -1,3 kg/m2 (1 030 participants), en faveur des préparations au thé vert par rapport au témoin. La méta-analyse de cinq études réalisées en dehors du Japon et mesurant le tour de taille a rapporté une DM de -0,2 cm (IC à 95 % -1,4 à 0,9 ; P = 0,70 ; I2 = 58 % ; 404 participants). Les différences entre les huit études menées au Japon n'ont pas permis de combiner les résultats et ont montré des effets sur le tour de taille allant d'un gain de 1 cm à une perte de 3,3 cm (1 030 participants). La méta-analyse de trois études portant sur la perte de poids, réalisées en dehors du Japon, avec des données sur le rapport taille-hanche (144 participants), n'ont indiqué aucun changement significatif (DM 0 ; IC à 95 % -0,02 à 0,01). L'analyse de deux études réalisées pour déterminer si le thé vert pouvait aider à maintenir le poids après une période de perte de poids (184 participants) a montré un changement en termes de perte de poids de 0,6 à -1,6 kg, un changement d'IMC de 0,2 à -0,5 kg/m2 et un changement de tour de taille de 0,3 à -1,7 cm. Dans les huit études qui ont enregistré des événements indésirables, quatre ont rapporté des événements indésirables qui étaient bénins à modérés, à l'exception de deux (groupe des préparations au thé vert) qui ont nécessité une hospitalisation (indiqués comme non associés à l'intervention). Neuf études ont rendu compte de l'observance/adhésion, une étude a évalué le comportement alimentaire comme faisant partie du critère de qualité de vie liée à la santé. Aucune étude n'a rendu compte de la satisfaction des patients, de la morbidité ou du coût.

Tools
Information
Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.