Surfactant pour la pneumonie bactérienne du nourrisson à terme ou peu prématuré

La pneumonie bactérienne du nouveau-né prématuré ou à terme peut perturber le fonctionnement du surfactant pulmonaire, une combinaison complexe de graisses et de protéines qui tapisse le poumon et lui permet de travailler efficacement. Un fonctionnement perturbé du surfactant rend la respiration de ces enfants très difficile. Dans cette revue, nous n'avons trouvé aucun essai clinique approprié permettant d'évaluer les avantages et les inconvénients d'un traitement par surfactant, en plus des soins intensifs standard, pour la pneumonie bactérienne du nourrisson. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si un traitement par surfactant est bénéfique pour le nourrisson peu prématuré ou à terme souffrant d'une pneumonie bactérienne.

Conclusions des auteurs : 

Il n'existe aucune preuve provenant d'essais contrôlés randomisés (ECR) permettant de corroborer ou de réfuter l'efficacité du surfactant chez le nourrisson peu prématuré ou à terme atteint d'une pneumonie bactérienne avérée ou seulement soupçonnée. De nouveaux ECR sont nécessaires pour répondre à cette question.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

Le surfactant pulmonaire est un élément important de la défense contre les infections respiratoires. La pneumonie bactérienne du nourrisson peu prématuré ou à terme conduit souvent à une carence ou à un dysfonctionnement du surfactant, celui-ci se retrouvant soit inactivé soit peroxydé. Des études sur des modèles animaux de pneumonie ainsi que des comptes-rendus de cas cliniques suggèrent que du surfactant exogène pourrait être bénéfique pour le nourrisson atteint de pneumonie bactérienne.

Objectifs : 

Évaluer l'effet du traitement par surfactant exogène sur la mortalité et les complications pulmonaires chez le nourrisson atteint de pneumonie bactérienne.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons utilisé la méthodologie standard de la Cochrane Collaboration pour mener notre recherche dans les bases de données. Nous avons cherché dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2011, numéro 6), MEDLINE (accessible via Ovid SP juin 2011), EMBASE (via Ovid SP de 1980 à juin 2011) et CINAHL Plus (accessible via EBSCOHost juin 2011).

Critères de sélection : 

Nous avons limité notre recherche à des essais randomisés et quasi-randomisés portant sur un traitement par surfactant exogène chez les nourrissons de plus de 35 semaines d'âge gestationnel souffrant d'une pneumonie bactérienne dans les 28 premiers jours de leur vie. Les principaux critères de résultat étaient le décès, le temps nécessaire à la guérison de la pneumonie, l'incidence de la maladie pulmonaire chronique, les pneumothorax et les hémorragies pulmonaires.

Recueil et analyse des données : 

Nous avons évalué toutes les études au moyen de critères prédéfinis pour déterminer si elles étaient éligibles à l'inclusion. Nous avons extrait les données à l'aide de RevMan 5 (RevMan 2011). Nous avons utilisé la méthodologie standard de la Cochrane Collaboration pour la collecte et l'analyse des données afin d'évaluer le risque de biais, l'hétérogénéité, l'effet du traitement, ainsi que les données manquantes et les biais de notification éventuels.

Résultats principaux : 

Nous n’avons identifié aucune étude répondant à nos critères d’inclusion.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.