Comparaison du traitement intraveineux de courte et de longue durée par le même antibiotique contre la pneumonie communautaire sévère chez les enfants âgés de deux à 59 mois

Problématique de la revue

Nous avons mené cette revue systématique pour voir s'il y avait des différences dans les résultats cliniques entre un traitement de courte durée (deux à trois jours) et de longue durée (cinq jours) avec des antibiotiques par voie intraveineuse pour une pneumonie sévère.

Contexte

L'infection pulmonaire, connue sous le nom de pneumonie, reste la première cause unique de mortalité infantile, à l'origine d'environ 1,3 million de décès chaque année chez les enfants de moins de cinq ans. Le fardeau de la maladie est le plus grand dans les pays à faible revenu, où les ressources médicales et la prise en charge en milieu hospitalier sont médiocres. Les résumés des preuves actuels de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommandent cinq jours d'antibiotiques par voie intraveineuse pour les enfants souffrant de pneumonie sévère. Environ 120 millions de nouveaux cas de pneumonie se déclarent dans le monde chaque année chez des enfants âgés de moins de cinq ans, dont 14 millions évoluent en épisodes sévères. L'hospitalisation de l'enfant pour une pneumonie sévère impose un lourd fardeau sur les patients et leurs familles, y compris des dépenses substantielles, la perte de la routine et une diminution de la qualité de la vie. Réduire la durée du traitement à l'hôpital pourrait potentiellement alléger ce fardeau et cela pourrait conduire à une meilleure observance du traitement.

Principaux résultats
Les données de cette revue sont à jour en février 2015. Nous n'avons identifié aucune étude pertinente. Nous préconisons que les médecins devraient continuer à traiter la pneumonie sévère selon les recommandations de l'OMS jusqu'à ce que d'autres preuves soient disponibles.

Conclusions des auteurs : 

Nous n'avons relevé aucun ECR comparant une antibiothérapie intraveineuse de courte durée (deux à trois jours) par rapport à un traitement de longue durée (cinq jours) dans la pneumonie sévère chez l'enfant âgé de deux à 59 mois.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

La pneumonie reste la première cause unique de mortalité infantile, à l'origine d'environ 1,3 million de décès chaque année chez les enfants de moins de cinq ans. Le fardeau de la maladie est le plus grand dans les pays à faible revenu, où les ressources médicales et la prise en charge en milieu hospitalier sont médiocres. Les résumés des preuves actuels de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommandent cinq jours d'antibiotiques par voie intraveineuse en traitement de première intention chez l'enfant atteint de pneumonie sévère. La spécificité des caractéristiques cliniques dans le diagnostic de la pneumonie est controversée, mais les critères pour le diagnostic de la pneumonie sévère sont mieux définis et largement utilisés dans le triage des enfants pour consultation et traitement de deuxième intention.

Environ 120 millions de nouveaux cas de pneumonie se déclarent chaque année dans le monde chez des enfants âgés de moins de cinq ans, dont 14 millions évoluent en épisodes sévères. L'hospitalisation de l'enfant pour une pneumonie sévère impose un lourd fardeau sur les patients et leurs familles, y compris des dépenses substantielles, la perte de la routine et une diminution de la qualité de la vie. Réduire la durée du traitement à l'hôpital pourrait potentiellement alléger ce fardeau et cela pourrait conduire à une meilleure observance du traitement.

Objectifs : 

Évaluer l'efficacité d'un traitement de courte durée (deux à trois jours) comparativement à un traitement de longue durée (cinq jours) par le même antibiotique dans la pneumonie communautaire sévère chez l'enfant âgé de 2 à 59 mois.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons interrogé CENTRAL (2015, numéro 1), MEDLINE (de 1966 à la semaine 4 de janvier 2015) et EMBASE (de 1974 à février 2015).

Critères de sélection : 

Essais contrôlés randomisés (ECR) évaluant l'efficacité d'une antibiothérapie intraveineuse de courte durée (deux à trois jours) par rapport à un traitement de longue durée (cinq jours) dans la pneumonie sévère chez l'enfant âgé de deux à 59 mois. Nous avons exclu les enfants atteints d'une autre pathologie débilitante, y compris ceux infectés par le VIH, ainsi que les enfants présentant des signes et des symptômes de pneumonie très sévère (c.-à-d. une incapacité à boire ou à téter, des vomissements, une léthargie, une perte de conscience, des convulsions, une cyanose centrale, une détresse respiratoire sévère ou une forme clinique de malnutrition sévère). Nous avons également exclu les enfants qui avaient développé une pneumonie pendant leur séjour à l'hôpital (c.-à-d. par infection nosocomiale). Aucune restriction n'a été imposée quant au type d'antibiotique utilisé, la dose ou la fréquence d'administration.

Recueil et analyse des données : 

Nous avons utilisé les procédures méthodologiques standard prévues par la Collaboration Cochrane.

Résultats principaux : 

Nous avons identifié 2 352 études, mais aucune ne remplissait nos critères d'inclusion prédéfinis.

Notes de traduction : 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez-ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.