Le paiement en fonction des résultats pour de meilleures prestations de soins dans les pays à faibles et moyens revenus

Les chercheurs de la Cochrane Collaboration ont mené une revue sur l’effet du paiement en fonction des résultats sur l’amélioration de la fourniture de soins de santé dans les pays à faibles et moyens revenus. Après avoir recherché toutes les études pertinentes, ils ont trouvé neuf études répondant à leurs exigences. Les résultats de cette revue sont résumés ci-dessous.

Qu’est-ce que le paiement en fonction des résultats?

Dans une approche avec «paiement en fonction des résultats», on reçoit de l’argent ou autre rétribution si l’on a effectué une tâche ou atteint un objectif particulier. Cette approche peut viser les patients, les professionnels de la santé ou les organismes de soins de santé. Les patients sont parfois récompensés s’ ils utilisation de certains services médicaux. Les travailleurs de santé et les organismes de soins de santé peuvent être récompensés s’ils offrent des services spécifiques, si les soins qu’ils fournissent sont d’une certaine qualité, ou si leurs patients font usage de services particuliers. Cette revue s’ est concentrée sur des approches de paiement en fonction des résultats qui cible le comportement des travailleurs de santé et les organismes de soins de santé.

Quels se passe-t-il lorsque les travailleurs de santé et les organismes de soins de santé sont rémunérés en fonction des résultats ?

La qualité des preuves était généralement très faible. Les approches du paiement en fonction des résultats utilisées dans chaque étude étaient très variables et les études ont été réalisées dans des contextes très variés. Il est donc impossible de tirer des conclusions générales. Il est nécessaire de réaliser d'avantage de recherches de meilleure qualité dans ce domaine.

Conclusions des auteurs : 

La base de preuves actuelle est insuffisante pour tirer des conclusions générales. Des études plus robustes et plus exhaustives sont nécessaires. Le financement en fonction des résultats n’est pas un concept uniforme, mais plutôt une éventail d’approches différentes. Ses effets dépendent de l’interaction de plusieurs variables, notamment la conception de l’intervention (par ex. qui reçoit les paiements, l’ampleur des mesures incitatives, les objectifs et la manière dont ils sont mesurés), le volume de financement supplémentaire, d’autres facteurs auxiliaires tels que le soutien technique, ainsi que des facteurs contextuels comme le contexte organisationnel de mise en œuvre.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

Il existe un intérêt croissant pour le paiement en fonction des résultats comme moyen de faire concorder les mesures incitatives adressées aux travailleurs de santé et aux prestataires de soins de santé avec les objectifs de santé publique. Cependant, on manque actuellement de preuves rigoureuses concernant l’efficacité de ces stratégies pour améliorer les soins de santé et la santé, en particulier dans les pays à faibles et moyens revenus. En outre, le paiement en fonction des résultats est une intervention complexe, dont les avantages et inconvénients potentiels restent incertains. Une revue de preuves concernant son efficacité est donc opportune, en particulier compte tenu de son intérêt croissant pour les bailleurs de fonds et les gouvernements.

Objectifs : 

Évaluer les preuves actuelles concernant les effets du paiement en fonction des résultats sur la fourniture de soins de santé et la santé publique dans les pays à faibles et moyens revenus.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons effectué des recherches dans plus de 15 bases de données en 2009, notamment le registre spécialisé du Groupe Cochrane sur l’efficacité des pratiques et l’organisation des soins (le 3 mars 2009), CENTRAL (2009, numéro 1) (recherche effectuée le 3 mars 2009), MEDLINE, Ovid (à partir de 1948) (recherche effectuée le 24 juin 2011), EMBASE, Ovid (de 1980 à la semaine 9/2009) (recherche effectuée le 2 mars 2009), EconLit, Ovid (de 1969 à février 2009) (recherche effectuée le 5 mars 2009), ainsi que le Social Sciences Citation Index, ISI Web of Science (à partir de 1975) (recherche effectuée le 8 septembre 2010). Nous avons également consulté les sites et ressources Web de nombreuses agences, organisations et universités internationales pour identifier la littérature grise pertinente et contacté des experts dans le domaine. Nous avons effectué une recherche mise à jour sur le site internet de financement basé sur les résultats en avril 2011, et nous avons relancé la recherche dans MEDLINE en juin 2011.

Critères de sélection : 

Le paiement en fonction des résultats consiste en un d’argent ou d’autres biens matériels à l’exécution d’une action mesurable ou à la réalisation d’un objectif de résultats prédéterminé. Pour être incluse, une étude devait avoir rendu compte d’au moins un des critères de jugement suivants : changements dans les objectifs de mesure des résultats des prestataires de soins, par exemple fourniture ou utilisation des services de santé, ou résultats des patients, effets non intentionnels et/ou changements dans l’utilisation des ressources. Les études devaient également utiliser l’un des plans d’étude suivants: essai randomisé, essai non randomisé, étude contrôlée avant-après ou étude de séries chronologiques interrompues, et devaient avoir été réalisées dans des pays à faibles et moyens revenus (selon la définition de la Banque mondiale).

Recueil et analyse des données : 

Nous avons cherché à présenter une méta-analyse des résultats. Cependant, en raison du nombre limité d’études dans chaque catégorie, de la diversité des modèles d’intervention et des méthodes d’étude, ainsi que d’importantes différences contextuelles, nous présentons une synthèse narrative séparant les résultats de chaque étude.

Résultats principaux : 

Neuf études ont été incluses dans la revue : un essai randomisé, six études contrôlées avant-après et deux études de séries temporelles interrompues (ou des études ayant pu être ré-analysés comme telles). Les interventions étaient variées : l’une utilisait des paiements sur objectifs liés à la qualité des soins (aux Philippines). Deux utilisaient des paiements aux résultats liés à des indicateurs de couverture (en Tanzanie et en Zambie). Trois autres utilisaient des transferts de fonds sous conditions , modifiés par des mesures de qualité (au Rwanda, au Burundi et en République démocratique du Congo). Deux utilisaient des transferts de fonds sous conditions sans mesures de qualité (au Rwanda et au Vietnam). Une autre utilisait une combinaison de transferts de fonds sous conditions et de paiements aux résultats (Chine). Les services visés variaient également. La plupart des interventions utilisaient un large éventail d’objectifs couvrant les soins hospitaliers, ambulatoires et préventifs, en mettant notamment l’accent sur les services à destination des femmes et de enfants. Cependant, une intervention concernait spécifiquement la tuberculose (la principale mesure de résultat était le nombre de cas détectés) ; une autre sur les recettes des hôpitaux et une troisième sur l’amélioration du traitement des maladies courantes chez les moins de six ans. Les participants étaient, dans la plupart des cas, un panachage d’établissements publics et confessionnels (dispensaires, postes de santé, centres de santé et hôpitaux), bien que les administrations de district aient également été impliquées et que, dans un cas, des paiements aient été versés directement aux praticiens du secteur privé.

Une étude a été considérée comme ayant un faible risque de biais et une autre un risque modéré de biais. Les sept autres études présentaient un risque élevé de biais. Une seule étude incluait des indicateurs sur la santé des patients. Sur les quatre critères de résultat, deux montraient une amélioration significative pour le groupe d’intervention (gaspillage et auto-évaluation de la santé par les parents des enfants de moins de cinq ans), tandis que deux autres ne montraient aucune différence significative (statut négatif pour la protéine C-réactive (PCR) et absence d’anémie). Les deux études les plus robustes aboutissaient à des résultats mitigés : des gains au niveau de certains indicateurs, mais aucune amélioration pour les autres. Presque tous les dimensions de l’impact potentiel demeurent insuffisamment étudiées, notamment l’incidence prévue et non désirée sur les résultats cliniques, l’équité, les changements organisationnels, les paiements et la satisfaction des usagers, l’utilisation des ressources et la satisfaction du personnel.

Notes de traduction : 
Tools
Information
Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.