Laser excimer versus lentilles intraoculaires phaques pour la correction de la myopie modérée à forte

Contexte

La myopie est une pathologie dans laquelle la mise au point (réfraction) de l'œil est plus importante que ce qui est nécessaire pour une vision claire des objets éloignés. La myopie est une cause courante d'handicap visuel à travers le monde. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a classé la myopie et les troubles de la réfraction non corrigés parmi les principales causes de cécité et de déficience visuelle dans le monde. La puissance globale de la lentille qui serait nécessaire pour corriger la myopie s'exprime en dioptries (D) sphériques. La plupart des gens sont affligés d'un certain degré d'astigmatisme, c.-à-d. que l'œil focalise mieux la lumière dans un méridien que dans un autre. Il est possible de combiner l'effet de l'astigmatisme avec la puissance globale de focalisation de l'œil sous la forme d'un équivalent sphérique en dioptries. Deux types principaux de correction chirurgicale existent pour la myopie modérée à élevée : le laser excimer et les lentilles intraoculaires (LIO) phaques. La chirurgie réfractive au laser excimer pour la myopie consiste à retirer du stroma cornéen afin de diminuer le pouvoir de réfraction de la cornée et mettre au point l'image de l'objet observé sur la rétine plutôt que devant elle. Les LIO phaques pour le traitement de la myopie font diverger les rayons lumineux de telle sorte que la mise au point de l'image d'un objet observé se fait sur la rétine plutôt que devant elle. Elles peuvent être placées soit dans la chambre antérieure de l'œil en face de l'iris, soit dans la chambre postérieure de l'œil entre l'iris et le cristallin naturel.

Caractéristiques des études

Cette revue comprenait trois essais contrôlés randomisés avec un total de 228 yeux. La myopie des patients inclus était comprise entre -6,0 D et -20,0 D avec jusqu'à 4,0 D d'astigmatisme myopique.

Résultats principaux

Les résultats de cette revue ont montré que les chances d'obtenir une acuité visuelle d'au moins 20/20 n'étaient pas différentes entre les deux groupes. L'implantation de LIO phaques s'est avérée plus sûre que la correction chirurgicale au laser excimer pour la myopie modérée à forte car il en résulte une perte nettement moindre de la meilleure acuité visuelle corrigée (MAVC) à 12 mois postopératoires. L'implantation de LIO phaques semble conférer une meilleure sensibilité au contraste que la correction au laser excimer pour la myopie modérée à forte. L'implantation de LIO phaques obtient également un meilleur score dans les questionnaires de satisfaction/préférence des patients. Aucune des techniques n'a causé de complication ayant pour conséquence une perte de la MAVC finale.

Qualité des preuves

Seules les études qui remplissaient les conditions requises ont été sélectionnées pour l'inclusion dans l'analyse. Les limitations des études que nous avons incluses étaient la relativement courte période de suivi d'un an, ainsi que le fait que plusieurs des interventions étudiées ont aujourd'hui été supplantées par des alternatives plus avancées technologiquement. La technologie disponible actuellement pour la correction chirurgicale de la myopie forte tant par le laser excimer que par les LIO phaques est plus efficace que dans la période des études incluses.

Conclusion

Cette revue a montré que les LIO phaques pour le traitement de la myopie forte ont été plus sûres et préférées par les patients par rapport au laser excimer. Des études portant sur des technologies plus à jour et avec un suivi plus long afin de déterminer l'innocuité à long terme sont nécessaires.

Conclusions des auteurs : 

Les résultats de cette revue suggèrent que, à un an après la chirurgie, les LIO phaques sont plus sûres que la correction chirurgicale au laser excimer pour la myopie modérée à forte comprise entre -6,0 et -20,0 D et que les LIO phaques sont préférées par les patients. Alors que les LIO phaques sont peut-être la pratique clinique acceptée pour des niveaux élevés de myopie (supérieurs ou égaux à 7,0 D d'équivalent sphérique myopique, avec ou sans astigmatisme), il pourrait valoir la peine d'envisager le traitement par LIO phaques à la place de la correction au laser excimer pour des niveaux de myopie plus modérés (inférieurs ou égaux à 7,0 D d'équivalent sphérique myopique, avec ou sans astigmatisme). Des ECR supplémentaires et de puissance appropriée à une analyse par sous-groupes sont nécessaires afin de mettre en évidence la fourchette de myopie idéale pour les LIO phaques. Ces données doivent être considérées conjointement aux données sur l'innocuité à long terme au fur et à mesure de leur émergence.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

La myopie est une pathologie dans laquelle la mise au point (réfraction) de l'œil est plus importante que ce qui est nécessaire pour une vision claire à distance. Deux types principaux de correction chirurgicale existent pour la myopie modérée à élevée : le laser excimer et les lentilles intraoculaires (LIO) phaques. La chirurgie réfractive au laser excimer pour la myopie consiste à retirer du stroma cornéen afin de diminuer le pouvoir de réfraction de la cornée et mettre au point l'image de l'objet observé sur la rétine plutôt que devant elle. Les LIO phaques pour le traitement de la myopie font diverger les rayons lumineux de telle sorte que la mise au point de l'image d'un objet observé se fait sur la rétine plutôt que devant elle. Elles peuvent être placées soit dans la chambre antérieure de l'œil en face de l'iris, soit dans la chambre postérieure de l'œil entre l'iris et le cristallin naturel.

Objectifs : 

Comparer la chirurgie réfractive au laser excimer aux LIO phaques pour la correction de la myopie modérée à forte en évaluant l'acuité visuelle postopératoire non corrigée, le résultat réfractif, la perte potentielle de la meilleure acuité visuelle corrigée (MAVC) et l'incidence des événements indésirables.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons effectué une recherche dans CENTRAL (qui contient le registre des essais du groupe Cochrane sur l'ophtalmologie) (2014, numéro 1), Ovid MEDLINE, Ovid MEDLINE In-Process and Other Non-Indexed Citations, Ovid MEDLINE Daily, Ovid OLDMEDLINE (de janvier 1946 à février 2014), EMBASE (de janvier 1980 à février 2014), le métaRegistre des essais contrôlés (mRCT) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) et le système d'enregistrement international des essais cliniques (ICTRP) de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) (www.who.int/ictrp/search/fr). Aucune restriction concernant la langue ou la date n'a été appliquée aux recherches électroniques d'essais. Les dernières recherches dans les bases de données électroniques ont été effectuées le 11 février 2014.

Critères de sélection : 

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés (ECR) comparant la chirurgie réfractive au laser excimer et les LIO phaques pour la correction de la myopie supérieure à 6,0 dioptries (D) d'équivalent sphérique.

Recueil et analyse des données : 

Deux auteurs ont évalué la qualité des essais et extrait des données de façon indépendante. Nous avons effectué l'analyse des données. Nous avons résumé les données de résultat au moyen du rapport des cotes. Nous avons utilisé un modèle à effets fixes car trois essais seulement ont été inclus dans la revue.

Résultats principaux : 

Cette revue comprenait trois ECR avec un total de 228 yeux. La myopie des patients inclus était comprise entre -6,0 D et -20,0 D avec jusqu'à 4,0 D d'astigmatisme myopique. Le pourcentage des yeux dont l'acuité visuelle non corrigée (AVNC) était d'au moins 20/20 à 12 mois postopératoires n'était pas significativement différent entre les deux groupes. L'implantation de LIO phaques s'est avérée plus sûre que la correction chirurgicale au laser excimer pour la myopie modérée à forte car il en résulte une perte nettement moindre de la meilleure acuité visuelle corrigée (MAVC) à 12 mois postopératoires. Avec les LIO phaques, il existe cependant un faible risque de développer une cataracte précoce. L'implantation de LIO phaques semble conférer une meilleure sensibilité au contraste que la correction au laser excimer pour la myopie modérée à forte. L'implantation de LIO phaques obtient également un meilleur score dans les questionnaires de satisfaction/préférence des patients.

Notes de traduction : 

Tools
Information
Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.