Interventions visant à prévenir et limiter le recours aux moyens de contention en soins gériatriques de longue durée

En soins gériatriques de longue durée, des moyens de contention (MC) tels que des côtés de lit ou des ceintures pour lit ou chaise sont couramment utilisés. Le personnel infirmier justifie leur usage pour des raisons de sécurité, principalement pour éviter les chutes, contrôler les comportements perturbateurs et garantir la sécurité en cas d'utilisation d'appareils médicaux. Néanmoins, il est légitime de se demander si les MC sont efficaces et sûrs. Il existe des preuves de plusieurs effets indésirables, tels que des blessures, une réduction du bien-être psychologique ou une réduction de la mobilité, associés à l'utilisation de MC. Par conséquent, l'élimination de la contention devrait être un objectif pour garantir des soins infirmiers de haute qualité. Nous avons tenté de déterminer l'efficacité des interventions visant à prévenir et à réduire le recours aux MC dans les établissements de soins gériatriques de longue durée. Nous avons identifié cinq petites études contrôlées randomisées éligibles pour l'inclusion. Toutes les études examinaient des interventions éducatives ciblant le personnel infirmier. Quatre études portaient sur des résidents de maisons de soins et une étude sur des résidents d'unités de logement collectif. La qualité méthodologique de toutes les études était limitée. Les résultats des études étaient contradictoires. Une étude de meilleure qualité méthodologique ne rapportait aucune réduction du recours aux MC. Trois autres études de qualité méthodologique inférieure indiquaient que leur intervention était efficace. Par conséquent, les preuves actuelles concernant les interventions visant à réduire ou à prévenir le recours aux MC en soins gériatriques de longue durée ne permettent pas de tirer de conclusions définitives. Des recherches en cours et non publiées pourraient modifier les résultats de cette revue.

Conclusions des auteurs : 

Les preuves sont insuffisantes pour établir l'efficacité des interventions éducatives destinées au personnel infirmier pour prévenir ou réduire le recours aux moyens de contention en soins gériatriques de longue durée.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

Des moyens de contention (MC) sont couramment utilisés en soins gériatriques de longue durée. L'élimination de la contention devrait être un objectif pour garantir des soins infirmiers de haute qualité.

Objectifs : 

Évaluer l'efficacité des interventions visant à prévenir et à réduire le recours aux moyens de contention chez les personnes âgées nécessitant des soins infirmiers de longue durée (en soins infirmiers communautaires ou dans des résidences médicalisées).

Stratégie de recherche documentaire : 

Le registre spécialisé du groupe Cochrane sur la démence et les autres troubles cognitifs, MEDLINE, EMBASE, CINAHL, PsycINFO, LILACS, ainsi que plusieurs registres d’essais cliniques et sources de littérature grise ont été consultés le 7 septembre 2009. Les termes de recherche suivants ont été utilisés : moyens de contention*, côté de lit*, fauteuil inclinable*, mesure de contention*, personne âgée, personnes âgées, gériatrique*, maisons de soins*, soins gériatriques, résidence médicalisée*.

Critères de sélection : 

Les essais contrôlés randomisés individuels ou en cluster comparant une intervention visant à réduire le recours à des moyens de contention par rapport à des soins habituels dans des établissements de soins gériatriques de longue durée.

Recueil et analyse des données : 

Deux évaluateurs ont étudié la pertinence et la qualité méthodologique des articles identifiés et extrait les données de manière indépendante. L'évaluation critique des études examinait le risque de biais sur la base du biais de sélection, du biais de performance, du biais d'attrition et du biais de détection, ainsi que de critères liés au plan en cluster. Lorsque cela était nécessaire, nous avons contacté les auteurs des études pour obtenir des informations supplémentaires. Les MC étaient définis de manière hétérogène dans l'ensemble des études. Toutes les études n'apportaient pas suffisamment de données pour effectuer une méta-analyse des données agrégées, et les résultats sont donc présentés sous forme narrative.

Résultats principaux : 

Cinq études contrôlées randomisées en cluster remplissaient les critères d'inclusion. Toutes examinaient des approches éducatives. Deux études offraient une consultation supplémentaire et deux autres études offraient des conseils supplémentaires au personnel infirmier. Quatre études portaient sur des résidents de maisons de soins et une étude sur des résidents d'unités de logement collectif. Aucune étude portant sur des environnements communautaires n'a été incluse. Trois études examinaient une ou deux maisons de soins seulement pour chaque environnement d'étude. Dans l'ensemble, la qualité méthodologique des études était médiocre.

Ces études rapportaient des résultats contradictoires. Une étude réalisée dans une maison de soins rapportait une augmentation du recours aux MC dans les deux groupes au bout de huit mois, tandis que les trois autres études rapportaient une réduction du recours aux MC dans les groupes expérimentaux au terme d'un suivi de sept et douze mois, respectivement. La seule étude qui examinait des résidents d'unités de logement collectif ne rapportait aucun changement en termes de recours aux MC dans le groupe expérimental au bout de six mois, tandis que le recours aux MC augmentait significativement dans le groupe témoin.

Tools
Information
Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.