Effet de la prise de calcium supplémentaire (prévention et traitement de l'hypertension artérielle non-compris) pendant la grossesse pour améliorer la santé de la mère et du bébé

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

La nutrition maternelle pendant la grossesse est connue pour avoir un effet significatif sur la croissance et le développement du fœtus. Une autre revue Cochrane a montré le bénéfice de la prise de calcium supplémentaire pour prévenir la pré-éclampsie et l'éclampsie. Dans notre revue, la prise régulière de comprimés de calcium supplémentaires pendant la grossesse n'a eu aucun effet positif sur la mère ou l'enfant (comme le nombre d'accouchements prématurés etc.), à part une petite augmentation du poids de naissance chez les femmes ayant reçu une supplémentation en calcium. La supplémentation en calcium ne semble pas avoir entrainé d'effets secondaires clairs. Notre examen a porté sur les données de 21 études cliniques randomisées (impliquant 16 602 femmes), bien que la majorité des comparaisons fût basée sur un nombre réduit d'études

Conclusions des auteurs : 

La supplémentation en calcium est associée à un effet significatif de protection contre la pré-éclampsie et devrait être utilisée pour cette indication d'après une revue précédente. Cette revue indique que la supplémentation en calcium ne présente pas d'avantages supplémentaires pour la prévention des accouchements prématurés ou des bas poids de naissance. Bien qu'une différence statistiquement significative de 80 g ait été identifiée dans le poids de naissance moyen du bébé, une hétérogénéité significative a été identifiée rendant incertaine la signification clinique de cette différence.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

La nutrition maternelle pendant la grossesse est connue pour avoir un effet sur la croissance et le développement du fœtus. Il est recommandé aux femmes d'augmenter leur apport en calcium durant la grossesse et l'allaitement, bien que la dose recommandée varie entre les professionnels. Actuellement, il n'existe pas de consensus quant au rôle de la supplémentation de routine en calcium pour les femmes enceintes, à part pour la prévention ou le traitement de l'hypertension

Objectifs : 

Déterminer l'effet de la supplémentation en calcium sur la santé de la mère, du fœtus et du nouveau-né (dans les indications hors prévention et traitement de l'hypertension) ainsi que les éventuels effets secondaires.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons effectué une recherche dans le registre des essais du groupe Cochrane sur la grossesse et l'accouchement (17 mars 2011).

Critères de sélection : 

Nous avons considéré tous les essais cliniques randomisés (ECR), publiés, inédits ou en cours, comparant la santé de la mère, du fœtus et du nouveau-né chez les femmes enceintes ayant reçu une supplémentation en calcium par rapport à celles ayant reçu un placebo ou n'ayant reçu aucun traitement. Nous avons exclu les quasi- et pseudo-ECR.

Recueil et analyse des données : 

Deux auteurs de la revue ont identifié des études à inclure et extrait les données. Deux auteurs de la revue ont effectué une analyse des données.

Résultats principaux : 

Cette revue comprend des données de 21 études (portant sur 16 602 femmes). Il n'y avait aucune différence statistiquement significative entre les femmes ayant reçu une supplémentation en calcium et celles qui n'en avaient pas reçu, en termes de réduction des accouchements prématurés (moins de 37 semaines de gestation) (risque relatif (RR) 0,90 ; intervalle de confiance (IC) à 95% 0,73 à 1,11; 12 études, 15 615 femmes ; modèle à effets aléatoires) ainsi que dans les gestations de moins de 34 semaines (RR 1,11 ; IC 95% 0,84 à 1,46 ; trois essais, 5145 femmes). Il n'y avait pas de différence significative en matière de bas poids de naissance entre les deux groupes (RR 0,91 ; IC 95% 0,72 à 1,16 ; quatre essais, 13 449 nourrissons ; effets aléatoires). Toutefois, comparativement au groupe témoin, les femmes ayant reçu une supplémentation en calcium ont donné naissance à des bébés un peu plus lourds (différence moyenne (DM) 64,66 g ; IC 95% de 15,75 à 113,58 ; 19 essais, 8287 femmes ; effets aléatoires).

Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.