Chirurgie micrographique de Mohs par rapport à l'excision chirurgicale pour le traitement d'un carcinome basocellulaire de la région périoculaire

Objectif de la revue
Comparer l'efficacité, le coût, les complications et l'acceptabilité de deux techniques chirurgicales différentes pour traiter un carcinome basocellulaire (CBC) dans la région des yeux.

Contexte
Le CBC est le cancer de la peau le plus fréquent et le cancer le plus répandu chez les personnes d'origine caucasienne. Il se déclare généralement sur les zones du corps exposées au soleil comme le visage, le cou, la tête et les oreilles. Des lésions non traitées peuvent progressivement ronger la peau environnante et portent alors le nom d'« ulcus rodens ».

L'opération chirurgicale est le traitement le plus courant du CBC. Elle consiste généralement à pratiquer une excision chirurgicale (EC) en découpant le CBC avec une marge de peau normale autour de la tumeur afin de procéder à son ablation totale et de réduire les risques de récurrence.

Un autre type de chirurgie est la chirurgie micrographique de Mohs (CMM). Elle consiste à pratiquer une ablation de la tumeur cutanée après en avoir coloré les contours. Elle est ensuite examinée au microscope pour déterminer si le CBC a été entièrement retiré. En cas de CBC résiduel présent en bordure, on procède alors à une autre excision cutanée, mais uniquement à partir de cette zone localisée à l'aide de couleurs, puis elle est examinée au microscope. Ce processus se poursuit jusqu'à l'ablation totale du CBC. Il permet de s'assurer que l'ablation tumorale est complète et de conserver les tissus normaux dans les autres directions.

La CMM est considérée comme étant la meilleure alternative pour le traitement de certains types de CBC apparaissant au niveau des paupières car elle offre un taux de guérison plus élevé pour cette maladie et minimise la taille des défauts à réparer.

Malheureusement, ce traitement n'est pas disponible partout et il n'est pas toujours utilisé en raison de limitations pratiques dans sa réalisation.

L'excision chirurgicale est considérée comme étant une option moins onéreuse car elle n'exige aucune formation particulière, aucun recours à des procédures multiples et aucun investissement de capital pour la mise en place et la gestion d'un service de CMM.Cependant, un suivi plus long, une morbidité chirurgicale accrue et le coût lié aux récurrences risquent d'augmenter significativement le coût de l'EC à long terme.

Caractéristiques des études
Nous avons cherché des études dans lesquelles des personnes atteintes de CBC avaient été sélectionnées au hasard pour être traitées par l'une ou l'autre méthode. L'objectif était d'identifier la méthode de traitement associée à un taux de récurrence minime. Nous avons également observé les différences de coûts, de complications et d'acceptabilité de ces deux procédures.

Principaux résultats Aucune étude répondant aux critères d'inclusion n'a été trouvée.

Conclusions des auteurs : 

Aucune conclusion fiable n'a pu être émise concernant la méthode de traitement (EC ou CMM) affichant des taux de récurrence et de complications minimes pour le traitement d'un CBC périoculaire. Aucune étude comparant directement le coût de chacune de ces méthodes n'a été trouvée.  

Des ECR de qualité élevée devront donc être réalisés pour améliorer le corpus de preuves relatives à la gestion de cette maladie.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

Le carcinome basocellulaire (CBC) est le cancer cutané le plus fréquent chez la population caucasienne.Son traitement consiste généralement à procéder à une excision chirurgicale (EC) ou une chirurgie micrographique de Mohs (CMM).

Objectifs : 

L'objectif de cette revue était de comparer l'efficacité, le coût, les complications et l'acceptabilité des CBC périoculaires opérés par la CMM ou une EC.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (qui contient le registre d'essais du groupe Cochrane sur l'ophtalmologie) (2014, numéro 1), Ovid MEDLINE, Ovid MEDLINE In-Process and Other Non-Indexed Citations, Ovid MEDLINE Daily, Ovid OLDMEDLINE (de janvier 1946 à février 2014) , EMBASE (de janvier 1980 à février 2014), le méta-registre des essais contrôlés (mREC) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) ainsi que le système d'enregistrement international des essais cliniques (ICTRP) de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) (www.who.int/ictrp/search/en). Nous n'avons appliqué aucune restriction concernant la langue ou la date lors des recherches électroniques d'essais. Nous avons consulté les bases de données électroniques pour la dernière fois le 25 février 2014.

Critères de sélection : 

Nous avions prévu d'inclure uniquement des essais contrôlés randomisés (ECR) comparant l'EC à la CMM pour le traitement d'un CBC périoculaire.

Recueil et analyse des données : 

Nous n'avons trouvé aucune étude répondant aux critères d'inclusion de cette revue.

Résultats principaux : 

Nous n'avons trouvé aucune étude répondant aux critères d'inclusion de cette revue et aucune n'a donc été incluse pour être analysée. Les résultats des études non randomisées décrivant des techniques individuelles sont signalés.

Notes de traduction : 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.