Iridoplastie périphérique au laser pour le traitement d'un glaucome à angle fermé

Le glaucome est l'une des principales causes de cécité irréversible dans le monde. Le glaucome à angle fermé est l'un des mécanismes entraînant l'apparition d'un glaucome. Dans le cas d'une fermeture d'angle, les « angles » qui servent de drains pour l'humeur aqueuse de l'œil sont fermés, ce qui entraîne une augmentation de la pression des globes oculaires. Un traitement médical et/ou chirurgical permet d'ouvrir le système de drainage et de diminuer la pression oculaire. Une iridoplastie périphérique au laser est pratiquée chez les patients atteints d'un glaucome à angle fermé lorsque les autres traitements ne sont pas parvenus à ouvrir le système de drainage antérieur. Elle consiste à diminuer et à retirer les tissus périphériques de l'iris dans le réseau trabéculaire (angles). Bien qu'un essai contrôlé randomisé composé de 158 participants ait été trouvé, en raison de ses limitations et de l'absence de différences statistiquement significatives observées avec une iridoplastie périphérique au laser, cette revue n'a trouvé aucune preuve probante concernant le recours à une iridoplastie périphérique au laser pour le traitement d'une fermeture d'angle dans un cas chronique.

Conclusions des auteurs : 

Il n'existe actuellement aucune preuve probante liée à la pratique d'une iridoplastie périphérique au laser pour le traitement d'une fermeture d'angle.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

Le glaucome à angle fermé est l'une des principales causes de cécité irréversible dans le monde. Un traitement médical et/ou chirurgical (par ex. : trabéculectomie, extraction du cristallin) permet d'ouvrir l'angle de la chambre antérieure et de diminuer la pression intraoculaire. L'iridotomie au laser retire le bloc pupillaire et écarte l'angle de la chambre antérieure chez la majorité des patients. Lorsqu'une iridotomie au laser ne parvient pas à ouvrir l'angle de la chambre antérieure, une iridoplastie au laser peut être recommandée parmi les différentes options disponibles dans le cadre du traitement standard actuel de fermeture d'un angle. L'iridoplastie périphérique au laser consiste à diminuer et à retirer les tissus périphériques de l'iris dans le réseau trabéculaire. Elle peut être pratiquée dans des cas de crises aiguës de glaucome à angle fermé, mais aussi dans des cas chroniques.

Objectifs : 

Évaluer l'efficacité de l'iridoplastie périphérique au laser pour le traitement d'angles étroits (c'est-à-dire une fermeture d'angle suspectée), d'une fermeture d'angle primaire (FAP) ou d'un glaucome à angle fermé primaire (GAFP) dans des cas chroniques par rapport à une autre intervention. Dans cette revue, la fermeture d'angle va se référer aux patients présentant des angles étroits (FAP), FAP et GAFP.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (qui contient le registre des essais du groupe Cochrane sur l'œil et la vision) (The Cochrane Library 2011, numéro 12), MEDLINE (de janvier 1950 à janvier 2012), EMBASE (de janvier 1980 à janvier 2012), Latin American and Caribbean Literature on Health Sciences (LILACS) (de janvier 1982 à janvier 2012), le méta-registre des essais contrôlés (mREC) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) et le système d'enregistrement international des essais cliniques de l'OMS (ICTRP pour International Clinical Trials Registry Platform) (www.who.int/ictrp/search/fr). Aucune restriction concernant la langue ou la date n'a été appliquée aux recherches électroniques d'essais. Les dernières recherches dans les bases de données électroniques ont été effectuées le 5 janvier 2012.

Critères de sélection : 

Nous avons uniquement inclus des essais contrôlés randomisés (ECR) dans cette revue. Les patients présentant des angles étroits, FAP ou GAFP étaient éligibles. Nous avons exclu les études incluant uniquement des patients présentant des cas aigus et recourant à une iridoplastie périphérique au laser pour soulager un cas de crise aiguë.

Recueil et analyse des données : 

Aucune analyse n'a été effectuée car un seul essai était inclus dans cette revue.

Résultats principaux : 

Nous avons inclus un ECR composé de 158 participants. L'essai signalait le recours à une iridoplastie périphérique au laser en complément d'une iridotomie périphérique au laser par rapport à une iridotomie seule. Les auteurs ne signalent aucune préférence en faveur d'une iridoplastie utilisée en complément d'une iridotomie pour le traitement de la pression intraoculaire, ni le nombre de médicaments ni le besoin de procéder à une intervention chirurgicale.

Tools
Information
Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.