L'acupuncture en tant que modalité de traitement pour les patients atteints d'un glaucome

Le glaucome est une affection qui endommage le nerf optique et affecte principalement le côté de la vision. Il est une cause majeure de cécité dans le monde. Bien que de nombreux traitements soient disponibles, y compris les gouttes ophtalmiques, le traitement au laser et les procédures chirurgicales, certains patients peuvent avoir recours à une thérapie complémentaire ou à une médecine douce telle que l'acupuncture, pour compléter leur traitement régulier. Cette revue visait à évaluer les preuves disponibles dans les résultats des essais contrôlés randomisés pour évaluer si l'acuponcture est utile et sûre dans le traitement des patients atteints d'un glaucome. Nous avons inclus dans la revue un seul ECR achevé et un essai en cours et nous avons enregistré sept essais (tous publiés en chinois) en attente d'évaluation pour leur éligibilité. L'essai achevé a été mené en Taïwan chez 33 patients. Cet essai avait comparé l'acupuncture auriculaire, une technique d'acupuncture non conventionnelle, par rapport à une simulation du glaucome (qui est une procédure fictive conçue pour ressembler à l'authentique). L'essai mesurait la pression intraoculaire et l'acuité visuelle pendant huit semaines de suivi. La qualité de cet essai n'était pas élevée. Selon les résultats de cet essai à quatre semaines, l'acupuncture auriculaire diminue la pression intraoculaire d'environ 4 mm Hg pour l'œil droit et autour de 5 mm Hg pour l'œil gauche, mais n'est pas significativement efficace à tout autre période ou pour aucun autre critère visuel. L'innocuité de l'acupuncture n'a pas été examinée dans cet essai. À ce jour, l'essai en cours « l'acupuncture pour le Glaucome » n'a pas recruté de participants. Sur la base des preuves actuellement disponibles, les effets bénéfiques et nocifs de l'acupuncture, en tant que modalité de traitement du glaucome, ne peuvent pas être établis. L'inclusion de sept essais chinois, qui sont en attente d'évaluation pour l'éligibilité, pourraient à l'avenir modifier nos conclusions.

Conclusions des auteurs : 

À ce stade, il est impossible de tirer des conclusions fiables de données disponibles pour soutenir l'utilisation de l'acupuncture pour le traitement du glaucome. Pour des raisons d'éthique, les ECR comparant l'acupuncture seule avec le traitement du glaucome standard ou à un placebo sont peu susceptibles d'être justifiés dans les pays où le soin standard a déjà été établi. Du fait que la plupart des patients atteints de glaucome sont actuellement soignés par des ophtalmologistes qui n'utilisent pas de traitement non traditionnel, les décisions de la pratique clinique devront être basées sur des jugements scientifiques et sur la préférence du patient, étant donné le manque de données dans la littérature. L'inclusion de sept essais chinois dans les futures mises à jour de cette revue pourrait modifier nos conclusions.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

Le glaucome est une neuropathie optique multifactorielle caractérisée par une perte acquise de cellules du ganglion rétinien supérieure à la perte normale liée à l'âge et à l'atrophie correspondante du nerf optique. Bien que de nombreux traitements soient disponibles pour gérer le glaucome, le glaucome est une affection chronique. Certains patients peuvent avoir recours à une thérapie complémentaire ou à une médecine douce telle que l'acupuncture, pour compléter leur traitement régulier. L'explication sous-jacente de la plausibilité de l'acupuncture est que les troubles liés à la circulation du Chi (le concept traditionnel chinois traduit par la force vitale ou l'énergie) peuvent être prévenus ou traités par la stimulation de points concernés à la surface du corps.

Objectifs : 

L'objectif de cette revue était d'évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'acupuncture chez les personnes atteintes d'un glaucome.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (qui contient le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur l'œil et la vision) ( La Bibliothèque Cochrane 2012, numéro 12), Ovid MEDLINE, Ovid MEDLINE In-Process and Other Non-Indexed Citations, Ovid MEDLINE une mise à jour, Ovid OLDMEDLINE (de janvier 1946 à janvier 2013), EMBASE (de janvier 1980 à janvier 2013), Latin American and Caribbean Literature sur Health Sciences (LILACS) (de janvier 1982 à janvier 2013), Cumulative Index to Nursing and Allied Health Literature (CINAHL) (de janvier 1937 à janvier 2013), ZETOC (de janvier 1993 à janvier 2013), Allied and Complementary Medicine Database (AMED) (de janvier 1985 à janvier 2013), le Meta Register of Controlled Trials ( m ECR) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov), WHO International Clinical Trials Registry Platform (ICTRP) (www.who.int/ictrp/search/en) et le National Center for Complementary and Alternative Medicine (NCCAM) (site web http://nccam.nih.gov). Nous n'avons appliqué aucune restriction de langues ou de dates aux recherches d'essais. Nous avons effectué les dernières recherches dans les bases de données électroniques le 8 janvier 2013, à l'exception des recherches du NCCAM qui ont été effectuées le 14 juillet 2010. Nous avons également effectué une recherche manuelle dans des revues médicales chinoises à la bibliothèque du « Union Medical College » en avril 2007.

Nous avons effectué des recherches dans le Registre des Essais d'Acupuncture Chinoise, le Système d'Analyse et de Récupération de la Littérature de la Médecine Traditionnelle Chinoise (Traditional Chinese Medical Literature Analysis and Retrieval System - TCMLARS) et la Base de Données de la Biologie Chinoise (Chinese Biological Database - CBM) pour la revue initiale, nous n'avons pas effectué de recherches dans ces bases de données pour la revue mise à jour en 2013.

Critères de sélection : 

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés (ECR) dans lesquels une partie de l'étude portait sur l'acupuncture traitement.

Recueil et analyse des données : 

Deux auteurs ont indépendamment comparé les résultats de recherche et ensuite les articles complets par rapport aux critères d'éligibilité. Nous avons résolu les divergences par discussion.

Résultats principaux : 

Nous avons inclus un seul ECR achevé et un essai en cours, et enregistré sept essais en attente d'évaluation pour leur éligibilité. Ces sept essais ont été rédigés en chinois et ont été identifiés à partir d'une revue systématique sur le même sujet publié dans des revues chinoises.

L'essai achevé avait comparé l'acupuncture auriculaire, une technique d'acupuncture non conventionnelle, par rapport à une simulation du glaucome. Cet essai est considéré à risque élevé de biais pour l'absence d'évaluation des résultats, risque de biais incertain pour la notification sélective de résultats, et un faible risque de biais pour d'autres domaines. La différence de pression intraoculaire (mesurée en mm Hg) dans le groupe d'acupuncture était significativement inférieure à celle du groupe de traitement fictif à quatre semaines (-3,70, intervalle de confiance [IC] à -0,29 -7.11 pour l'œil droit; -4,90, IC à 95 % -8.08 à - 1,72 pour l'œil gauche), mais n'était pas statistiquement différente à d'autres périodes de suivi, y compris pour la plus longue période de suivi au bout de huit semaines. Aucune différence statistiquement significative dans l'acuité visuelle n'a été notée pendant toutes les périodes de suivi. L'essai en cours a été enregistré avec l'International Clinical Trials Registry Platform (ICTRP) de l'Organisation mondiale de la santé. À ce jour, cet essai n'a pas recruté de participants.

Tools
Information
Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.