Antagonistes des récepteurs des leucotriènes pour le traitement de la toux non spécifique prolongée chez l'enfant

Les enfants présentant une toux non spécifique (toux sèche et non productive sans autre symptôme respiratoire ou maladie systémique) sont souvent traités au moyen de plusieurs médicaments ciblant les symptômes de la toux. L'objectif de cette revue était de déterminer s'il existait des preuves justifiant l'utilisation d'un antagoniste des récepteurs des leucotriènes chez l'enfant présentant une toux non spécifique. Deux essais contrôlés randomisés, qui portaient, entre autres, sur des enfants présentant une toux non spécifique, ne rapportaient aucun avantage significatif par rapport au placebo. Aucune preuve issue d'ECR ne permet de recommander l'utilisation systématique d'un antagoniste des récepteurs des leucotriènes dans le traitement des symptômes de la toux non spécifique chez l'enfant. Des recherches supplémentaires examinant les effets de ce traitement sur la base de mesures de résultats de la toux adaptées aux enfants sont nécessaires.

Conclusions des auteurs : 

Compte tenu du manque de preuves, l'utilisation systématique des ARL ne peut pas être recommandée dans le traitement des enfants présentant une toux non spécifique.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

La toux non spécifique est une toux non productive non attribuable à une maladie respiratoire identifiable ou à une étiologie connue. Elle est fréquente dans la pratique pédiatrique. Ces enfants sont traités au moyen de plusieurs médicaments, notamment divers traitements de l'asthme. On pense que la voie des leucotriènes est impliquée dans la voie sensorielle (neurogène), un mécanisme qui pourrait être impliqué dans la pathogénie de la toux chronique.

Objectifs : 

Évaluer l'efficacité des antagonistes des récepteurs des leucotriènes (ARL) dans le traitement des enfants présentant une toux non spécifique prolongée.

Stratégie de recherche documentaire : 

Une recherche a été effectuée dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les voies respiratoires et les bases de données MEDLINE et EMBASE par le groupe Cochrane sur les voies respiratoires. Les dernières recherches ont été effectuées en octobre 2010.

Critères de sélection : 

Tous les essais contrôlés randomisés comparant un ARL à un placebo chez des enfants présentant une toux non spécifique.

Recueil et analyse des données : 

Les résultats des recherches ont été examinés sur la base des critères d'inclusion prédéfinis. Deux essais éligibles qui utilisaient du montélukast ont été identifiés, mais aucune donnée n'était disponible pour la méta-analyse. Dans une étude, les résultats des enfants atteints de toux non spécifique ne pouvaient pas être obtenus séparément, et dans l'autre, les groupes présentaient des effectifs très réduits (cinq participants dans le groupe du montélukast et un dans le groupe du placebo).

Résultats principaux : 

Aucune différence significative n'était observée entre le groupe du montélukast et celui du placebo pour aucun des critères de jugement des études (N total = 256, plus 6 provenant de la seconde étude).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.