Vitamine C pour la prévention et le traitement de la pneumonie

La pneumonie est une infection des poumons généralement causée par des bactéries et des virus. Son diagnostic clinique est parfois difficile. La pneumonie est plus fréquente chez les jeunes enfants et les personnes âgées. Dans les pays à faibles revenus, elle est la cause de deux millions de décès par an chez les jeunes enfants. Aux États-Unis elle est la cause la plus fréquente de décès par infection.

La vitamine C a été identifiée au début du vingtième siècle, et l'hypothèse selon laquelle l'un de ses rôles biologiques pourrait être de résister aux infections sont étayées par de nombreuses études réalisées sur des animaux. Nous avons recherché des études réalisées sur des humains et avons identifié trois essais portant sur un total de 2 335 participants, ayant examiné si la vitamine C prévient les pneumopathies communautaires. Deux de ces essais préventifs portaient sur des soldats tandis que le troisième étudiait des garçons dans un pensionnat au Royaume-Uni dans les années 1940. Deux essais thérapeutiques avec un total de 197 patients atteints de pneumonie examinaient si la vitamine C pouvait être bénéfique pour les patients atteints de pneumonie. Un essai étudiait des patients âgés de 66 à 94 ans atteints de pneumonie au Royaume-Uni. L'autre essai thérapeutique a été réalisée en ex-URSS, mais le contexte social et nutritionnel des patients n'étaient pas décrites. Une étude portant sur 37 patients brûlés a examiné l'effet de la vitamine C sur les pneumonies nosocomiales. Nos recherches étaient à jour en avril 2013.

Cinq des essais identifiés ont trouvé un effet préventif ou thérapeutique de la vitamine C sur la pneumopathie, mais l'étude sur les pneumopathies nosocomiales n'a trouvé aucun effet. La qualité globale des études était bonne. Cependant, les cinq essais qui avaient des résultats positifs ont été réalisés dans des conditions tellement hors du commun que les résultats ne devrait pas être extrapolés à la population générale. Par conséquent, des recherches supplémentaires sont nécessaires. En attendant, la supplémentation des patients atteints de pneumopathie qui présentent de faibles niveaux de vitamine C plasmatique pourrait être justifiée compte tenu de son innocuité et de son faible coût. Aucun des cinq essais n'a rapporté d'effets indésirables notables de la vitamine C.

Conclusions des auteurs : 

L'utilisation prophylactique de la vitamine C pour prévenir la pneumonie devrait faire l'objet de recherches plus approfondies dans les populations présentant une forte incidence de pneumopathie, en particulier si elle ont un faible apport alimentaire de vitamine C. De même, les effets thérapeutiques de la vitamine C devraient être étudiés, en particulier chez les patients présentant de faibles niveaux de vitamine C plasmatique. Les preuves actuelles sont trop limitées pour pouvoir recommander l'utilisation prophylactique de vitamine C pour prévenir des pneumopathies dans la population générale. Néanmoins, une supplémentation thérapeutique en vitamine C peut être raisonnable pour les patients atteints de pneumonie qui présentent de faibles niveaux de vitamine C plasmatique, en raison de son coût et les risques sont faibles.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

La pneumonie est l'une des infections graves les plus fréquentes, responsable de deux millions de décès par an chez les jeunes enfants dans les pays à faible revenu. Dans les pays à revenus élevés, la pneumonie atteint plus fréquemment les personnes âgées.

Objectifs : 

Évaluer les effets thérapeutiques et prophylactiques de la vitamine C dans la pneumonie.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL 2013, numéro 3, MEDLINE (de 1950 à la 4ème semaine de mars 2013), EMBASE (de 1974 à avril 2013) et Web of Science (1955 à avril 2013).

Critères de sélection : 

Afin d'évaluer les effets thérapeutiques de la vitamine C, nous avons sélectionné des essais contrôlés contre placebo. Pour évaluer ses effets prophylactiques, nous avons sélectionné les essais contrôlés avec ou sans placebo.

Recueil et analyse des données : 

Deux auteurs de la revue ont lu les rapports d'essais et extrait les données de manière indépendante.

Résultats principaux : 

Nous avons identifié trois essais prophylactiques qui comprenaient 37 cas de pneumonie communautaire chez 2 335 individus. Seul un d'entre eux était correctement randomisé, en double aveugle et contre placebo. Deux essais examinaient des recrues militaires et le troisième étudiait des garçons issus de classes populaires dans un pensionnaires au Royaume-Uni pendant la Seconde Guerre mondiale. Chacun de ces trois essais a mis en évidence un réduction statistiquement significative (d'au moins 80 %) de l'incidence de pneumopathie dans le groupe vitamine C. Nous avons identifié deux essais thérapeutiques portant sur 197 patients atteints de pneumonie communautaire. Seule un d'entre eux était correctement randomisé, en double aveugle et contre placebo. Cet essai portait sur des patients âgés au Royaume-Uni et rapportait une mortalité inférieure et une réduction de la sévérité de la maladie dans le groupe vitamine C. Cependant, le bénéfice étaient limité aux cas patients plus sévères. L'autre essai thérapeutique étudiait des adultes de tous âges en ex-URSS et rapportait une réduction dose dépendante de la durée de la pneumopathie avec deux doses de vitamine C. Nous avons identifié un essai prophylactique rapportant 13 cas de pneumonie nosocomiale chez 37 patients gravement brûlés. L'administration de vitamine C pendant une journée n'avait aucun effet sur l'incidence de pneumopathie. Les études identifiées étaient cliniquement hétérogènes ce qui limite leur comparabilité. Les études incluses n'a pas rapporté d'effets indésirables de la vitamine C.

Notes de traduction : 
Tools
Information
Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.