L'effet de la réduction ou de l'élimination du lactose provenant du lait chez les jeunes enfants atteints de diarrhée aiguë

La diarrhée aiguë, généralement causée par une infection virale ou bactérienne, est une maladie infantile courante et, dans les pays à faible revenu, reste une cause importante de décès. Plus de deux millions d'enfants de moins de cinq ans meurent chaque année dans les pays les plus pauvres en raison de la diarrhée aiguë. Dans les pays plus riches,elle n’entraîne généralement pas la mort, mais elle est un motif fréquent de recours à des conseils médicaux ou d'admission à l'hôpital chez les jeunes enfants.

Les jeunes enfants atteints de diarrhée aiguë peuvent transitoirement être incapables de digérer le lactose, le type le plus courant de sucre dans le lait. L’incapacité de digérer et d’absorber le lactose peut aggraver et prolonger la diarrhée. Nous avons recherché des preuves que la réduction de l'apport en lactose des enfants, grâce à du lait sans lactose ou des dilutions de lait contenant du lactose, réduit la durée de la diarrhée et prévient les complications telles que la déshydratation.

Nous avons recherché des études jusqu’ au 13 mai 2013 et inclus 33 essais dans nos analyses. Vingt-deux essais comparaient les résultats pour les enfants recevant une alimentation sans lactose avec ceux pour les enfants recevant une alimentation contenant du lactose et 11 essais comparaient les résultats pour des enfants nourris avec du lait dilué à ceux pour d’enfants nourris avec du lait non diluée.

Nous avons trouvé des preuves qu’une alimentation sans lactose pourrait réduire la durée de la diarrhée par une durée moyenne d'environ 18 heures ( preuves de faible qualité ). Une alimentation sans lactose réduit probablement le risque d’aggravation ou de prolongation de la diarrhée ( preuves de qualité modérée ).

Nous n'avons trouvé aucune preuve indiquant que l'alimentation au lait dilué réduise la durée de la diarrhée ( preuves de faible qualité ), mais ces alimentations pourraient réduire le risque de prolongation ou d’aggravation de la diarrhée ( preuves de faible qualité ).

La majorité des essais excluaient les nourrissons alimentés au sein, et aucun n'a été effectuée dans les pays à faible revenu où la diarrhée peut entraîner la mort, de sorte que la revue n’est pertinente que pour les nourrissons et les jeunes enfants qui reçoivent du lait maternisé ou sont sevrés dans les pays à revenus modérés et élevés.

Conclusions des auteurs : 

Chez les jeunes enfants atteints de diarrhée aiguë qui ne sont pas principalement allaités, l’adoption d’un régime alimentaire sans lactose pourrait accélérer la guérison de la diarrhée aiguë et réduire les risques d’échec du traitement. Les dilutions de lait contenant du lactose peuvent également avoir certains effets bénéfiques, mais d'autres essais sont nécessaires pour confirmer cette observation. Il n'existe aucun essais dans les pays à faible revenu, où la mortalité pour la diarrhée est élevée, et la malnutrition plus fréquente.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

Les jeunes enfants atteints de diarrhée aiguë, généralement causée par une gastroentérite infectieuses, pourraient temporairement arrêter de produire de la lactase, l'enzyme intestinale qui digère le lactose. Cela signifie qu’ils pourraient ne pas digérer le lactose, le principal sucre du lait, ce qui pourrait aggraver ou prolonger la maladie diarrhéique. Toutefois, on ignore si éviter le lait contenant du lactose ou les produits laitiers aide les jeunes enfants atteints de diarrhée aiguë à se rétablir plus rapidement.

Objectifs : 

Évaluer si l’évitement ou la réduction de la consommation de lait contenant du lactose ou de produits laitiers réduit la durée et la gravité de la maladie chez les jeunes enfants atteints de diarrhée aiguë. Nous avons également recherché d'autres indicateurs de morbidité et la mortalité globale.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les maladies infectieuses (14 mai 2013), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), publié dans La Bibliothèque Cochrane (Numéro 4, 2013), MEDLINE (de 1996 à 14 mai 2013), EMBASE (de 1974 à 14 mai 2013) et LILACS (de 1982 à 14 mai 2013), et les références bibliographiques des essais potentiellement pertinents, des actes de conférence pertinents et écrit à des individus et des organisations travaillant dans ce domaine.

Critères de sélection : 

Essais contôlés randomisés ou quasi-randomisés ayant évalué les effets de l’évitement ou de la réduction de l'exposition au lactose chez les jeunes enfants de moins de cinq ans atteints de diarrhée aiguë.

Recueil et analyse des données : 

Nous avons extrait les données en utilisant les méthodes standards du groupe Cochrane sur les maladies infectieuses, et deux auteurs de la revue ont indépendamment évalué la qualité des essais et extrait les données. Les résultats ont été comparés à l'aide de la différence moyenne (DM), et les résultats dichotomiques en utilisant le risque relatif (RR). Nous avons présenté les résultats avec des intervalles de confiance (IC) à 95% et évalué la qualité des preuves en utilisant l'approche GRADE.

Résultats principaux : 

Nous avons inclus 33 essais impliquant 2973 enfants atteints de diarrhée aiguë. Vingt-neuf essais ont été menés exclusivement sur des patients hospitalisés, tous issus de pays à revenus élevés ou moyen. Quinze essais incluaient des enfants âgés de moins de 12 mois, et 22 excluaient les enfants allaités.

Par rapport au lait contenant du lactose, aux produits laitiers, et aux denrées alimentaires contenant du lactose, les produits sans lactose pourraient réduire la durée de la diarrhée par une durée moyenne d'environ 18 heures (DM -17,77, IC à 95% -25,32 à -10,21, 16 essais, 1 467 participants, preuves de faible qualité ). Les produits sans lactose réduisent aussi probabement les risques d’échec du traitement (défini de façon variable par la poursuite ou l'aggravation de la diarrhée ou des vomissements, la nécessité d'une thérapie de réhydratation supplémentaires, ou la poursuite de la perte de poids) d'environ la moitié (RR de 0,52, IC à 95% 0,39 à 0,68, 18 essais, 1 470 participants, preuves de qualité modérée ).

Les dilutions de lait contenant du lactose n’ont pas démontré leur efficacité dans la réduction de la durée de la diarrhée par rapport au lait non dilué ou aux produits laitiers (cinq essais, 417 participants, preuves de faible qualité ), mais pourraient réduire le risque d'échec du traitement (RR 0,65, IC à 95% 0,45 à 0,94, neuf essais, 687 participants, preuves de faible qualité ).

Notes de traduction : 
Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.