Médicaments antifongiques systémiques pour une infection fongique invasive chez les nouveau-nés

Les bébés nés avant terme et malades ont des chances de développer des infections graves du sang, du cerveau, des reins à cause de champignons tels que le Candida (l'organisme responsable des mycoses). Les infections fongiques graves sont associées à des taux de mortalité élevés et à des dommages cérébraux à long terme chez les nouveau-nés. Différents types de médicaments sont disponibles pour traiter les infections fongiques. Toutefois, cette revue systématique n'a découvert que très peu de données (un petit essai) permettant de soutenir l'utilisation d'un type de médicament antifongique par rapport à un autre. Jusqu'à ce que cette incertitude soit résolue avec des nouveaux essais plus vastes, les cliniciens doivent continuer de baser leur choix d'agent antifongique sur les données extrapolées provenant des études sur les enfants plus âgés et les adultes.

Conclusions des auteurs : 

Il n'existe pas suffisamment de données pour guider la pratique clinique. Des essais contrôlés randomisés à grande échelle sont nécessaires pour comparer les médicaments antifongiques ou les combinaisons de médicaments pour traiter les nouveau-nés avec une infection fongique invasive.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

Une multitude de médicaments antifongiques, de préparations médicamenteuses et de combinaisons de médicaments sont disponibles pour traiter les nouveau-nés avec une infection fongique invasive suspectée ou confirmée. Il est nécessaire d'évaluer leurs mérites relatifs.

Objectifs : 

Évaluer l'effet d'un traitement avec différents médicaments antifongiques, préparations médicamenteuses ou combinaisons de médicaments sur la mortalité et la morbidité des nouveau-nés avec une infection fongique invasive suspectée ou confirmée.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons utilisé la stratégie de recherche standard du Groupe thématique Cochrane sur la néonatologie. Elle incluait des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library, 2012, numéro 2), MEDLINE, EMBASE et CINAHL (jusqu'à mars 2012), les actes de conférence et les revues antérieures.

Critères de sélection : 

Les essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés comparant un agent antifongique ou une combinaison d'agents à une autre chez les nouveau-nés avec une infection fongique invasive suspectée ou confirmée.

Recueil et analyse des données : 

Nous avons extrait les données à l'aide des méthodes standards du Groupe thématique Cochrane sur la néonatologie, avec une évaluation séparée de la qualité de l'essai et de l'extraction des données par chaque auteur, et réalisé une synthèse des données à l'aide du rapport de risques et de la différence de risques.

Résultats principaux : 

Nous avons identifié un petit essai auquel 24 nouveau-nés ont participé. Cet essai comparait l'utilisation du fluconazole avec l'amphotéricine B (plus 5-fluorocytosine en présence d'une méningite fongique). L'essai n'a détecté aucun effet significatif en termes statistiques sur la mortalité (rapport de risques 0,73 ; IC à 95 % 0,26 à 2,05).

Tools
Information
Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.