Aucune recommandation concernant le type de pansement pour la prévention de l'infection du site opératoire

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Des millions de procédures chirurgicales sont réalisées dans le monde chaque année. La majorité des procédures ont pour conséquence des plaies dont les bords sont réunis pour cicatrisation au moyen de points de suture, d'agrafes, de clips ou de colle - ce qu'on appelle la « cicatrisation par première intention ». Ensuite, les plaies sont souvent recouvertes d'un pansement pour les isoler de l'environnement extérieur. Un avantage de cela pourrait être de protéger la plaie contre les micro-organismes, et donc l'infection. De nombreux types de pansement différents peuvent être utilisés sur les plaies chirurgicales, mais on ne sait pas si un type de pansement est meilleur qu'un autre pour prévenir l'infection du site opératoire, ou même s'il ne serait pas préférable de ne pas utiliser du tout de pansement. Nous avons passé en revue toutes les données pertinentes disponibles concernant l'impact des pansements sur la prévention des infections du site opératoire dans les plaies chirurgicales en cicatrisation par première intention. La revue a examiné les données de 16 essais contrôlés randomisés et n'a trouvé aucune indication qu'un type de pansement soit supérieur à un autre ou qu'il y ait même un avantage à couvrir la plaie d'un pansement pour prévenir l'infection du site opératoire, ni d'ailleurs qu'un type particulier de pansement améliore la cicatrisation, le contrôle de la douleur, l'acceptabilité par le patient ou la facilité de retrait. Il est important de noter que plusieurs essais dans cette revue étaient de petite taille, de qualité médiocre et à risque élevé ou incertain de biais, et que peu de preuves sont disponibles. Les décisions relatives au pansage des plaies devraient être basées sur le prix des pansements et la nécessité de s'occuper de symptômes spécifiques, comme l'absorption de l'exsudat.

Conclusions des auteurs : 

À l'heure actuelle, les preuves sont insuffisantes pour déterminer si le fait de couvrir avec des pansements les plaies chirurgicales en cicatrisation par première intention réduit le risque d'ISO, ou si un pansement de plaie particulier est plus efficace que d'autres pour la réduction des taux d'ISO, l'amélioration de la cicatrisation, le contrôle de la douleur, l'acceptabilité par le patient ou la facilité de retrait du pansement. La plupart des essais dans cette revue étaient de petite taille et à risque élevé ou incertain de biais. Nous concluons cependant sur la base des données disponibles que les décisions concernant le pansage des plaies devraient être basées sur le prix des pansements et les propriétés relatives aux symptômes de chaque type de pansement, comme par exemple la gestion de l'exsudat.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

Les plaies chirurgicales (incisions) cicatrisent par première intention lorsque les bords de la plaie sont réunis et attachés - souvent à l'aide de sutures, d'agrafes, de clips ou de colle. Les pansements de plaies, appliqués généralement une fois la plaie refermée, fournissent un soutien physique, protègent de la contamination bactérienne et absorbent les exsudats. L'infection du site opératoire (ISO) est une complication fréquente des plaies chirurgicales susceptible de retarder la cicatrisation.

Objectifs : 

Évaluer les effets des pansements de plaies pour prévenir l'ISO chez les personnes ayant des plaies chirurgicales en cicatrisation par première intention.

Stratégie de recherche documentaire : 

En février 2014, nous avons effectué des recherches dans : le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (Bibliothèque Cochrane) ; la base des résumés des revues systématiques hors Cochrane (DARE) (Bibliothèque Cochrane) ; la base d'évaluation des technologies de la santé (HTA) (Bibliothèque Cochrane) ; la base d'évaluation économique du NHS (NHS EED) (Bibliothèque Cochrane) ; Ovid MEDLINE ; Ovid MEDLINE In-Process & Other Non-Indexed Citations ; Ovid EMBASE et EBSCO CINAHL. Aucune restriction n'a été appliquée sur la langue, la date de publication ou le cadre d'étude.

Critères de sélection : 

Essais contrôlés randomisés (ECR) comparant différents pansements de plaies ou bien comparant le pansage des plaies à l'absence de pansement (plaies exposées), dans le cadre de la prise en charge post-opératoire des plaies chirurgicales en cicatrisation par première intention.

Recueil et analyse des données : 

Deux auteurs de la revue ont procédé à la sélection des études, à l'évaluation du risque de biais et à l'extraction des données de façon indépendante.

Résultats principaux : 

Vingt ECR ont été inclus (soit 3 623 participants). Tous les essais présentaient un risque incertain ou élevé de biais. Douze essais avaient inclus des personnes ayant des plaies résultant d'interventions chirurgicales avec une classification de contamination de 'propre', deux essais avaient inclus des personnes présentant des plaies résultant d'interventions chirurgicales avec une classification de contamination 'propre/contaminé' et les autres essais avaient évalué des personnes ayant des plaies résultant de diverses procédures chirurgicales aux classifications de contamination variées. Deux essais avaient comparé des pansements des plaies avec le fait de laisser la plaie exposée. Les 18 autres essais avaient comparé deux types de pansements différents. Chez les personnes ayant des plaies chirurgicales en cicatrisation par première intention, il n'a pas été trouvé de preuve qu'un quelconque pansement réduise de façon significative le risque de développer une ISO en comparaison avec d'autres pansements ou avec le fait de laisser la plaie exposée.

Notes de traduction : 

Traduction réalisée par Cochrane France

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.