Prévention et schémas thérapeutiques dans les cas d'érosion récurrente de la cornée

Dans les cas d'érosion récurrente de la cornée, des épisodes répétés de rupture de la surface de la cornée produisent des symptômes oculaires invalidants et prédisposent la cornée (la partie transparente à l'avant de l'œil) à une infection. Les érosions récurrentes de la cornée peuvent se produire après un traumatisme de la cornée. Une prise en charge peut être nécessaire pour prévenir la récurrence des érosions après un traumatisme de la cornée ou après avoir établi le diagnostic, ou les deux. La plupart des épisodes d'érosion de la cornée disparaissent au moyen d'un traitement médical simple, tel que des gouttes et des onguents ophtalmiques topiques. Lorsque ces mesures simples sont inefficaces ou que les récurrences deviennent trop fréquentes, des stratégies de traitement alternatives sont nécessaires. Cette revue a inclus sept essais portant sur un total de 443 participants. Les essais ont été réalisés en Allemagne, en République populaire de Chine, au Japon, en Suède et trois ont été menés au Royaume-Uni. La qualité des essais était médiocre et les auteurs ont estimé que le niveau de preuve était insuffisant pour pouvoir développer des directives de prise en charge. Peu de preuves ont indiqué que la tétracycline par voie orale ou la prednisolone topique, ou les deux, et l'ablation par laser excimère pouvaient être des traitements efficaces contre l'érosion récurrente de la cornée. Des essais contrôlés randomisés supplémentaires, de bonne qualité, doivent être réalisés pour orienter la prise en charge de l'érosion récurrente de la cornée.

Conclusions des auteurs : 

Des essais contrôlés randomisés, bien conçus, en aveugle, doivent être réalisés au moyen de méthodes standardisées pour établir les bénéfices de schémas prophylactiques et thérapeutiques nouveaux et existants contre l'érosion récurrente de la cornée. Un consensus international est également nécessaire pour faire progresser les efforts de recherche concernant l'évaluation des principaux traitements efficaces contre les érosions récurrentes de la cornée.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

L'érosion récurrente de la cornée est une cause courante de symptômes oculaires invalidants et prédispose la cornée à une infection. Elle peut faire suite à un traumatisme de la cornée. Il n'a pas été établi avec certitude de mesures permettant de prévenir le développement d'une érosion récurrente de la cornée après un traumatisme. Après l'apparition d'une érosion récurrente de la cornée, un traitement médical simple (traitement standard) peut conduire à la disparition de l'épisode. Cependant, certains patients continuent à souffrir lorsque ce traitement échoue et après la disparition de l'épisode, d'autres épisodes d'érosion récurrente peuvent survenir. Un certain nombre de solutions de traitement et de prophylaxie sont alors disponibles, mais il n'existe pas de consensus quant à la meilleure solution.

Objectifs : 

Évaluer l'efficacité et l'innocuité des schémas prophylactiques et thérapeutiques contre l'érosion récurrente de la cornée.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (qui contient le registre des essais du groupe Cochrane sur l'œil et la vision) (The Cochrane Library 2012, numéro 6), MEDLINE (de janvier 1946 à juin 2012), EMBASE (de janvier 1980 à juin 2012), Latin American and Caribbean Literature on Health Sciences (LILACS) (de janvier 1982 à juin 2012), le méta-registre des essais contrôlés (mREC) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) et le système d'enregistrement international des essais cliniques de l'OMS (ICTRP pour International Clinical Trials Registry Platform) (www.who.int/ictrp/search/fr). Nous n'avons appliqué aucune restriction concernant la langue ou la date dans les recherches électroniques d'essais. Nous avons effectué la dernière consultation des bases de données le 13 juin 2012. Nous avons également contacté des chercheurs dans le domaine.

Critères de sélection : 

Nous avons inclus les essais randomisés et quasi-randomisés qui comparaient un schéma prophylactique ou thérapeutique à une autre prophylaxie/un autre traitement ou à l'absence de prophylaxie/traitement pour les patients présentant une érosion récurrente de la cornée.

Recueil et analyse des données : 

Deux auteurs ont extrait les données et évalué la qualité des essais de manière indépendante. Nous avons contacté des auteurs d'études afin d'obtenir des informations complémentaires.

Résultats principaux : 

Sept essais randomisés et un essai quasi-randomisé ont été inclus dans la revue. Les essais étaient hétérogènes et de qualité méthodologique médiocre. Les données d'innocuité présentées étaient incomplètes. Pour le traitement de l'érosion récurrente de la cornée, un essai monocentrique réalisé au Royaume-Uni et portant sur 30 participants a démontré que la tétracycline à 250 mg par voie orale, deux fois par jour pendant 12 semaines ou la prednisolone topique à 0,5 %, quatre fois par jour pendant une semaine, ou les deux, en plus d'un traitement standard, accéléraient la vitesse de guérison et amélioraient les symptômes. Un essai multicentrique réalisé en Suède et portant sur 56 participants a démontré que l'ablation au laser excimère en plus d'un débridement mécanique pouvait réduire le nombre d'érosions et améliorer les symptômes. De plus, dans un essai monocentrique réalisé en Allemagne et portant sur 100 participants, la technique transépithéliale pour l'ablation au laser excimère a eu la même efficacité que la technique sous-épithéliale traditionnelle au laser excimère, mais a provoqué moins de douleurs. Dans une étude à petite échelle portant sur 24 participants au Royaume-Uni, le port de lentilles de contact thérapeutiques a été moins efficace que les gouttes et l'onguent lubrifiants pour supprimer les symptômes de l'érosion récurrente de la cornée et a provoqué un taux élevé de complications, bien que les lentilles de contact utilisées aient été de l'ancienne génération avec une faible perméabilité à l'oxygène. Une récente étude réalisée à Hong Kong sur 48 participants a découvert que le polissage à la fraiseuse en diamant réduisait les épisodes d'érosion récurrente de la cornée. Pour la prophylaxie des épisodes ultérieurs d'érosion récurrente de la cornée, il n'a pas été observé de différence quant à la survenue de signes objectifs d'érosion récurrente entre l'onguent de solution saline hypertonique versus l'onguent de tétracycline ou l'onguent lubrifiant dans une étude japonaise à petite échelle portant sur 26 participants. De plus, dans une étude monocentrique réalisée au Royaume-Uni chez 117 participants, il n'a été observé aucune différence d'amélioration des symptômes entre la solution saline hypertonique versus l'onguent à la paraffine dans le cadre d'une utilisation à titre de prophylaxie. Dans une étude réalisée au Royaume-Uni chez 42 participants, l'onguent lubrifiant utilisé la nuit en plus d'un traitement standard pour prévenir la récurrence après une abrasion traumatique de la cornée (érosion) provoquée par une lésion par un ongle a conduit à une augmentation des symptômes d'érosion récurrente de la cornée comparé au traitement standard seul.

Tools
Information
Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.